Top 10

10 choses à faire à Lima

perou

Le Pérou est un pays magnifique, qui mêle forêt, montagne et côte. Riche par son histoire et ses paysages divers, vous ne serez jamais déçus par ce beau pays d’Amérique Latine.

Alors certes le Pérou est connu et reconnu pour le Machu Picchu, le Lac Titicaca et sa Cordillère Blanche (gros coup de cœur durant mon voyage) mais le Pérou, c’est aussi Lima, sa capitale.

Souvent délaissée par les voyageurs qui la visitent seulement entre deux avions, Lima « c’est pas l’Pérou », comme disait feu Bourvil.

Alors oui : Lima est une ville énorme (près de 10 millions d’habitants), composée de bâtiments immenses (les quartiers plus riches surtout), peu dépaysante (c’est pas Cusco), très marqué par les inégalités sociales et où une espèce de brume quasi quotidienne (la garúa) compose le ciel une grande partie de l’année.

Et pourtant, après y avoir passée quelques semaines, je peux vous l’assurer, Lima a beaucoup de choses à offrir.

BaS

– Décembre à avril : Meilleure période pour aller à Lima car la brume disparaît pour laisser place au ciel bleu

– Le soir, pour plus de sécurité, contactez : Taxi Satelital ou utilisez l’application Easy Taxi, car il y a beaucoup de faux taxis à Lima

– En journée, lorsque vous prenez un taxi, NEGOCIEZ-LE. Le Limenien essaiera de vous avoir, c’est normal. Il faut baisser le prix à chaque fois de 5 à 10 soles. Conseil : demandez le prix pour la distance à un Liménien avant votre course !

– HSBC ne se trouve pas au Pérou, mais vous pouvez retirer sans frais à la Banco GNB. Et pour BNP Paribas, la Scotia Bank, que vous trouverez partout.

– Les liméniens circulent surtout via des combis (sortes de vans). Sport à haut risque (ils roulent vite), compliqué à comprendre, mais très utile pour se déplacer dans Lima.

– Ne jamais laisser ses affaires sans surveillance (plage, café etc…) et essayer d’avoir l’œil quand vous vous baladez. Il y a énormément de voleurs, comme dans toutes les grandes villes

 

1/// Balade dans le centre de Lima

Le centre de Lima recèle de plusieurs beaux spécimens d’architecture coloniale. Baladez-vous dans les rues autour de la Plaza das Armas, Plaza Mayor (relève de la garde tous les jours à 12h) et de la Plaza San Martin.

lima_1

Lorsque vous serez sur la Plaza das Armas, profitez-en pour commander un petit tour auprès de guides présents sur place afin qu’ils vous emmènent au Mirador del Cerro San Cristobal. Pour 10 soles, vous pourrez admirer une vue imprenable sur Lima.

Bonnes adresses :
  • Si la France vous manque déjà, une maison coloniale abrite le restaurant l’Eau Vive, tenu par des religieuses françaises (rua Ucayali 370)
  • Goûtez au fameux sandwich au jambon du Cordano, ouvert depuis 1905 et classé Monument historique (rua Jirón Ancash)

 

2/// Un tour à Barranco

Bohème, coloré, branché, Barranco est le nouveau quartier à la mode de Lima.

Vieilles demeures colorés, murs ornées de graffs, rues paisibles la journée et animées le soir, ce quartier saura vous séduire.

Baladez-vous autour du parque municipal, flanez en amoureux sur El puente de los suspiros (un petit air de venise), et descendez jusqu’à l’océan par la Bajada de banos.

lima_2

Bonnes adresses :
  • Tio Mario : Pour y mangez une des spécialités péruviennes, les anticuchos (Paseo Chabuca Granda)
  • Ayahuasca : ancienne maison coloniale reconvertie en bar. Un des plus beaux bars de LIMA ! Très bons pisco sours. (Av San Martin 130)
  • El Dragón: boîte liménienne pour danser sur de la bonne musique latine et internationale. ( Nicolas de Pierola 168)
  • Sargento Pimienta pour se déhancher sur du rock ou de la salsa ( Francisco Bolognesi 757)

🙂 Petit conseil : les entrées des boites au Pérou sont souvent payantes. Pour éviter ça, je vous conseille de suivre la page FB « What to do », et vous pourrez vous inscrire directement sur les listes des boites afin de rentrer gratuitement.

 

3/// Tour dans le quartier de Pueblo Libre

Moins touristique que les quartiers de Barranco et du Centre, Pueblo Libre vaut quand même le coup de s’y balader.

De plus, vous pourrez en profiter pour vous faire une sortie culturelle avec le grand Musée d’Arqueologie et d’anthropologie. Très intéressant pour comprendre l’histoire du Pérou.

Bonne adresse :
  • El Bolivariano : Brunch au top ! Pour 70 soles, vous pourrez goûter à quasiment toutes les spécialités péruviennes, grâce à un buffet à volonté.

lima_3

4/// Pédaler sur la côte

Une petite balade le long de l’océan, c’est tentant non ?

Vous pouvez louer vos vélos à Miraflores mais vous paierez cher. J’avais loué le mien pour une journée à Bicicletas Valle Riestra (Calle F.Valle Riestra 132, San Isidro – 25 soles pour la journée entière).

Débutez votre balade au début du Malecon de Miraflores, et pédalez tout en admirant l’océan jusqu’à Chorillos. Vous pourrez faire de nombreux arrêts dans les jardins du Malecon.

En chemin, vous croiserez le célèbre « Parque del Amor » de Miraflores. Profitez-en pour visiter ce quartier et son célèbre Parque Keneddy (parc où sont réunis près d’une centaine de chats).

lima_4

5/// Huaca Pucclana

En plein coeur du quartier résidentiel de Miraflores, se trouve un site archéologique qui détonne : la Huaca Pucclana.

Avec le temps, ce centre cérémonial a diminué mais la pyramide centrale est toujours là. Visitez ce site avec un guide (compris dans le billet d’entrée) pour comprendre son histoire. (Tarif : 12 soles – Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h sauf le mardi). Un restaurant assez chic se trouve sur place

 

 6/// Remonter dans le temps avec Pachacamac

lima_5Allez faire un petit tour en dehors de Lima pour découvrir l’un des plus grands sites archéologiques du Pérou : Pachacamac.

Situé à une trentaine de km de la capitale et face à l’Océan Pacifique, ce site vous donnera un aperçu de la culture, histoire et architecture des peuples inca et pré-inca.

Infos :

Adresse : Au km 31.5 de l’ancienne Panaméricaine Sud – Lurín

Tarif : 10 soles (5 soles si vous avez la carte étudiante)

Horaires : 9 h à 17 h (du mardi au samedi), 9 h à 16 h le dimanche ; fermé le lundi

 

7/// Aller voir un concert de musique latine à la Noche

Car la musique adoucie les mœurs, je vous conseille de vous rendre au bar La Noche (Pasaje Sanchez Carrion, 199 A, Barranco – Gratuit le lundi (soirée jazz)), qui propose chaque soir des concerts live de divers artistes d’Amérique du Sud principalement. Bonne ambiance !

Petite touche vintage: un jukebox, d’où vous pourrez passer les musiques que vous voulez !

 

8/// Direction l’imposant Barrio Chino de Lima

Reconnue comme le 3ème plus grand du monde, ce quartier chinois regorge de boutiques mais surtout de Chifas (terme pour cuisine chinoise). Ces Chifas sont le fruit de la fusion entre les cuisines péruviennes et chinoises. Très bon !

Adresse :
  • Wa Lok (rua Jiron Paruro, 864
9/// Faire ses courses tel un local dans un des nombreux marchés de quartier

Chaque quartier de Lima est composé de petits marchés conviviaux dans lesquels vous trouverez tout le nécessaire de la vie quotidienne.

Mais si vous souhaitez voir les choses en grand, rendez-vous au marché de Surquillo ! Collé à Miraflores ( le marché numéro 1), vous y trouverez de tout : des établis remplis de fruits/légumes des différentes régions péruviennes, des produits ménagers, des vêtements, des épices,…. Et vous pourrez même y manger le midi pour quelques soles.

Ambiance locale garantie !

Adresse :  
  • Av. Paseo de la Republica (Ca. Narciso de la Colina) – Ferme ses portes à 17H

 

10/// Et le meilleur pour la fin, la gastronomie péruvienne !

On ne peut pas parler de Lima, sans consacrer une partie à la Gastronomie péruvienne.

Reconnue comme la capitale gastronomique de l’Amérique Latine, Lima est THE ville pour goûter les nombreuses spécialités locales.

Voici donc un menu alléchant de quelques plats/de boissons/ de desserts incontournables et donc à tester (et quelques adresses pour les trouver) :

Si vous avez une petite soif non alcoolisée: l’Inka Cola (soda à la couleur jaune au goût de chewing-gum.) et la chicha morada (fabriquée à base de maïs violet). Personnellement, je n’ai pas aimé, mais c’est très apprécié des péruviens et fait leur fierté !

En cas de soirée un peu arrosée, certains péruviens vous recommanderont de boire un Emoliente (boisson chaude à base de plantes et de jus de citron). Efficace pour la gueule de bois parait-il !

Passons aux choses sérieuses, et pour vous montrer que NON, les péruviens ne mangent pas uniquement des cochons dindes bien dodus comme plat :

  • Ají de gallinablanc de poulet déchiqueté dans une sauce à base de pain, de lait, de piment, d’ail et d’oignons.
  • CevichePlat emblématique. Il s’agit de poissons crus coupés en petits morceaux et marinés dans du jus de citron vert (leche de tigre), avec des piments.
  • Causa : salade de poulet ou de thon à l’avocat à base de pommes de terre en purée
  • Lomo Saltado : filet de bœuf avec des frites, tomate, oignon et sauce de soja. Un des mes plats préférés !

Si vous êtes adeptes de la cuisine japonaise, foncez manger dans un restaurant japonaise. Tout comme la cuisine chinoise, la fusion japon-pérou est top !

lima_6

Bonnes adresses :
  • La bruja de cachiche : Bolognesi 472, Miraflores. Pour manger un bon ceviche !
  • Muya (beau restaurant, et spécialités péruviennes) :  Pasaje Chabuca Granda 107, Barranco
  • Le Rincon Chami : Calle Esperanza 154, Miraflores. Restaurant atypique, proposant tous les grands classiques de la gastronomie Péruvienne et plus.
  • Wasabi (Restaurant japonais) : La Mar 1292 – Miraflores. A volonté !

Et pour bien finir, les desserts :

  • Suspiro limeño : crème dessert à base de blancs d’œufs battus en neige, de lait concentré et d’une touche d’alcool.
  • Picarones : beignet en forme d’anneaux à base de courges et de patates douces, le tout trempé dans une sorte de miel.

Et tous les desserts à base de Lucuma ! Ce fruit se trouve uniquement au Pérou, et il est vraiment meilleur à manger en pâtisserie. Une de mes révélations culinaires !

Adresse :
  • La Baguette : Av. Vasco Nunez de Balboa 747 – Miraflores
///

Lima est donc ville énorme, aux multiples facettes et qui regorgent d’activité, d’histoire, et de culture.

Alors oui, Lima peut faire peur par sa grandeur, par ses quartiers difficiles, par son trafic (le périphérique parisien est ridicule à côté) mais c’est ça aussi une ville ! Lima est une capitale pleine de vie, qui saura vous plaire !

 

/// Si vous êtes en quête de tourisme solidaire

Je vous conseille l’association Mano a Mano, située dans la banlieue liménienne, à Comas. Elle a pour but d’aider des personnes pauvres de la communauté de La Ensenada par différents solutions : la formation, l’éducation, la sensibilisation… Aujourd’hui l’association vous propose de découvrir la réalité des Péruviens en participant à des activités pour une nuit ou quelques jours (prix attractifs forcément).

Une amie y a travaillé 1 mois, et ce fut une belle expérience !

Elise => 3 mois 1/2 au Pérou

 

 

No Comments

Leave a Reply