Asie

Japon en 3 semaines

japon

japon

 

JAPAN EXPRESS BEGINS

Une révélation ! Je ne m’y attendais pas … j’y suis allée pour voir, parce qu’une de mes amies y habite depuis 4 ans et j’ai eu un vrai, réel et intense coup de cœur pour le Japon ! Pays du soleil levant, des samouraïs, des geishas, des kimonos, des sumos, des mangas, des temples, des sushis, le Japon réveillera tous vos sens. Tout au long de cet itinéraire, je vous ferai part de mes coups de cœur mais j’essayerai aussi de ne pas trop en dire pour que vous ayez, comme moi, un état d’esprit ouvert et objectif en vous baladant dans cet incroyable pays.

BaS

– Si vous voyagez avec AEROFLOT, vous n’avez pas besoin de visa si vous êtes en transit à Moscou, et ne voulez pas sortir.

En effet, lors du transit, vous restez dans la zone internationale, donc pas de visa.

– Si vous ne parlez pas japonais, pas de soucis, les menus des restaurants comportent des photos et les lieux touristiques sont indiqués en alphabet latin.

– Les japonais sont très bien organisés, vous ne serez jamais pris au dépourvu. Par exemple, dans le train, s’il reste des billets mais pas de réservation, vous pouvez toujours voyager assis en vous rendant dans les wagons « sans réservation ». Ils sont indiqués.

– Dans la rue, il y a plein de distributeurs de boissons de toutes sortes, très utilisés par les japonais, bien utiles en plein été.

– Prévoir un bon budget métro pour Tokyo, les billets coûtent assez chers et les distances sont importantes.

– Prévoir aussi du liquide car c’est assez compliqué de sortir de l’argent. Personnellement, je n’ai réussi que dans les 7/11, une chaine de supermarchés.

– N’oubliez pas de prendre un adaptateur électrique spécifique pour les prises.

ATTENTION:

– Il est interdit de fumer dans la rue !! Vous devrez trouver des bornes autour desquelles les japonais s’entassent pour pouvoir fumer.

– En été, il fait très chaud et humide : prévoyez des tenues légères et un spray anti-moustiques, ils sont très féroces et plus toxiques que ceux présents en France.

– A noter également que les orages peuvent arriver vite, prévoyez un k-way ou un parapluie.

CdC

– Le lever du soleil après l’ascension du Fujisan (Mont Fuji).

– Le feu d’artifice pour O-Bon (fête bouddhiste au mois d’août) sur la baie de Tokyo.

– Les toilettes publiques sont toujours propres et ont toujours du papier toilette.

Pictos_ITINERAIRE

Arrivée

5 jours : TOKYO ///

1 jour : NIKKO ///

1 jour : KAWAGUCHI-KO – FUJISAN ///

1 jour : REPOS ///

2 jours : KYOTO ///

1 jour : NARA ///

2 jours : HIROSHIMA – MIYAJIMA ///

2 jours : retour à TOKYO – 1 jour YOKOHAMA

Départ

 

JOUR 1 /// TOKYO

A Tokyo, je vous propose de loger à l’hôtel Sakura Fleur Aoyama qui a un très bon rapport qualité prix et surtout qui est très bien situé, dans le quartier de Shibuya.

Entre le décalage horaire et le voyage, vous allez vous réveiller assez tôt, profitez-en pour aller au Marché aux poissons (Tsukiji), métro Tsukiji ou Tsukijisijo. C’est plein d’effervescence et vous verrez des poissons et des mollusques que vous n’aurez jamais vus avant ou plutôt, de tailles inimaginables…

Même si vous n’aimez pas le poisson ou ne supportez pas l’odeur, allez-y, c’est vraiment une expérience incroyable.

photo_itineraire_japon_1photo_itineraire_japon_2

Certains petit-déjeunent dans le marché, il y a pleins de restaurants de sushis. Je ne l’ai pas tenté parce qu’à 9h du matin, c’est dur !

Après cette balade, faites une pause détente et verdure dans un jardin qui se trouve sur le chemin de Ginza : le jardinHama Rikyu Teien.

On n’imagine pas l’importance des jardins à Tokyo, mais les Tokyoïtes sont très attachés à ces espaces verts. Ce jardin est très agréable, il comporte de grandes étendues vertes, un petit temple et des petits étangs…

photo_itineraire_japon_3

Pour le déjeuner, rendez vous dans le quartier chic de Ginza, baladez-vous dans ce quartier. J’ai trouvé un restaurant dans une des petites ruelles du quartier, une sorte de cantine pour les employés de bureau. Faites votre choix, vous serez quoi qu’il arrive rarement déçus.

photo_itineraire_japon_4

 

Par la suite, allez vers le Palais Impérial pour découvrir le Japon d’antan (métros Sakuradamon, Yuraku-cho ouNijubashimae).

Il n’y a pas de monument particulier à visiter puisque la résidence de l’Empereur est interdite au public, mais les jardins et les vestiges de l’ancien château valent le détour.

 

 

Pour le diner, je vous propose d’aller dans un restaurant traditionnel d’okonomiyaki (sorte d’omelette améliorée), leSakuratei, qui se trouve à Shibuya, à côté de la station de métro Harajuku. Il se situe dans une ruelle, au 3-20-1Jingumae.

 

JOUR 2 /// TOKYO

Au matin, allez vers le temple de Kanda Myojin, entre les stations Ochanomizu et Suehirocho. Il est perché dans les hauteurs du quartier, un vrai repos avant d’attaquer la frénésie d’Akihabara.

Après, rendez vous dans le quartier d’Akihabara (métro Akihabara) le quartier électro-manga de Tokyo. Unique en son genre.

photo_itineraire_japon_5

Passez votre matinée à vous balader dans les rues du quartier, à croiser des mégastores, des geeks, ou encore des filles habillées en soubrette de manga : toute la démesure japonaise est ici ! N’oubliez pas d’entrer dans les centres commerciaux. Ils regorgent d’objets insolites, de souvenirs et des dernières technologies.

photo_itineraire_japon_6Pour le déjeuner, je suis allée dans un restaurant qui sert des bols de riz : on commande dans une machine qui ressemble aux machines à café, on sélectionne notre repas, on paie et la serveuse nous amène le plat.

Dans l’après-midi, prenez le métro jusqu’à la station Toshomae pour rejoindre le quartier de Shinjuku.

A la sortie, rendez-vous dans le Metropolitan Government Office, qui n’est rien d’autre que la Mairie. Il s’agit d’un gratte-ciel dans lequel vous pouvez monter pour admirer une vue magnifique sur tout Tokyo.

Par la suite, allez prendre l’apéro dans ce quartier qui regorge de petits bars (par exemple, le Golden Gai).


😀 En été, les grands centres commerciaux ouvrent leur terrasse. Imaginez prendre une bière ou un saké chaud sur une terrasse, au milieu des gratte-ciel tokyoïtes : c’est super ! Vous avez notamment le Keio Sky Garden, au niveau de la gare de Shinjuku !

photo_itineraire_japon_7

 

JOUR 3 /// TOKYO

Dès le matin, rendez-vous à Asakusa (métro Asakusa) pour visiter le temple le plus célèbre de Tokyo : le Senso-ji.

Avant d’accéder au temple, traversez la porte du Dieu du Tonnerre, puis flânez dans les nombreuses boutiques de souvenirs. Après cette petite balade, vous découvrirez devant vous, à la suite d’une autre porte protectrice du temple, le fameux Senso-ji, à côté se trouvent le temple Asakusa Jinja et la pagode.

Cet ensemble de temples et de pagodes est extraordinaire. Il vous assure, malgré la présence de touristes, une déconnexion absolue.

photo_itineraire_japon_8_bis

Avant d’entrer dans le temple, vous verrez un point d’eau pour vous rincer les mains : traditionnellement, on commence par la main gauche, puis la main droite et après la bouche.

Vous verrez aussi, sur le côté droit, une petite baraque qui vous propose de connaître votre avenir. Il suffit de secouer la boite cylindrique qui se trouve sur le rebord, sortir une des baguettes dans laquelle un n° est inscrit, aller vers le n° de la case correspondante, sortir un petit papier et vous prendrez connaissance de votre destin !

Prenez le temps de vous balader dans cet ensemble de temples et dans les ruelles avoisinantes. C’est super dépaysant !

photo_itineraire_japon_9

Pour déjeuner, il y a pleins de petits restaurants, vous en trouverez un en vous baladant.

photo_itineraire_japon_10

Après cette petite pause, prenez le métro jusqu’à la Nippori station et allez dans le quartier de Yanaka.

C’est un quartier très paisible qui a un charme fou !

Son cimetière est lui aussi incroyable.

 

 

 

 

 

JOUR 4 /// TOKYO

Dès le matin, baladez vous dans l’immense parc Ueno (métro Ueno). Mais attention aux moustiques, en été, il fait humide ! Prenez le spray avec vous ! Le parc est très grand, vous pourrez vous y promener et y flâner toute la matinée. Ne manquez pas les petits spectacles donnés par de nombreux artistes.

photo_itineraire_japon_11

Pour le déjeuner, rendez-vous vers Shibuya et dégustez de succulents sushis. Je ne me souviens plus exactement du nom du restaurant mais il se trouvait à côté de la gare de Shibuya, entre les rues Tamagawa Dori, Takeshita Dori et Meiji Dori.

photo_itineraire_japon_12

Après cette pause savoureuse, rejoignez le fameux carrefour de Shibuya (métro Shibuya, sortie Hachiko) après avoir salué le chien Hachiko et baladez-vous dans les rues de ce quartier qui regorgent de boutiques.

photo_itineraire_japon_13

Pour continuer, je vous propose une virée verdure, et oui, encore une : le parc Yoyogi (métro Harajuku).

Il s’agit là encore d’un grand parc dans lequel se trouve un temple magnifique.

A l’entrée, vous trouverez un alignement de tonneaux de saké, et du côté opposé des barriques de vins.

C’est super inattendu !

photo_itineraire_japon_14

Après quelques minutes de marche, admirez le superbe temple qui s’y trouve.

Puis, flânez dans cet immense parc dans lequel vous pourrez même faire une petite sieste.

En sortant, baladez vous à Harajuku puis prenez la rue Omote Sando, le coin est extra, plein de boutiques, très animé et les immeubles ont une architecture très innovante.

Mon préféré !

photo_itineraire_japon_16

Pour diner, allez dans un restaurant, le Harajuku Gyoza qui ne propose que des raviolis gyoza, cuits ou frits. Le restaurant se trouve dans une perpendiculaire de la rue Omote Sando, au coin avec la Cat Street.

Trop bon !!

photo_itineraire_japon_17

 

JOUR 5 /// TOKYO

photo_itineraire_japon_18Allez-vous promener dans le quartier de Shinjuku, de jour.

Vous pourrez admirer les gratte-ciel de Niski-Shinjuku.

Descendez à la station Nishi-shinjuku puis prenez la rue Omekaido Dori pour vous retrouver encerclé par les gratte-ciel du quartier des bureaux de Tokyo.

Ensuite, traversez la gare de Shinjuku pour arriver sur la Yasukuni Dori.

De là, baladez-vous dans les rues du quartier « chaud » Kabuki-cho. Ce quartier est surtout réputé pour son ambiance nocturne. Nous avons préféré le faire de jour pour profiter d’un environnement plus calme.

Vous remarquerez que toutes les rues sont remplies d’enseignes, de bars, de restaurants.

Même de jour, c’est incroyable !

photo_itineraire_japon_19

Dans l’après-midi, rendez-vous à Odaiba. Ce quartier n’a pas vraiment d’intérêt à l’exception du train moderne qui nous y amène avec des vitres transparentes qui permettent de voir toute la baie de Tokyo. C’est en effet un quartier totalement artificiel dans lequel il y a une petite plage mais surtout un grand centre commercial, ainsi qu’un très beau musée de l’automobile. Amis de la surconsommation, bienvenus !

/!\ Attention, il y a une plage mais on ne peut pas se baigner  !

photo_itineraire_japon_20

 

JOUR 6 /// NIKKO

Prendre le métro assez tôt le matin, le trajet dure environ 2h lorsqu’on prend le billet le moins cher. Par la suite, il faut marcher environ 30 min pour accéder au Parc de Nikko (arrêt Nikko), celui-ci est très grand et vous prendra toute la journée.

/!\ Attention, le parc est ouvert de 8h à 17h.

Le parc est vraiment incroyable : magnifique et grandiose. A ne rater sous aucun prétexte !

Si vous voulez déjeuner dans le coin, allez dans un petit restaurant, super sympa et ses plats sont délicieux : Hippari Dako, sur le trottoir de gauche quand on vient de la gare pour se rendre dans le parc de Nikko. Il est indiqué dans beaucoup de guides.

photo_itineraire_japon_21

A l’entrée dans le parc, laissez-vous subjuguer par cet ensemble de temples, de pagodes et de verdures.

Les temples, les pagodes et autres sites sont incroyables.

J’ai été complètement charmée par leur architecture, leurs couleurs et leur état de conservation.

C’est tellement beau et immense qu’on ne sait pas par où donner de la tête.

photo_itineraire_japon_22 photo_itineraire_japon_23

Après cette balade intense qui vous prendra toute la journée retournez tranquillement à Tokyo pour un repos bien mérité.

JOUR 7 /// KAWAGUCHI-KO / FUJISAN

Notre petite folie du séjour : l’ascension du Mont Fuji !

/!\ Attention, la réglementation du site ne permet l’ascension qu’en juillet et en août.

On peut y arriver même si on ne fait pas trop de sport, vous aurez juste des courbatures le lendemain. C’est une expérience extraordinaire et un souvenir inégalable. Certains font l’ascension en 4/5h, j’ai mis plus de temps mais j’y suis allée tranquillement, sans pression, en prenant mon temps.

De Tokyo, j’ai pris la direction de Kawaguchi-ko dès le matin pour me balader dans cette petite ville d’où partent les bus qui amènent jusqu’à la 5ème station du Fujisan. J’ai profité de la balade autour du Lac et des espaces verts pour faire la sieste et prendre des forces.

photo_itineraire_japon_24_bis2

Dans cette ville, il y a un funiculaire à partir duquel on a une vue imprenable du Fujisan.

photo_itineraire_japon_25

Par la suite, prenez un bus qui vous amènera à la 5ème station, à l’heure à laquelle vous voulez.

Personnellement, j’ai décidé de commencer à grimper vers 20h. Je vous conseille de le faire de nuit.

En effet, vous serez dans l’obscurité et la sensation vécue est, certes perturbante car on n’a plus aucun repère, mais en même temps très agréable. On grimpe sans avoir l’appréhension de l’ascension.

Par ailleurs, le ciel est illuminé par les étoiles, la plaine constellée des lumières des villes, et surtout le lever du soleil est magnifique.

De plus, en redescendant, on a déjà chaud vers 9h du matin… On peut penser que la sensation de chaleur est encore plus intense lorsqu’on fait l’ascension de jour.

photo_itineraire_japon_26 photo_itineraire_japon_27 
/!\ Attention : Pour l’ascension, n’oubliez pas de prendre une tenue confortable, de bonnes baskets, un pull et même une doudoune. Le sommet est à 3776 m et il y fait très froid, surtout quand on a grimpé toute la nuit et qu’on est fatigué.

Je vous conseille aussi de prendre des lampes-torches frontales, de l’eau (pas trop pour éviter que votre sac ne soit trop lourd) et de quoi manger (du type barres vitaminées). Pour célébrer l’ascension, j’avais pris une petite cannette de saké, ça réchauffe !!

Il y a des chalets à chaque étape pour se ravitailler ou se reposer, mais attention, plus on monte, plus les prix grimpent ! L’effort de toute une nuit est récompensé par un lever du soleil, magnifique et incroyable.

J’ai eu beaucoup de chance car le ciel était dégagé. Je connais des personnes qui n’ont pas eu cette chance, et ils n’ont rien pu voir en raison du brouillard.

C’est une expérience personnelle et humaine indescriptible.

Reprenez des forces pour attaquer la descente !

Vous en aurez plein les jambes, mais surtout plein la vue et des souvenirs inoubliables.

photo_itineraire_japon_28 photo_itineraire_japon_29

 

JOUR 8 /// RETOUR À TOKYO

Retournez à Tokyo pour vous détendre … Repos bien mérité !

SI VOUS NE VOULEZ PAS FAIRE L’ASCENSION DU FUJISAN :

Allez à Kamakura. On a longtemps hésité entre l’ascension du Fujisan et Kamakura, alors on a fait quelques recherches. De Tokyo, il faut compter une heure de trajet. Il m’a été rapporté que l’endroit était magnifique.

Profitez de tous les temples et surtout du bouddha géant. Vous pourrez aussi vous prélasser sur les plages.

JOUR 9 /// RETOUR À TOKYO

En arrivant, dirigez-vous vers l’office du tourisme pour avoir un plan de Kyoto. Il vous sera très utile pour vous orienter dans la ville et pour vous rendre dans des temples plus excentrés. Il y en a un dans la gare.

Par ailleurs, vous utiliserez pas mal le bus, alors prévoyez un budget transport.

Enfin, en feuilletant votre guide, vous aurez remarqué qu’il y a beaucoup de temples à Kyoto. On ne les a pas tous visités. Alors, vous trouverez ceux qu’on a choisis. Les autres peuvent bien évidemment être visités si vous les préférez.

Après, installation dans l’appartement loué, le Guest House Sun : un très bon rapport qualité/prix. L’appartement étant à côté de la gare, on est allé déjeuner dans le centre commercial le plus proche Aeon Mall. Il y a un étage entier rempli de restaurants.

Puis, après cette petite dégustation et cette petite visite du mall, allez au Toji Temple.

Ce temple est apaisant et il n’y a pas trop de monde. Il est très beau.

photo_itineraire_japon_30_bis

 

JOUR 10 /// KYOTO

Kyoto, la ville aux mille temples. La multitude vous fera perdre la tête, mais tenez bon, ils sont tous aussi différents qu’incroyablement paisibles.

Commencez votre visite par l’incroyable Pavillon d’Or (Kinkaku-ji).

C’est juste magnifique. Le Pavillon est là, au milieu de l’eau qui reflète sa spectaculaire dorure.

photo_itineraire_japon_32_bis

Flânez ensuite dans ses jardins grandioses.

Après, rendez-vous au temple Ryoan-ji, en prenant la Kitsuji Dori, pour vous relaxer dans son jardin zen.

photo_itineraire_japon_33

En sortant, à quelques mètres, allez au temple de Ninna-ji. Il s’agit d’un temple extraordinaire, comme tous les autres d’ailleurs.

Après une pause-déjeuner, rejoignez les monastères de Shimogama et de Kamigama. Le plus au nord est Kamigamo. Ils sont tous au nord de la ville, au-delà du Palais Impérial.

Il est recommandé d’utiliser le plan que vous aurez pris à l’office du tourisme. Ces deux temples qui selon moi se ressemblent beaucoup sont très jolis. Leur couleur rouge ressort de la verdure environnante.

photo_itineraire_japon_35

Après cette journée bien chargée, on est rentré tranquillement à l’appartement pour se reposer !

 

JOUR 11 /// NARA

Le site qui regroupe de nombreux temples est très grand, voire immense, vous prendrez facilement toute la journée pour vous y balader.

Pensez à vous y rendre assez tôt pour en profiter. Quand on y a été, il a plu, un vrai déluge… nous étions contents d’avoir nos vêtements de pluie !

Mais ça nous a fait un bien fou, il faisait tellement chaud !

photo_itineraire_japon_37

photo_itineraire_japon_39

Attention aux daims, si vous avez de la nourriture, ils vous poursuivront pour vous en piquer !

Pour visiter ce site, on a pris un plan et on a flâné au gré de nos envies.

Par ailleurs, pour déjeuner, il y a des petits restaurants au milieu du site.

Cette balade vous épuisera !

photo_itineraire_japon_36_bis

Si vous avez encore des forces, en arrivant à Kyoto, rendez vous vers le nord pour faire la promenade des Philosophes.

C’est un chemin qui longe un petit canal, très paisible et champêtre, propice à la réflexion.

photo_itineraire_japon_48_extra

JOUR 12 /// KYOTO

Aujourd’hui, visitez le centre de Kyoto en allant au Palais Impérial.

/!\ Attention : n’oubliez pas votre passeport, il vous sera demandé pour entrer dans le Palais.

Par ailleurs, les visites se font obligatoirement en groupe. Il n’y a pas grand-chose à voir mais ses espaces verts et les différents pavillons sont très intéressants.

photo_itineraire_japon_40

Allez ensuite au Château Nijo qui se trouve à quelques blocs. Profitez du Palais et des magnifiques jardins.

Après ces deux visites, rendez vous de l’autre côté de la ville, à la station Gozo, pour visiter et s’émerveiller devant le magnifique site Kiyomizu Dera.

L’un de mes préférés à Kyoto ! Ce site regorge de nombreux temples et pavillons.

photo_itineraire_japon_41

Flânez dans cet ensemble paisible pour vous ressourcer. En haut, vous aurez une vue imprenable sur Kyoto. J’ai réellement été bluffée par cet endroit que j’ai vraiment trouvé spectaculaire. Je me répète, mais il faut vraiment y aller !

En sortant, retournez vers la civilisation moderne en vous baladant dans les rues commerçantes proche de la station Kawaramachi et sur les quais avoisinants.

JOUR 13 /// HIROSHIMA / MIYAJIMA

Arrivée à Hiroshima assez tôt dans la matinée.

Installation à l’hôtel pour commencer.

Je suis personnellement allée au K’s House Hiroshima, une auberge de jeunesse sympathique. La chambre était très minimaliste, il faut faire son lit à même le tatami… très typique !

Prenez le ferry pour vous rendre à Miyajima, où se trouve le fameux et spectaculaire Tori « flottant ». Il s’agit du plus impressionnant des Tori, planté au milieu de la mer. Sachez qu’à marée basse, vous pourrez vous y rendre à pied.

photo_itineraire_japon_42

Petite anecdote : on avait acheté de quoi pique-niquer sur l’île mais attention, l’île regorge de daims assez agressifs quand vous avez de la nourriture. En gros, on a dû arrêter de manger pour avoir la paix !

En arrivant, prenez un plan de l’île à l’office du Tourisme qui se trouve au terminal des ferries.

Puis, en sortant, tournez à droite, longez la côte jusqu’au temple Itsukushima pour admirer ce magnifique Tori.

Continuez votre promenade en allant au temple Daiganji, puis à la pointe de la baie, Kiyomori.

De là, rebroussez chemin et allez vers la Pagode Tahoto.

Ensuite, rendez-vous à la Pagode aux 5 étages et prenez, après avoir admiré la vue, la rue commerçante Omotesando pour embarquer de nouveau sur le ferry de retour.

Si vous avez le temps, vous pouvez également faire l’ascension du mont Misen ou visiter les temples de Komyon, Hojuin, Shinkoji ou Tokujuji.

photo_itineraire_japon_43

JOUR 14 /// HIROSHIMA / TOKYO

Il s’agit d’une très jolie petite ville, très paisible malgré le poids de l’Histoire.

Dès le matin, rendez-vous au dôme de la Bombe A, puis au mémorial de la paix et enfin au musée mémorial de la paix.

Ces visites sont très enrichissantes pour appréhender l’Histoire de cette ville et de ses habitants.

photo_itineraire_japon_44

Par la suite, remontez jusqu’au site du Château. Il est superbe ! Dans l’après-midi, retour à Tokyo.

photo_itineraire_japon_45

JOUR 15 /// YOKOHAMA

Dès le matin, prenez le train et descendez à Minato Mirai. Puis baladez vous vers le Yokohama Landmark, allez ensuite vers la Kokusai Odori Boulevard pour traverser la digue et rejoindre le port de Yokohama par la Yamashitekoen Dori Avenue.

photo_itineraire_japon_46

photo_itineraire_japon_47Après cette petite balade allez déjeuner à Chinatown pour flâner l’après-midi dans ces nombreuses rues.

Ensuite, allez jusqu’au quartier Motomashi, à l’ambiance européenne. Nous sommes restés diner à Chinatown avant de rentrer à Tokyo.

 

 

 

 

JOUR 16 /// TOKYO

Journée libre à Tokyo – profitez de votre dernier jour !

photo_itineraire_japon_49_extra

JOUR 17 /// RETOUR À LA MAISON

Ca y est, c’est terminé ! Retour à la vie routinière …

Liens_U

Les trains :

– hyperdia.com

Le metro :

– kanpai.fr
Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

– tokyo-airport
– narita-airport.jp
Le Rail Pass (il faut l’acheter avant votre départ) :

– jr-pass.fr

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    PASCALOU
    24 janvier 2017 at 12 h 54 min

    Merci pour ce superbe récit. Partant tous seul du samedi 29 juillet au 26 août, votre voyage sera la base de ma préparation. Hate de connaitre se fabuleux pays.
    Cordialement.
    Pascal.

  • Reply
    tsubasa801
    22 mars 2017 at 15 h 19 min

    J’adore la mise en forme de l’article, le récit est super et la mise en forme et le choix du nombre de photos est top (je trouve qu’il y en a vraiment beaucoup parfois) , simple à lire et le plein d’info merci

  • Leave a Reply