Israël en 1 semaine
Babel Trotteur, le Blog des itinéraires de voyage prêts à l'emploi
babeltrotteur, voyage, blog, itinéraire, weekend, trip, vacances, partir, guide, pays, destination, visite, visiter, tourisme, backpacker
506
post-template-default,single,single-post,postid-506,single-format-standard,qode-social-login-1.1.2,qode-restaurant-1.1.1,stockholm-core-1.0.8,woocommerce-no-js,select-theme-ver-5.1.5,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Israël en 1 semaine

israel

HOUMOUS & FALAFEL EN ISRAËL

Tel-Aviv est une ville qui s’est construite très rapidement ce que l’on peut constater dans son architecture très éclectique qui laisse parfois perplexe. C’est aussi une ville connue pour sa vie nocturne très animée dans laquelle vous ne manquerez pas de rencontrer des personnages étonnants.

A Tel-Aviv, on logeait chez des amis je n’ai donc pas d’hôtel à vous conseiller en particulier. Sachez que le quartier français se situe entre les rues Bograshov et Dizengorff.
BaS

– Israël est un tout petit pays. Tel-Aviv et Jérusalem sont à moins de 60 km ! Rejoindre Eilat (Sud) en partant du Golan (Nord) est l’équivalent d’un Paris-Lyon.

– Gardez en tête que le jour du repos en Israël est le samedi, jour du Shabbat. Le dimanche correspond donc à notre lundi et le jeudi à notre vendredi. Il sera difficile d’utiliser les transports en commun pour se déplacer dans le pays et de nombreux magasins seront fermés. Tel-Aviv reste l’exception.

CdC

– Dormir à la belle étoile sur les rives de la mer Morte.

– Goûter un vrai houmous.

– Le sex-appeal des israéliens.

JOUR 1 /// TEL AVIV

Débutez votre journée par le quartier Florentine, probablement mon quartier préféré. C’est un quartier éclectique qui mélange usines de pneus, ateliers de menuiserie et ateliers d’artistes dans un joyeux capharnaüm. Personnellement, je pense que c’est un quartier en devenir, encore underground. Baladez-vous dans le quartier autour des rues Vital, Florentine, et Levinsky, de chouettes photos à faire avec une ambiance industrielle, de l’art urbain et de sacrés personnages.

photo_itineraire_israel_telaviv_2

Pour déjeuner, je vous propose une houmousterie (si si ça existe !), ça ne vend que du houmous et c’est délicieux. Si vous n’aimez pas le houmous, tentez quand même parce que ça n’a rien à voir avec ce qu’on nous vend en France. L’endroit s’appelle “Hummus Beit Leichem” au coin des rues Florentine et Vital.

Même s’il fait beau, je vous conseille de vous mettre à l’intérieur car l’ambiance est très agréable. Vous y trouverez des gens du quartier et des habitués. Un plat de houmous pour deux suffit amplement sauf si vous avez très faim.

photo_itineraire_israel_2

Poursuivez dans le quartier de Neve Tsedek, c’est LE quartier bobo de Tel-Aviv, avec des petites rues piétonnes toutes jolies, des plantes grimpantes sur les murs, des boutiques de créateurs et des restaurants branchés. Un quartier agréable pour se balader et s’y perdre. Je vous conseille là-bas le glacier “Anita Café” situé au 25 de la rue Shabazi.

Le soir, tout se passe au début de la rue Rothschild et aux alentours. On a tenté le « Nanuchka » (30 Lillienblum street) mais il y en a tellement de bars que je vous conseille tout simplement de faire un « Bar-athon » comme ça vous êtes sûrs de ne rien rater. Le « Rothschild 12″, situé au 12 de la rue, avait l’air dingue !

JOUR 2 /// TEL AVIV

En matinée, dirigez-vous vers Shuk Ha’Carmel, le souk de Tel-Aviv. Perdez-vous dans les étales et profitez de l’ambiance.

photo_itineraire_israel_telaviv_marche_2 photo_itineraire_israel_telaviv_marche

Si vous aimez un peu l’architecture, sachez que Tel-Aviv est LA ville du Bauhaus. Vous verrez des immeubles empruntant ce style un peu partout. Pour cela, baladez vous plus particulièrement sur le boulevard Rothschild qui offre également une belle promenade ainsi que le long de la petite rue Bialik. Ouvrez grand les yeux et laissez-vous émerveiller.

Les immeubles sont malheureusement souvent en mauvais état, mais il y en a deux ou trois vraiment remarquables. Si vous passez par le boulevard Rothschild, je vous conseille de bifurquer sur Sheinkin Street pour faire du shopping, cette rue propose des boutiques originales et souvent made in Israël.

Toujours sur le boulevard Rothschild et d’ailleurs un peu partout en ville, vous remarquerez quelques kiosques qui font bar, salon de thé ou même restaurant à sushis. Arrêtez-vous pour y déjeuner avant de continuer votre balade.

Goûtez également le jus de pomme frais, ils utilisent des pommes granny, une des meilleures découvertes du voyage.

photo_itineraire_israel_telaviv

JOUR 3 /// TEL AVIV

Démarrez votre journée en vous dirigeant vers Jaffa, la ville arabe située tout au sud de Tel-Aviv. Les deux villes ne font aujourd’hui plus qu’une et on parle désormais de Tel-Aviv-Jaffa.

photo_itineraire_israel_jaffa

Je vous propose de faire un tour dans le parc Dizengoff square, notamment pour la magnifique vue qu’il offre sur Tel-Aviv et la mer.

photo_itineraire_israel_3 photo_itineraire_israel_4

Poursuivez vers la plage et profitez d’un bon bain de soleil ! Vous pouvez ensuite emprunter la promenade aménagée le long de la mer pour remonter vers le centre-ville.

En fin d’après-midi, découvrez la rue Dizzengoff. Ici vous trouverez des bars à foison, et souvent bondés mais l’ambiance est chaleureuse.

Pour diner et si vous aimez le poisson et les fruits de mer, il y a le “Goocha” au 171 rue Dizzengoff, vraiment bon, mais pensez à réserver car il est très populaire.

JOUR 4 /// JERUSALEM

La ville de Jérusalem est située à 2h de Tel-Aviv. Pour vous y rendre, vous pouvez utiliser un taxi collectif ou un car. La ligne est la seule maintenue pendant Shabbat (vendredi soir et samedi).
La ville est vraiment belle. Vous ne manquerez pas de ressentir le poids de l’histoire, surtout quand vous passerez devant certaines maisons qui ont été habitées par des croisés.
N’oubliez surtout pas que vous êtes dans une ville religieuse. Donc si vous voulez visiter les lieux saints, il faut que vous soyez couverts, donc habillés d’un pantalon et les épaules couvertes. Pensez à mettre un gilet dans votre sac, au cas où.

photo_itineraire_israel_jerusalem

 

photo_itineraire_israel_5

À FAIRE:

– Le Souk Mahane Yehuda, situé en haut de Jaffa Road, c’est personnellement l’un des plus beaux marchés que je connaisse. La nourriture y est délicieuse !

– Dans la vieille ville, je conseille de faire une visite guidée, il y en existe des gratuites, les guides vivent des pourboires laissés par les touristes. Elle vous permettra de comprendre l’organisation de la ville et ses quatre quartiers (juifs, musulmans, chrétiens et arméniens).

LES 3 LIEUX SAINTS À FAIRE IMPÉRATIVEMENT

photo_itineraire_israel_6

1. LE MUR DES LAMENTATIONS

Il s’agit du mur de soutènement du Mont du Temple. C’est l’endroit le plus saint de la religion juive pour la prière. Il est aussi coutume de glisser un mot ou une prière dans le mur.

Je me suis posée la question de savoir ce que deviennent tous ces bouts de papiers ? Comme ce sont des prières adressées à Dieu, les juifs les considèrent comme saints. Ils sont donc ramassés deux fois dans l’année juste avant Rosh Ashana (le nouvel an juif) et Pessah (la Pâques juive). Ils sont ensuite enterrés sur le Mont des Oliviers, situé à l’Est de Jérusalem.

photo_itineraire_israel_7

2. LE DÔME DU ROCHER

Situé sur l’ancien Temple de Salomon, s’y dresse dorénavant la mosquée al-Aqsa, troisième lieu le plus saint de la religion musulmane après La Mecque et Medine, et surtout le Mont du Temple, qui est à mon sens le plus bel endroit de Jérusalem.

C’est un lieu serein. Seuls les musulmans ont le droit d’y pénétrer à n’importe quel moment de la journée, ils ont une entrée réservée contrôlée.

Pour les touristes, le lieu est ouvert de 7h à 10h le matin et de 12h à 14h. Il est possible qu’il y ait un peu de queue mais nous avons eu de la chance.
Les personnes qui portent un short, une jupe ou un décolleté trop prononcé sont invitées à acheter un cheich plutôt cher pour cacher les parties du corps trop dénudées.

3. LE SAINT-SÉPULCRE

Le saint du saint, c’est là que Jésus aurait été mis sur la croix et enterré, puis ressuscité.

Le site est bondé de pèlerins :

– qui embrassent la pierre située à l’entrée de la basilique. Selon la tradition, c’est là qu’on aurait préparé Jésus avant de l’enterrer.

– qui font la queue pour voir là où aurait été la grotte/tombeau de Jésus.

Enfin, il y a un autre endroit où on aurait planté la croix.

FF
La basilique est divisée en 6 églises 
de confessions chrétiennes différentes : les catholiques, les grecs orthodoxes, les apostoliques arméniens, les coptes orthodoxes, les éthiopiens orthodoxes et enfin les orthodoxes syriaques. Au 18ème siècle, las des affrontements entre ces différents courants religieux, l’empire ottoman a octroyé à chacun une partie du lieu. Ce « statu quo » est en cours depuis 1878. Le Maître des clés, le Passe-Partout de Jérusalem, celui qui a la garde des clés de ce site fait partie d’une famille arabe, la même depuis l’empire Ottoman. Malgré ce partage, la situation est encore parfois tendue entre ces communautés.

Profitez aussi de toutes les petites rues dans lesquelles vous allez surement vous perdre, Jérusalem étant un vrai labyrinthe.

Enfin, Il y a le Mont des Oliviers mais je ne l’ai pas fait. On le voit très bien depuis le Mont du Temple , et je me suis contentée de ça.

Pour les chrétiens, c’est le lieu de l’ascension d’où Jésus est parti aux cieux.

Pour les juifs, c’est là que devrait apparaitre le messie. Et que fera le messie ? Il ressuscitera les morts! C’est donc un des plus grands cimetières juifs au monde.photo_itineraire_israel_12

Pour déjeuner, on a surtout fait des petits bouibouis où on a mangé du houmous, des pitas et des fallafels.

Pour dormir, je vous conseille l’Abraham Hostel. Le staff est très accueillant, les chambres sont propres et il existe même un rooftop.

Des circuits organisés sont proposés tous les jours, il suffit de se renseigner au bureau situé dans le lobby. Personnellement, je n’ai pas essayé mais j’ai eu de bons échos.

L’auberge n’est pas située dans la vieille ville, mais ça nous a permis de voir ce qui se passait dans la vraie vie, parce que la vieille ville c’est quand même beaucoup de pèlerins et de touristes!

Pour faire la fête, NE SURTOUT PAS aller au Zollies bar, ni d’ailleurs dans aucun bar de la rue, c’est la rue des attrape touristes, et on s’est fait avoir. Je n’ai malheureusement rien à proposer car on a fait la fête là, puis sur le rooftop de notre auberge.

JOUR 5 /// LA MER MORTE / EIN GEDI

Ein Gedi est une oasis située un peu au sud de la frontière cis-jordanienne. Elle prend le statut de réserve naturelle en 1971.

Gardez bien en tête que le jour de shabbat, il n’y a pas de moyens de transports pour aller à la mer morte. Les bus ne circulent pas du vendredi soir jusqu’au samedi matin. Il est donc nécessaire d’avoir une voiture. Comptez 2h30 de trajet.

Si vous décidez de prendre le bus, vous pouvez vous renseigner sur les horaires à cette adresse.

La route vers la mer Morte est en soi assez incroyable. Vous voyez les paysages défiler, et tout à coup, on se retrouve en plein désert. Il s’agit du désert de Judée. La mer apparaît au loin, son niveau est mentionné par une pancarte. Nous sommes alors encore loin de l’eau. 50 m en dessous du niveau de la mer, -100m, -200m, -300m, -400m, nous arrivons ! La vue est magnifique sur les montagnes roses de Jordanie.

photo_itineraire_israel_8 photo_itineraire_israel_eingedi

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour les nuitées :

1. Pour les petits budgets, je vous conseille la Field School de Ein Gedi, une auberge de jeunesse assez atypique située au pied d’un parc naturel. Les ibex encore appelés bouquetins de Nubie se baladent en liberté et le petit déjeuner est particulièrement bon.
2. Pour les budgets plus importants, le kibboutz de Ein Gedi est particulièrement confortable.
3. Pour les aficionados du camping, il est possible de planter sa tente directement sur la plage et c’est gratuit. Une petite buvette permet de se restaurer.

Commencez votre journée par un bain dans la mer Morte.

La plage d’Ein Gedi est loin d’être parmi la plus belle (pour cela, continuez 40km plus au sud pour atteindre Ein Bokek et ses plages de luxe), mais elle propose le principal, à savoir l’eau de la mer Morte.

Se baigner dans la mer Morte est une sensation très étrange. Pour commencer, on flotte. L’eau est très dense, presque comme de l’huile. Ce n’est ni rafraichissant ni particulièrement agréable pour être tout à fait honnête car on ne peut pas nager. On reste assis dans l’eau pendant quelques minutes. Il est recommandé de ne pas y rester plus de 20min. C’est quand même une expérience indispensable à faire dans sa vie rien que pour l’excitation des premiers moments où l’on flotte malgré soi.

Se baigner au point le plus bas de la terre = check !

Pour ma part, les bienfaits pour la peau ont été visibles très rapidement.

Les douches mises à disposition sont indispensables pour débarrasser sa peau des résidus de sel.

photo_itineraire_israel_9 photo_itineraire_israel_mer_morte

L’après-midi, découvrez l’oasis qu’est Ein Gedi. Cette réserve naturelle est une véritable bouffée de fraicheur dans cette chaleur désertique.

Vous y découvrirez de nombreuses chutes d’eau et bassins naturels dans lesquels vous pourrez vous baigner.

Plusieurs randonnées sont proposées. Vous trouverez des infos et des cartes à l’accueil de la School Field. Les paysages sont magiques, un petit coin de paradis au milieu du désert.

photo_itineraire_israel_eingedi_2

 

JOUR 6 /// LA MER MORTE / MASSADA


photo_itineraire_israel_10Massada
est une forteresse antique située au sommet d’une petite montagne à 450 m de hauteur environ. Le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il se situe à un quart d’heure d’Ein Guedi.

Je ne pourrais que conseiller de faire l’ascension de nuit vers 4h du matin pour voir le lever du soleil au dessus de la mer Morte : un spectacle merveilleux. En suivant le fameux Sentier du Serpent, il faut compter entre 30 et 45 minutes de marche pour l’ascension, la descente se fait en une vingtaine de minutes.

Il existe aussi un funiculaire pour ceux qui n’aiment pas la randonnée que je conseille aussi aux lève-tard. Pendant les saisons chaudes, le soleil commence à taper dès 8h30 et la marche est beaucoup plus difficile, n’oubliez pas que nous sommes dans un désert ! Pensez à prendre des bouteilles d’eau, vous trouverez aussi des fontaines d’eau fraiche au sommet du socle.

Au sommet, vous visiterez les ruines des anciens palais, l’ancienne synagogue et l’église byzantine. Une ligne noire parcourt la majorité des murs, elle marque la limite entre les vestiges originaux et les ajouts contemporains qui permettent de mieux visualiser ce qu’était le site. Vous trouverez au pied du site de quoi vous restaurer.

Si vous pouvez profiter de l’après-midi avant votre départ, n’hésitez pas à visiter le kibboutz de Ein Guedi ! Véritable jardin botanique au milieu du désert, il y fait particulièrement frais. Deux restaurants proposent une cuisine internationale très correcte. Au fond du jardin, vous trouverez un spa luxueux et pourtant assez bon marché. Vous pourrez vous baigner dans la piscine extérieure en profitant d’une vue magnifique ou dans la piscine intérieure remplie d’eau de la mer Morte, et vous relaxer dans un hammam ou un sauna. Vous pouvez aussi vous faire une petite folie en faisant un soin à la boue de la mer Morte, trèèèès relaxant !!

Si vous êtes pressés, le jour 5 et 6 peuvent se réaliser en une seule journée en commençant par Massada le matin et en randonnant à Ein Guedi l’après-midi. Une baignade dans la mer Morte terminera cette journée chargée en émotion.

Le retour en France va être difficile !

MERCI À BRUNO JACQUOT POUR SES PHOTOS SUPPLÉMENTAIRES !

EDEN => 1 FOIS LÀ-BAS

Liens_U
1 Comment
  • Viralli

    27 mai 2017at22 h 03 min Répondre

    Merci pour ce blog riche et passionnant. Partager ses passions aide à réaliser celles d’autrui

Post a Comment