Browsing Category

Itinéraires

Asie

Thaïlande en 2 semaines

Thailand2

SAME SAME BUT DIFFERENT

On m’avait beaucoup parlé de la Thaïlande et je n’ai pas été déçue.

C’est un pays absolument magnifique, avec une culture religieuse, culinaire, des traditions et une manière de vivre encore bien marquées et assez peu occidentalisées. Nous avons découvert un pays immense dans lequel chaque région et chaque île offrent une particularité. C’est pourquoi cet itinéraire pourra être modifié selon vos envies.
BaS

– Avec l’application Google maps, téléchargez au préalable les cartes des villes sur votre smartphone. Ainsi quand vous êtes en ville avec la géolocalisation (gratuit sans activer le réseau internet) vous pouvez vous diriger facilement sur la carte.

– Tout se négocie ! Alors n’hésitez pas à marchander (surtout les tuk-tuk et les souvenirs). Un peu étrange au début mais on se prête au jeu. 

– Prévoyez de l’anti-moustique. Il y a des moustiques partout, tout le temps. La marque la plus efficace reste Insect Ecran.

– Il n’y a pas de vaccins obligatoires mais faites tout de même attention…

– On ne peut pas boire d’alcool les jours d’élection et les jours fériés commémorants bouddha.

CdC

– Manger un mango sticky rice à un stand de rue.

РVisiter les march̩s du pays.

– Louer un scooter à la journée et partir explorer les alentours de Chiang Mai.

– Traverser Bangkok en tuk-tuk.

РLouer un bateau priv̩ pour explorer les ̨les de la mer Andaman.

 

Pictos_ITINERAIRE

BANGKOK – Ayuthaya : 4 jours

CHIANG MAI : 4 jours

KOH LANTA : 3 jours

AO NANG : 2 jours

BANGKOK : 1 jour

***

JOUR 1 /// BANGKOK

Dès votre arrivée, dirigez vous vers votre hôtel en taxi (demandez de mettre le « meeters » – le compteur) ou en métro avec la « train line ». Personnellement nous avons logé au Prince Palace Hôtel dans le quartier chinois. Nous étions au 23ème étage et nous avions la chance d’avoir une vue incroyable sur toute la ville ainsi qu’une piscine très agréable pour supporter la chaleur et l’humidité de cette ville.

Je vous le conseille, pour 45€ la nuit.

photo_itineraire_thailande_0_vu2_bangkokphoto_itineraire_thailande_0_vu_bangkok

Pour vos déplacements, n’hésitez pas à prendre des Tuk-tuk et surtout négociez les prix d’au moins 50% par rapport à ce qui vous est proposé.

Après votre installation, partez à la découverte de la ville. Selon votre heure d’arrivée, visitez le Grand Palais (Le Palais Royal). Fermeture des portes à 16H. Prévoyez d’avoir les jambes et les épaules couvertes, on ne rentre pas dans les temples en petite tenue…

Puis le Wat Pho, fermeture des portes à 17h. Un ensemble de temples très beau dans lequel vous admirerez le fameux bouddha allongé.

A l’intérieur, la fameuse école de médecine douce de Bangkok qui propose des massages, thai ou à l’huile, des pieds ou du corps. Un de mes meilleurs souvenirs. Laissez vous tenter.

photo_itineraire_thailande_3_watpho photo_itineraire_thailande_1_watpho

photo_itineraire_thailande_2_watpho

photo_itineraire_thailande_5_chaopraya

 

En sortant, dirigez-vous vers les rives du Chao Praya pour prendre un verre et dégustez votre première Singha beer. Vous traverserez un petit marché local où les stands de brochettes et de fruits frais sont abondants.

photo_itineraire_thailande_4

 

JOUR 2 /// BANGKOK

Profitez du décalage horaire pour vous lever tôt et visiter le Marché de Maeklong; le fameux marché installé sur une voie de train.

Depuis Bangkok, prenez le train à la gare de Wongwian Yai railway station (allez y en taxi ou prenez le BTS jusqu’au terminus Wongwian Yai puis 10 bonnes minutes de marche).

Attention, il ne s’agit pas d’une gare classique, elle donne sur une ruelle où se trouve un petit marché, alors ouvrez les yeux. Départ à 8H30 jusqu’au terminus Mahachai, environ 1 heure de trajet. Les paysages que vous découvrirez durant ce trajet sont magnifiques, au cÅ“ur de la vie thaïlandaise, et cela vaut vraiment le coup de le faire en train.

Vous pouvez également prendre un van depuis la place de Victory Monument directement jusqu’au marché de Maeklong mais cette solution est moins authentique.

photo_itineraire_thailande_7_mahachai

A Mahachai, vous découvrirez un superbe marché aux poissons puis 2 solutions s’offrent à vous:

1. Prendre un van jusqu’au marché de Maeklong pour vivre l’arrivée du train à 13H45 et découvrir tous les stands se rabattre.

2. Prendre le train à Mahachai pour monter en queue, et voir les stands se rabattre sur votre passage. Pour cela, allez à la gare de Ban Laem, environ 500m à pied en traversant la rivière en ferry. Une fois à Maeklong, vous pourrez toujours attendre le train de 18h pour vivre son arrivée dans le marché.

Personnellement, nous avons choisi la solution 1.

Nous sommes arrivés à Maeklong vers 10h via un van depuis Machahai. Nous avons ainsi visité le marché, profité pour y déjeuner et assisté à son effervescence. Ne manquez pas le retrait des stands quand le train passe.

photo_itineraire_thailande_9_maeklongphoto_itineraire_thailande_8_maeklong

Ensuite, suivant l’option choisie, vous pouvez aller à Amphawa pour visiter le marché flottant à 15 min en van de Maeklong. Ce marché est devenu hyper touristique, nous n’avons pas vraiment aimé l’ambiance. Je vous conseille plutôt le marché flottant de Damnoen Saduak à 20min de voiture de Maeklong. Ce marché est animé de 6h à 11h.

Pour le retour, prenez un mini van à l’endroit où vous êtes arrivés.

Le soir, de retour à Bangkok, découvrez l’animation touristique de la rue de Kao San Road : lumières, bars, musique à fond et foule.

JOUR 3 /// BANGKOK / AYUTTHAYA

photo_itineraire_thailande_10_trainPrenez le train en direction de Ayutthaya à la gare de Hua Lamphong. Trajet de 1H30 à prix très intéressant.

Arrivé à la gare, je vous conseille de louer un scooter (ou un vélo) pour visiter la ville car elle est trop grande pour se déplacer à pied. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces moyens de transports il y a toujours des tuk-tuk à l’entrée des temples.

Commencez par le temple de Wat Mahathat connu pour sa tête de bouddha coincé dans des racines d’arbres.

Continuez avec l’un des sites les plus impressionnants de la ville le Wat Phra Sri Sanphet.

Puis, dirigez-vous vers le bouddha géant allongé, Wat Lokayusatha.

photo_itineraire_thailande_12_ayuthayaphoto_itineraire_thailande_15_ayutthaya

Déjeunez au BannKunPra, un petit restaurant dans une auberge, très mignon, au bord des rives du fleuve, le cadre est très agréable. Nous avons gouté un green curry et un poulet aux noix de cajou, c’était super bon !

photo_itineraire_thailande_13_ayuthaya

Poursuivez avec mon temple préféré, le Wat Chai Watthanaram, un peu excentré, qui ressemble au temple d’Angkor au Cambodge, impressionnant.

photo_itineraire_thailande_14_ayuthaya

Rentrez tranquillement à Bangkok via le train. Il y a des trains jusqu’à 21h45 (à confirmer car les horaires peuvent changer).

JOUR 4 /// BANGKOK

Partez à la découverte du Bangkok moderne, dans les quartiers de Siam Square / Sukhumvit / Pratunam.

Découvrez les différents malls (MBK center, Siam Square, Central World).

Dirigez-vous vers la tour Bayoke sous laquelle se trouve le Talat Pratunam : des centaines de stands de vêtements et tissus. Admirez comment la vie moderne et les traditions locales cohabitent.

Du haut de cette tour vous aurez une magnifique vue sur toute la ville.

photo_itineraire_thailande_15_bangkok

Déjeunez au restaurant Once Open a time, un havre de paix et de fraîcheur après le tumulte et l’effervescence du quartier moderne. Un peu plus cher que d’autres restaurants mais d’une très bonne qualité.

photo_itineraire_thailande_16_bangkok

Par la suite, déambulez dans les rues traditionnelles et pleines de vie jusqu’à la la station de bateau-bus du Klong: Petchaburi.

Prenez le bateau découvrir les rives du Klong. Très typique et totalement dépaysant.

photo_itineraire_thailande_17_bangkokLe soir, baladez-vous à Pat Pong Road, lieu connu pour les « ping pong show » (des spectacles que des bars proposent avec des femmes nus lançant des balles de ping pong avec leur vagins) et son petit marché de souvenirs.

Sachez que les « ping pong show » sont tenus par la mafia thaïlandaise et qu’il vous en coutera beaucoup plus cher de sortir que d’y entrer.

JOUR 5 /// CHIANG MAI

Réservez votre vol pour Chiang Mai, le matin vers 8h00 ainsi vous pourrez profiter de la ville, toute la journée. Je vous recommande le Sri Pat hôtel. Central et bien tenu.

Profitez de cette journée pour faire un tour dans la ville et visiter les différents temples qui la composent. Voici ma sélection mais n’hésitez pas à entrer dans tous les temples qui vous feront envie.

Le WAT CHEDI LUANG :

Vous constaterez que dans tous les sites, il y a d’une part, le temple moderne, en activité dans lesquels les moines et les fidèles pratiquent leur religion et, d’autre part, le temple ancien.

photo_itineraire_thailande_22_chiangmaiphoto_itineraire_thailande_23_chiangmai

WAT PHRA SINGH : L’un des plus intéressants et importants de la ville.

photo_itineraire_thailande_24_chiangmai

WAT CHIANG MAI : car c’est le plus grand et le plus ancien temple de la ville.

photo_itineraire_thailande_25_chiangmaiphoto_itineraire_thailande_26_chiangmai

Entre les visites de ces temples, faites des pauses et goûtez au fameux mango sticky rice, une petite merveille. L’un des meilleurs que nous avons goûté se trouve à l’angle de Prapokkloa Road et Thonon Rachadamnoen Alley.

Le soir, découvrez les marchés du Night Bazaar et du Kalaré ainsi que les différents stands de contrefaçons installés dans la rues (Attention, achat à vos risques et périls).

photo_itineraire_thailande_27_chiangmai

 

JOUR 6 /// CHIANG MAI

Chiang Mai est la ville des départs des treks pour la jungle ainsi et des tours dans le triangle d’or. Afin de voir un peu tout ce qu’offraient les treks en agence nous avons choisi de ne faire qu’une journée (à vous de voir si vous préférez faire votre trek sur 2 ou 3 jours).

Nous sommes passés par l’agence AG Agence et avons fait un « eco-trekking » de 1 jour. Nous avons été déçus car très très touristique et formaté, de plus ce trek était assez cher en comparaison avec d’autres agence et pas du tout « ECO »Â comme son nom l’indique.

Nous ne regrettons tout de même pas cette journée qui nous a permis de découvrir des lieux où nous ne serions pas allés et des activités que nous n’aurions surement pas faites.

La journée est composée de :

РVisite de la ferme aux orchid̩es

– balade à dos d’éléphant pendant 30 min sur un chemin

РD̩jeuner (pad thai)

– balade de 1h30 dans la forêt afin d’atteindre une petite cascade.

– rafting

– balade sur bambou

photo_itineraire_thailande_18_chiangmai_trek

JOUR 7 /// CHIANG MAI

Afin de découvrir les environs de Chiang Mai, louer un scooter pour la journée, cela vous coutera environ  7€ soit 250 baths.

Nous avions choisi le village de Baan Thai pour notre balade et découvrez les paysages qui bordent le chemin. Un de nos meilleurs souvenirs.

Vous pouvez choisir un autre village un peu plus loin en terme de distance, vous aurez largement le temps de faire l’aller-retour dans la journée.

photo_itineraire_thailande_28_chiangmai

De retour vers le centre ville, profitez du scooter pour visiter le temple de Wat Chet Yod, légèrement excentré mais très agréable.

photo_itineraire_thailande_28_boxthaiLe soir, vous pouvez regarder un match de boxe thai dans un lieu authentique, le Thapae boxing stadium.

Un grand moment où l’on voit les thaïlandais parier et vibrer au rythme des combats.

Les places s’achètent sur place au prix de 400 baths, soit 11€.

 

 

 

JOUR 8 /// CHIANG MAI

Pour cette journée, prévoyez une journée détente.

Nous avions réservé un cours de cuisine avec We Cook. C’était vraiment très sympa, nous étions en petit comité, 4 personnes. Le cours dure de 9h à 14h30 et coute 900 baths, soit 25€ (possibilité de prendre le cours le soir de 16h à 20h). On choisit les 6 plats qu’on veut faire parmi un menu. Il y avait une très bonne ambiance et Mam, la prof, nous accueille chez elle ce qui nous permet de découvrir une petite partie de la vie d’une vraie thaïlandaise.

photo_itineraire_thailande_19_chiangmaiphoto_itineraire_thailande_20_chiangmaiphoto_itineraire_thailande_21_chiangmai

Dans l’après-midi, allez vous détendre avec un massage de 1 heure et baladez-vous dans le centre.

Le soir, si c’est dimanche, allez au Sunday Night Market, grand marché.

 

JOUR 9 /// KOH LANTA


photo_itineraire_thailande_30_kohlanta
Après beaucoup d’hésitation nous avons décidé de profiter des îles de la Thaïlande dont beaucoup sont encore sauvages du côté de la mer Andaman. De ce côté du pays vous profiterez de nombreuses îles connues comme Koh Phi Phi, le parc national de Ao Phang Nga où se trouve le fameux rocher de James Bond, mais également d’îles plus vierges comme Koh Lipe.

Si vous voulez faire la fête, dirigez-vous plutôt vers l’île de Koh Phi Phi ou Phuket. Vous pouvez aussi aller de l’autre côté du pays vers les îles de Koh Samui, Koh Tao et Koh Phangan, cette dernière étant très connue pour sa Full Moon Party.

Personnellement, nous avons décidé de nous diriger vers Koh Lanta. Pour cela, prenez votre vol le matin pour Krabi, puis prenez le bateau de 11h, 2 heures de trajet. Dans le hall de l’aéroport une agence propose des transferts en bateau vers les différentes îles, vous ne serez pas perdus.

Sachez que la distance entre les îles est grande.

Nous avons logé à l’ hôtel Kam Kwang Beach Resort, qui propose des bungalows à partir de 600Baht (environ 17€).

Profitez de cette journée pour vous détendre au bord de la mer et vous délasser autour de la piscine.

JOUR 10 /// KOH LANTA

Nous avons loué un bateau privé (27€/pers) via notre hôtel pour visiter les 4 Islands. Ce fut une des meilleures journées du séjour. Le bateau était un « longtail boat » (bateau authentique utilisé par les Thaï) certes plus lent que les « speed boats » mais vous êtes en petit comité.

Départ à 8h00 pour un premier arrêt au bout de 2 heures pour faire du snorkelling.

Puis, reprenez le bateau vers l’île de Koh Ngail pour déjeuner et se détendre un peu sur une magnifique plage.

3ème stop à Koh Muk, Emerald cave : une plage naturelle coincée au milieu d’un rocher. Nous avons dû passer par une grotte dans le noir total pour y accéder. Nous sommes arrivés seuls, c’était incroyable. Peu de temps après, plusieurs bateaux de touristes sont arrivés.

Avec un « longboat » vous n’avez pas le temps de faire la 4ème île, Koh Kradan.

Au retour, en passant vers les mangroves, nous avons vécu un moment incroyable lorsqu’une dizaine de singes s’est jetée sur notre bateau.

photo_itineraire_thailande_23_4islandphoto_itineraire_thailande_22_4island photo_itineraire_thailande_32_kohlanta

photo_itineraire_thailande_31_kohlanta

JOUR 11 /// KOH LANTA

Profitez de cette journée pour vous détendre et visiter l’île à votre rythme. Vous pouvez louer un scooter et descendre jusqu’à la plus belle plage de l’île au sud ouest, au niveau du café « Same Same But Different », qui est très agréable.

photo_itineraire_thailande_33_kohlanta

Vous pouvez également visiter le parc naturel qui se trouve dans le sud de l’île « Mo Koh Lanta ».

A notre grande surprise, nous avons découvert une île plutôt tranquille et familiale, loin de la orde de touristes que nous imaginions.

JOUR 12 /// AO NANG

photo_itineraire_thailande_34_aonang

 

Retournez aujourd’hui vers la côte, en bateau, dirigez vous vers Ao Nang. Cette petite ville touristique du bord de mer offre beaucoup d’attractions.

 

 

 

 

JOUR 13 /// AO NANGphoto_itineraire_thailande_35_aonang

La veille, réservez un tour en canoë via une des agences qui se trouve sur

la rue principale. Vous ferez 1h30 de canoë et découvrirez la mangrove de la région.

Si vous préférez vous pouvez également aller à Railey.

 

JOUR 14 /// BANGKOK

Rentrez à Bangkok dans la journée. Profitez de ce dernier jour pour faire ce que vous souhaitez. Personnellement nous nous sommes baladés dans le quartier de Thonburi, quartier totalement à l’ouest de Bangkok. Des ferries traversent le fleuve,  le Chao Praya, continuellement. Ce quartier est encore très traditionnel et plein de vie.

JOUR 15 /// BANGKOK

Bon courage pour le retour à la réalité.

Liens_U

– Bangkok Metro – BTS

DAFNÉ => 2 SEMAINES LÀ-BAS
Europe

Ljubljana en 2 jours

ljubljana

LJUBLJANA

Lorsqu’on a envie de changer d’air, de sortir de sa routine, la ville de Ljubljana ne vient pas spontanément à l’esprit. Pourtant, cette ville pittoresque, capitale de la Slovénie, vous offrira un séjour agréable et détendu.

Cette ville a été une très bonne surprise. Elle est assez petite donc 2 jours pleins suffiront pour vous faire une première idée.

Elle est garnie de rues pavées, de terrasses et de ponts. Son marché et son incroyable château vous enchanteront. Sachez également que l’architecture de Ljubljana est très variée, elle mêle style médiéval, baroque et Art nouveau.

BaS

La monnaie de la Slovénie est l’euro.

CdC

Le panorama depuis les hauteurs du Château

L’atmosphère particulière qu’on ressent au cœur de l’hiver

FF

Ljubljana est connue sous le nom de « Ville de la Vigne et du Vin ». Profitez-en en faisant la tournée des bars à vins.

 

JOUR 1 ///

Rejoignez le Pont du Dragon (Zmajski Most), de style Art nouveau, vous admirerez son Dragon, symbole de la ville de Ljubljana. Regardez plus attentivement les pieds en forme de dragons des réverbères qui éclairent le pont la nuit. De là, vous pourrez également apercevoir le château, surplombant la ville.

photo_itineraire_ljubljana_7

Puis, allez sur la place du marché (Vodnikov Trg). Il y a le marché en plein air et le marché couvert (à Pegacarjev trg). Vous y trouverez les fruits et légumes des agriculteurs locaux ainsi que de nombreuses charcuteries et des fromages locaux.

Il y a aussi des petits troquets pour prendre un café ou un petit encas.

Sur la place du marché, découvrez la magnifique cathédrale Saint Nicolas (SV Nikolaja). Ses portes d’entrée sont sublimes.

photo_itineraire_ljubljana_2

Prenez ensuite la ruelle Studentov pour emprunter le funiculaire qui vous amènera au monument le plus impressionnant de la ville, le château. Ce château se situe sur une très grande colline qui surplombe la ville. Depuis sa tour, sa cour et son toit aménagés, vous aurez une vue magnifique sur tous les environs.

photo_itineraire_ljubljana_3

Cette balade peut se faire en une demi-journée.

Puis, en redescendant, longez la rivière pour croiser le triple pont (Tromostovje), point central de Ljubljana. Prenez la rue Stritarjeva, pour atteindre la Fontaine Robba (Robbov Vodnjak) puis la rue Mestni Trg, passez la vieille place (Stari Trg), et enfin, la Place Haute (Gornji Trg) pour finir par l’Eglise saint Jacques (Cerkev SV. Lakoba). Toute cette balade est magnifique et tellement dépaysante. Vous croiserez des terrasses animées, des échoppes, des bâtisses rococo et des demeures médiévales sorties d’un autre temps.

photo_itineraire_ljubljana_4

Prenez ensuite la Gallusovo Nabrezje puis la Cankarjevo Nabrezje pour rejoindre la place principale de Ljubljana, la Presernov Trg. La promenade sur les rives de la rivière est très agréable.

Après cette balade, je vous propose un petit apéro au Vinoteka Dvor (Dvorni trg 2) pour découvrir les vins slovènes tels que le Traminec (vin blanc réputé) et le Duet (vin rouge).

Pour le diner, je vous conseille le restaurant Restavracija Most (adresse : Petkovškovo nabrežje 21) dont la cuisine mélange plats traditionnels slovènes et italiens.

 

JOUR 2 ///

 

Retournez vers la place Presernov Trg. Visitez la l’église franciscaine située sur la place, la rose.
photo_itineraire_ljubljana_5Longez la Hribarjevo Nabrezje pour atteindre la Cevljarska Ulica. Le bord de cette rive est rempli de bars et de terrasses très sympas. Rebroussez ensuite chemin pour rejoindre la place Dvorni puis la rue Wolfova. De là, tournez à gauche vers la rue Copova Ulica. Vous pourrez aussi faire le tour de l’Eglise franciscaine pour prendre la rue également piétonne Nazorjeva Ulica.

Dans les deux cas, prenez la rue Cankarjeva pour atteindre le parc Tivoli. Il s’agit d’un très grand parc, très reposant. J’y suis allée en plein hiver alors ma visite du parc a été très brève.

A côté, se trouve la Galerie nationale (Narodna Galerija) et un peu plus loin, le Musée national de Slovénie (Narodni Muzej Sloveije).
photo_itineraire_ljubljana_6En ressortant, prenez la rue Tomsiceva Ulica, puis à gauche la Valvasorjeva Muzejska, sur laquelle se trouve le Musée national de Slovénie (Narodni Muzej Sloveije). Ensuite, en tournant à gauche, vous arriverez sur la place de la République dont le style architectural n’est pas très enchanteur. Puis, faite un petit détour pour admirer l’église de la Sainte-Trinité, sur la rue Slovenska Cesta. Enfin, continuez sur la Subiceva Ulica, il y a le parc Zvezda, très agréable.

Pour le dîner, je peux vous conseiller le Gostilna Sestica, Slovenska cesta, n°40, un restaurant à la décoration très traditionnel qui vous propose de la cuisine régionale, charcuterie, saucisses, choux, dépaysement garanti.

POUR CEUX QUI ONT PLUS DE TEMPS

Allez jusqu’au pont aux dragons, de là, prenez la rue Trubarjeva Cesta pour rejoindre la Vidovdanska Cesta puis la Metelkova Ulica. Vous y trouverez des façades et des bâtisses sur lesquels les artistes locaux peuvent allégrement s’exprimer.

J’espère que vous aurez profité de cette échappée.

Liens_U

visiter Ljublana

Tourisme Ljublana

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS
Moyen-Orient

Istanbul en 4 jours

istanbul

ISTANBUL À FACETTES

Istanbul m’a émerveillé.

Cette ville concentre histoire, culture et tradition tant byzantine, orientale qu’européenne. Elle est au confluent de l’Occident et de l’Orient et on a cette étrange impression de toujours en avoir entendu parler.

Vous vous laisserez charmer par ses magnifiques palais, ses impressionnantes mosquées, ses gigantesques bazars, sa grande élégance et toutes les autres preuves de son incroyable Histoire.

Alors, ne tardez pas à découvrir toutes les facettes de cette ville!


BaS

– La monnaie est la livre turque

– Même si vous ne parlez pas turc, vous vous en sortirez, l’anglais est plus ou moins pratiqué

– Les filles, n’oubliez pas de prendre un foulard avec vous pour vous couvrir les cheveux quand vous entrerez dans les mosquées

– Mettez des chaussures pratiques à retirer. En effet, pour entrer dans les mosquées, il faut se déchausser.

CdC

– Toute la ville est magnifique, ne ratez pas la mosquée bleue, le palais Topkapi…

– Un jus d’orange frais à coté du Bazar Egyptien

РLa travers̩e du Bosphore

 

JOUR 1 ///

Commencez cette journée par l’incontournable et grandiose Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii, arrêt Sultanahmet, rue Atmeydani). Avant d’y accéder, vous vous trouverez sur une place assez large. Il s’agit de l’ancien hippodrome, sur lequel se trouvent deux obélisques et une colonne.

Une fois entré dans la mosquée, admirez son intérieur rempli de carreaux de faïences bleues. J’ai été émerveillée par la beauté de cette mosquée. Elle est magnifique.

Il s’agit d’un lieu de culte, alors tenue correcte exigée.

photo_itineraire_istanbul_mosqueebleue_1bis

Rendez-vous ensuite à Sainte-Sophie, Aya Sofya. En vous y rendant, vous traverserez de très jolis jardins et bassins, la balade est très agréable.

photo_itineraire_istanbul_mosque_2

Cet édifice chrétien transformé en mosquée est à couper le souffle.

photo_itineraire_istanbul_14

En sortant, allez visiter la citerne-basilique « Yerebatan Sarayi », ancienne citerne, ce monument vous impressionnera.

Promenez-vous ensuite dans les ruelles avoisinantes, engagez vous, par exemple, dans la rue Yerebatan, puis, prenez la rue Alaykosku et ensuite la rue Hudavendicar.

photo_itineraire_istanbul_baklawa_3

Profitez-en pour prendre un verre, narguilé ou baklava, chez Said, rue Hudavendicar…. Un régal !!

 

 

Continuez votre balade en allant rues Ankara puis Bab-i Ali pour atteindre les grandes artères Divan Yolu ou Yeniçeri, rues dans lesquelles vous aurez beaucoup de choix de restaurants.

photo_itineraire_istanbul_4

JOUR 2 ///

Débutez votre journée par le grandiose et imposant Palais Topkapi - Topkapi Sarayi, dépaysement garanti.

Ce palais est magnifique. Vous plongerez dans un autre temps et dans un autre univers. Profitez de ses cours, salles, jardins, promenades et de sa sublime vue sur le Bosphore. Vous pourrez y passer du temps, vous reposer sur l’un de ces bancs et imaginer la vie d’antan.

Cette visite durera une bonne matinée. Alors, pour tout voir et éviter de faire la queue, allez-y tôt.

photo_itineraire_istanbul_5 photo_itineraire_istanbul_6

Dans l’après-midi, allez visiter « la petite Sainte-Sophie », Kuçuk Aya Sofya. A cet effet, prenez soit la rue Bab-I Humayun, soit la rue Ishak Pasa pour rejoindre la rue Kabasakal et ensuite longez la rue Kuçuk Ayasofya.

Ca y est, vous êtes arrivé. Cette ancienne église byzantine a été transformée en mosquée. Elle est beaucoup plus petite et plus discrète que Sainte-Sophie, mais sa visite vaut le détour.

En sortant, prenez la rue Kuçuk Ayasofya Cd, puis, tout droit, la rue Kadirga Limani Cd. Ensuite, engagez vous dans la 1ère rue à droite, vous arriverez sur la rue Su Terazisi. De mémoire, j’avais eu un peu de mal à la trouver et c’est une zone qui n’est pas très touristique.

photo_itineraire_istanbul_19

La mosquée est plus petite que la mosquée Bleue ou Saint-Sophie, mais elle est très belle. Les murs sont recouverts de faïences, de marbre et de bois.

Dans ce quartier, que ce soit pour le déjeuner ou le diner, on vous recommande le Gulhane Kebab House, très très bon et pas cher, alors régalez-vous !

JOUR 3 ///

photo_itineraire_istanbul_7Aujourd’hui, rendez-vous au Grand Bazar (Kapaliçarsi). Il est immense ! Alors, baladez-vous au gré de vos envies…Il y a principalement des bijoux et des tissus.

Personnellement, ce bazar n’a pas été mon préféré, mon coup de cœur s’est plutôt porté vers le Bazar Egyptien (Misir Çarsisi). En sortant du Grand Bazar, engagez-vous dans la rue Aynacilar puis celle Mahmutpasa et enfin, la rue Fincancilar.

Le bazar est bordé de boutiques de pierres fines. A l’intérieur, retrouvez toutes les épices et les produits locaux. J’ai adoré m’y balader et m’imprégner de ces odeurs si traditionnelles.

photo_itineraire_istanbul_8

Dehors, vous trouverez pleins de petits bistros pour prendre un café ou un jus de fruits frais, très reposant après cette effervescence.

Ensuite, allez visiter la mosquée neuve, Yeni Camii. Elle n’est pas forcément recommandée par les guides mais je l’ai trouvée très belle. Par ailleurs, elle est idéalement située puisqu’elle se situe sur les bords du Bosphore.

photo_itineraire_istanbul_9

Rejoignez ensuite la Mosquée de Soliman le Magnifique, Suleymaniye Camii, elle est grandiose !

photo_itineraire_istanbul_15

Retournez enfin vers l’artère principale en traversant le quartier des Universités en longeant les rues Suleymaniye, Omerpasa.

photo_itineraire_istanbul_10

Pour le diner, choisissez un des petits restaurants qui garnissent cette artères et vous reposer après cette journée bien pleine.

JOUR 4 ///

Aujourd’hui, visitez l’Istanbul moderne.

Dirigez-vous vers la place Taksim. Puis, baladez-vous sur la rue Istiklal. Profitez de ses boutiques, de ses salons de thé et de ses restaurants. Personnellement, j’ai longé toute la rue jusqu’au passage Çiçek. Après j’ai pris un tram pour rejoindre la Tour Galata.

Si vous êtes en forme et avez envie de marcher… à vos chaussures !

photo_itineraire_istanbul_12

Le quartier de Galata est très agréable. Promenez-vous au gré de vos envies, dans les ruelles étroites.
N’oubliez pas de monter dans la Tour, vous aurez une vue imprenable sur Istanbul, de jour comme de nuit. Magnifique !

photo_itineraire_istanbul_18 photo_itineraire_istanbul_13

Enfin, traversez le pont Galata et voilà, c’est fini !

photo_itineraire_istanbul_17

Mais, si vous avez encore du temps, rendez vous au Palais Dolmabahçe « Dolmabahçe Sarayi ». Depuis la place Taksim, prenez la rue Ismey Inonu Caddesi et vous verrez ensuite, sur la place, le Palais et sa mosquée.

Ce palais de la démesure vous ensorcellera.

J’espère que cette ville vous aura plu autant qu’elle m’a émerveillée.

 

 

 

Liens_U

- info istanbul

- guide istanbul

Merci à Céline pour ses recommandations et astuces complémentaires

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS

 

Europe

Paris en 4 jours

paris

PARIS VILLE LUMIÈRE

Il vous faudrait plus que 4 jours pour découvrir Paris mais c’est suffisant pour vous permettre de voir l’essentiel et surtout, vous donner l’envie d’y revenir. Sachez que le parisien s’oriente en fonction des stations de métro. Par conséquence, dans cet itinéraire, pour vous déplacer, je vous guiderai grâce à ces stations.

BaS

Le métro est ouvert de 5h30 à 1h30 le weekend selon les lignes et jusqu’à 00h45 en semaine.

Les musées sont gratuits tous les 1er dimanches du mois.

  

CdC

Faire le marché.

Manger un croque-monsieur au comptoir d’une brasserie.

Manger un éclair au chocolat chez Stohrer, rue Montorgueil.

Flâner dans les rues de la ville by night.

FF

A Paris, en été, vous pouvez prendre l’apéro sur les quais, c’est très sympa.

JOUR 1 ///

Commencez votre journée en vous dirigeant vers le Louvre, métro Palais Royal-Musée du Louvre sur les lignes 1 ou 7. Si vous décidez de le visiter, il faut compter au minimum une matinée entière pour voir l’essentiel. Toutefois, dans l’optique de découvrir la ville, cette visite n’est pas indispensable.

photo_itineraire_paris_louvre

Partez de la pyramide du Louvre, traversez le Jardin des Tuileries pour arriver jusqu’à la place de la Concorde. De là, remontez toute l’avenue des Champs-Élysées jusqu’à l’Arc de Triomphe. Cette balade est magnifique, elle vous prendra au moins 2 heures et vous permettra de voir l’une des plus belle avenue du monde.

Sur votre chemin, vous découvrirez le Grand Palais au niveau du métro Champs-Élysées-Clémenceau, monument devenu musée et lieu d’exposition temporaire. En hiver, par exemple une patinoire géante est installée (l’entrée est assez chère), en été un cinéma géant.

Pour déjeuner, je vous conseille de changer de quartier car, sur l’avenue, vous trouverez des restaurants assez onéreux. Dirigez-vous directement vers votre prochaine destination métro La Motte-Picquet Grenelle ( M° 8/6/10) ou École Militaire (M°8). A la sortie de ces métros, vous aurez le choix entre différentes brasseries très parisiennes.

Rendez-vous au Champs de Mars pour découvrir la vue d’ensemble de la Tour Eiffel depuis l’Ecole Militaire. J’avoue que ce monument est très impressionnant. En été, les pelouses sont ouvertes est vous pouvez pique-niquer ou prendre l’apéro dessus, c’est très sympa.

photo_itineraire_paris_toureiffel

photo_itineraire_paris_bateaumouche

Longez le Champs de Mars jusqu’au pied de Tour Eiffel.

La vue d’en-dessous est immanquable !

Vous pourrez monter pour admirer le panorama sur tout Paris. Je vous conseille de réserver vos places à l’avance pour gagner du temps d’attente car les files sont parfois très longues.

Traversez ensuite la Seine pour atteindre l’Esplanade du Trocadéro.

Vous aurez une vue imprenable sur l’autre facette de la Tour Eiffel.

En soirée, réservez vos places pour diner dans un Bateau mouche. Vous verrez ainsi tous les quais de Seine illuminés.

C’est un peu cher, environ 50 euros la balade incluant le repas, mais c’est très romantique et agréable.

JOUR 2 ///

Commencez la journée vers Montmartre, métro Abesses. Un de mes quartiers préférés. On dit souvent que Montmartre est un village dans Paris par son charme et sa vie de quartier. Il est situé sur une butte, il y a donc des escaliers, des montées, des descentes un peu partout ce qui donne au quartier un charme fou.

Visitez le Sacré-Cœur (gratuit pour la partie église), puis vous pourrez admirer une vue splendide sur la ville depuis son esplanade. Ne manquez pas la fameuse place du Tertre où vous trouverez par tout temps des peintres, il y a également dans ce quartier les anciens moulins de Paris, ainsi que les célèbres vignes de Montmartre.

photo_itineraire_paris_vuemontmartre photo_itineraire_paris_montmartre photo_itineraire_paris_moulin

Pour déjeuner, posez-vous dans une brasserie de la rue des Abbesses ou de la rue Lepic.

Après cette pause, descendez à pied jusqu’au métro Blanche, juste en bas de la rue Lepic, c’est juste à côté. Vous vous retrouverez dans le quartier de Pigalle, le quartier le plus « hot » de Paris car on y trouve beaucoup de sex shop et peep show.

Posez devant le Moulin Rouge. Si vous avez les moyens, réservez vos places pour le soir mais comptez minimum 100€ pour les fameux spectacles.

Vous pouvez également prendre un verre dans le bar/jardin perché sur le toit du Moulin Rouge « Le Bar à Bulles ». Ambiance détendue et décontracté, à découvrir.

JOUR 3 ///

Certains quartiers sont connus pour leur histoire, tel est le cas du quartier de Saint Germain des Près et de ses alentours.

Flânez dans ce quartier typique et romantique, symbole d’une atmosphère perdue. Le quartier est situé autour des métros Sèvres-Babylone, Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés et Odéon. Vous découvrirez pleins de boutiques tendance et de brasseries traditionnelles.

Ne manquez pas l’église Saint-Sulpice, l’église Saint-Germain, le Marché Saint-Germain, les rues des Saints-Pères, de Buci et Bonaparte. Elles sont très typiques. Découvrez également, à côté de la rue de Buci, la fameuse brasserie Le Procope, le plus vieux café de Paris (rue de l’ancienne Comédie).

Continuez en prenant le Boulevard Saint-Germain et continuez tout droit jusqu’à la hauteur du métro Cluny-La Sorbonne. Arrêtez vous pour voir les fameuses Arènes de Lutèce. Ensuite, prenez le boulevard Saint-Michel, en passant devant l’Université La Sorbonne, la plus ancienne de Paris, pour rejoindre le jardin du Luxembourg. Rejoignez la rue Soufflot pour admirer le Panthéon. De là, empruntez la rue Valette pour atteindre la Seine et Notre-Dame de Paris.

Visitez la fameuse cathédrale de Notre-Dame et replongez-vous dans l’histoire. Préparez-vous à faire la queue… Je trouve que cette cathédrale est magnifique. Pour moi, la plus belle de Paris et celle qui est la plus emprunte d’histoire.

Sachez qu’en été, vous pourrez pique-niquer sur les quais avoisinants. La vue sur Notre-Dame de nuit est la plus romantique.

photo_itineraire_paris_notredame

Par la suite, baladez-vous sur l’île Saint-Louis et l’île de la cité. Sur cette partie de l’île, vous découvrirez le Palais de Justice, ancienne demeure des rois de France. Si vous avez le temps, visitez la Sainte Chapelle et la Conciergerie.

Enfin, pour finir la journée, rien de tel qu’une dernière balade sur les quais de Seine.

photo_itineraire_paris_quai

Au cours de vos promenades, vous croiserez de nombreuses brasseries et des restaurants, choisissez celui qui vous aura le plus attiré pour vos repas. Toutefois, faites attention car, à côté de Notre-Dame, les pièges à touristes sont légion.

JOUR 4 ///

Rendez-vous sur la Place de la Bastille pour une journée dédiée au  coeur historique de Paris. Ce quartier central est très commerçant. Vous trouverez forcément votre bonheur dans les grandes et petites boutiques.

photo_itineraire_paris_bastille

Sur la Place de la Bastille, vous remarquerez qu’il ne reste malheureusement plus rien de cette ancienne prison.

Promenez-vous ensuite le long de la rue Saint-Antoine pour bifurquer sur la magnifique Place des Vosges.

Poursuivez ensuite vers le quartier du Marais, branché et animé (métros Saint-Paul, Hôtel de Ville et Rambuteau).
photo_itineraire_paris_hoteldevillePrenez ensuite la rue de Rivoli pour rejoindre l’Hôtel de ville. ce monument est spectaculaire. Il y a souvent des animations saisonnières sur la place (patinoire l’hiver, beach-volley l’été, écrans géants pour suivre les grandes manifestations sportives…).

A côté, rue du Renard, vous trouverez le Centre Georges Pompidou, musée d’art contemporain mondialement connu.

En poursuivant votre chemin sur la rue de Rivoli, vous passerez au pied de la Tour Saint-Jacques, point de départ du chemin de St-Jacques de Compostelle.

Vous ne manquerez pas de trouver une brasserie pour grignoter quelque chose.

Marchez jusqu’à Châtelet et visitez l’église Saint-Eustache ainsi que les rues avoisinantes.

Pour manger un morceau, je vous conseille Le Rocher de Cancale ou Drôle d’endroit pour une rencontre (le DEPUR), rue Montorgueil, à côté de l’église Saint-Eustache, M°3 – Sentier. Cette rue est remplie de restaurants. Vous trouverez naturellement votre bonheur.

Sinon, en empruntant la rue de Turbigo, à la hauteur du métro Temple ou Arts et Métiers, vous arriverez au marché des Enfants Rouges (fermeture à 20h), le plus ancien marché couvert de Paris où vous pourrez goûter différentes cuisines du monde.

En fin d’après-midi, faîtes un tour vers l’Opéra de Paris, également connu sous le nom d’Opéra Garnier, métro Opéra. Il est sublime et, en le voyant illuminé, vous serez ébloui!

🙂 Derrière l’Opéra, se trouvent les grands magasins, virée shopping garantie! 

JOUR 5 ///

SI VOUS AVEZ LE TEMPS

Les parisiens aiment faire leurs courses au marché, notamment au Marché Aligre (M° 8 – Faidherbe-Chaligny ou Ledru-Rollin) car il est considéré comme le marché le moins cher de Paris. Il est ouvert tous les jours jusqu’à 14h, sauf le lundi. Flânez dans les étals et imprégnez vous de cette atmosphère.

Vous trouverez plein de petits troquets pour déjeuner, par exemple Le Baron Rouge, un petit bistro typique M° Faidherbe-Chaligny (1 Rue Théophile Roussel) ou Le Charolais, juste à coté (15 rue de Cotte).

photo_itineraire_paris_marche2

Remontez ensuite le Faubourg St-Antoine jusqu’à la Place de la Bastille et son opéra.

Puis dirigez vous vers la Place de la République, point de départ de nombreuses manifestations, en métro avec la ligne 5 ou à pied par le Boulevard Beaumarchais si vous êtes en forme. La place a récemment été rénovée, c’est une des plus célèbre de la ville.

En fin d’après-midi, découvrez le quartier de Belleville, un des quartiers populaires et plein de vie de la ville. Vous pouvez y accéder à pied par la rue de Faubourg du Temple.

Passez devant la rue Denoyez, une rue recouverte de graffitis et animé par différents ateliers d’artistes. Explorez le quartier. Prenez un verre dans un bar du boulevard de Belleville.

Pour diner et prendre des verres le soir, dirigez vous vers les rues animés de Oberkampf / Ménilmontant (rues Jean-Pierre Timbaud et Oberkampf). Pour diner, je peux vous conseiller L’Estaminet, au 116 rue Oberkampf, authentique brasserie parisienne à la cuisine traditionnelle. Pour prendre un verre, Le Perchoir, 14 Rue Crespin du Gast.

 

Liens_U

Plan du métro

Musée du Louvre

La Tour Eiffel

Moyen-Orient

Israël en 1 semaine

israel

HOUMOUS & FALAFEL EN ISRAËL

Tel-Aviv est une ville qui s’est construite très rapidement ce que l’on peut constater dans son architecture très éclectique qui laisse parfois perplexe. C’est aussi une ville connue pour sa vie nocturne très animée dans laquelle vous ne manquerez pas de rencontrer des personnages étonnants.

A Tel-Aviv, on logeait chez des amis je n’ai donc pas d’hôtel à vous conseiller en particulier. Sachez que le quartier français se situe entre les rues Bograshov et Dizengorff.
BaS

– Israël est un tout petit pays. Tel-Aviv et Jérusalem sont à moins de 60 km ! Rejoindre Eilat (Sud) en partant du Golan (Nord) est l’équivalent d’un Paris-Lyon.

– Gardez en tête que le jour du repos en Israël est le samedi, jour du Shabbat. Le dimanche correspond donc à notre lundi et le jeudi à notre vendredi. Il sera difficile d’utiliser les transports en commun pour se déplacer dans le pays et de nombreux magasins seront fermés. Tel-Aviv reste l’exception.

CdC

– Dormir à la belle étoile sur les rives de la mer Morte.

– Goûter un vrai houmous.

– Le sex-appeal des israéliens.

JOUR 1 /// TEL AVIV

Débutez votre journée par le quartier Florentine, probablement mon quartier préféré. C’est un quartier éclectique qui mélange usines de pneus, ateliers de menuiserie et ateliers d’artistes dans un joyeux capharnaüm. Personnellement, je pense que c’est un quartier en devenir, encore underground. Baladez-vous dans le quartier autour des rues Vital, Florentine, et Levinsky, de chouettes photos à faire avec une ambiance industrielle, de l’art urbain et de sacrés personnages.

photo_itineraire_israel_telaviv_2

Pour déjeuner, je vous propose une houmousterie (si si ça existe !), ça ne vend que du houmous et c’est délicieux. Si vous n’aimez pas le houmous, tentez quand même parce que ça n’a rien à voir avec ce qu’on nous vend en France. L’endroit s’appelle “Hummus Beit Leichem” au coin des rues Florentine et Vital.

Même s’il fait beau, je vous conseille de vous mettre à l’intérieur car l’ambiance est très agréable. Vous y trouverez des gens du quartier et des habitués. Un plat de houmous pour deux suffit amplement sauf si vous avez très faim.

photo_itineraire_israel_2

Poursuivez dans le quartier de Neve Tsedek, c’est LE quartier bobo de Tel-Aviv, avec des petites rues piétonnes toutes jolies, des plantes grimpantes sur les murs, des boutiques de créateurs et des restaurants branchés. Un quartier agréable pour se balader et s’y perdre. Je vous conseille là-bas le glacier “Anita Café” situé au 25 de la rue Shabazi.

Le soir, tout se passe au début de la rue Rothschild et aux alentours. On a tenté le « Nanuchka » (30 Lillienblum street) mais il y en a tellement de bars que je vous conseille tout simplement de faire un « Bar-athon » comme ça vous êtes sûrs de ne rien rater. Le « Rothschild 12″, situé au 12 de la rue, avait l’air dingue !

JOUR 2 /// TEL AVIV

En matinée, dirigez-vous vers Shuk Ha’Carmel, le souk de Tel-Aviv. Perdez-vous dans les étales et profitez de l’ambiance.

photo_itineraire_israel_telaviv_marche_2 photo_itineraire_israel_telaviv_marche

Si vous aimez un peu l’architecture, sachez que Tel-Aviv est LA ville du Bauhaus. Vous verrez des immeubles empruntant ce style un peu partout. Pour cela, baladez vous plus particulièrement sur le boulevard Rothschild qui offre également une belle promenade ainsi que le long de la petite rue Bialik. Ouvrez grand les yeux et laissez-vous émerveiller.

Les immeubles sont malheureusement souvent en mauvais état, mais il y en a deux ou trois vraiment remarquables. Si vous passez par le boulevard Rothschild, je vous conseille de bifurquer sur Sheinkin Street pour faire du shopping, cette rue propose des boutiques originales et souvent made in Israël.

Toujours sur le boulevard Rothschild et d’ailleurs un peu partout en ville, vous remarquerez quelques kiosques qui font bar, salon de thé ou même restaurant à sushis. Arrêtez-vous pour y déjeuner avant de continuer votre balade.

Goûtez également le jus de pomme frais, ils utilisent des pommes granny, une des meilleures découvertes du voyage.

photo_itineraire_israel_telaviv

JOUR 3 /// TEL AVIV

Démarrez votre journée en vous dirigeant vers Jaffa, la ville arabe située tout au sud de Tel-Aviv. Les deux villes ne font aujourd’hui plus qu’une et on parle désormais de Tel-Aviv-Jaffa.

photo_itineraire_israel_jaffa

Je vous propose de faire un tour dans le parc Dizengoff square, notamment pour la magnifique vue qu’il offre sur Tel-Aviv et la mer.

photo_itineraire_israel_3 photo_itineraire_israel_4

Poursuivez vers la plage et profitez d’un bon bain de soleil ! Vous pouvez ensuite emprunter la promenade aménagée le long de la mer pour remonter vers le centre-ville.

En fin d’après-midi, découvrez la rue Dizzengoff. Ici vous trouverez des bars à foison, et souvent bondés mais l’ambiance est chaleureuse.

Pour diner et si vous aimez le poisson et les fruits de mer, il y a le “Goocha” au 171 rue Dizzengoff, vraiment bon, mais pensez à réserver car il est très populaire.

JOUR 4 /// JERUSALEM

La ville de Jérusalem est située à 2h de Tel-Aviv. Pour vous y rendre, vous pouvez utiliser un taxi collectif ou un car. La ligne est la seule maintenue pendant Shabbat (vendredi soir et samedi).
La ville est vraiment belle. Vous ne manquerez pas de ressentir le poids de l’histoire, surtout quand vous passerez devant certaines maisons qui ont été habitées par des croisés.
N’oubliez surtout pas que vous êtes dans une ville religieuse. Donc si vous voulez visiter les lieux saints, il faut que vous soyez couverts, donc habillés d’un pantalon et les épaules couvertes. Pensez à mettre un gilet dans votre sac, au cas où.

photo_itineraire_israel_jerusalem

 

photo_itineraire_israel_5

À FAIRE:

– Le Souk Mahane Yehuda, situé en haut de Jaffa Road, c’est personnellement l’un des plus beaux marchés que je connaisse. La nourriture y est délicieuse !

– Dans la vieille ville, je conseille de faire une visite guidée, il y en existe des gratuites, les guides vivent des pourboires laissés par les touristes. Elle vous permettra de comprendre l’organisation de la ville et ses quatre quartiers (juifs, musulmans, chrétiens et arméniens).

LES 3 LIEUX SAINTS À FAIRE IMPÉRATIVEMENT

photo_itineraire_israel_6

1. LE MUR DES LAMENTATIONS

Il s’agit du mur de soutènement du Mont du Temple. C’est l’endroit le plus saint de la religion juive pour la prière. Il est aussi coutume de glisser un mot ou une prière dans le mur.

Je me suis posée la question de savoir ce que deviennent tous ces bouts de papiers ? Comme ce sont des prières adressées à Dieu, les juifs les considèrent comme saints. Ils sont donc ramassés deux fois dans l’année juste avant Rosh Ashana (le nouvel an juif) et Pessah (la Pâques juive). Ils sont ensuite enterrés sur le Mont des Oliviers, situé à l’Est de Jérusalem.

photo_itineraire_israel_7

2. LE DÔME DU ROCHER

Situé sur l’ancien Temple de Salomon, s’y dresse dorénavant la mosquée al-Aqsa, troisième lieu le plus saint de la religion musulmane après La Mecque et Medine, et surtout le Mont du Temple, qui est à mon sens le plus bel endroit de Jérusalem.

C’est un lieu serein. Seuls les musulmans ont le droit d’y pénétrer à n’importe quel moment de la journée, ils ont une entrée réservée contrôlée.

Pour les touristes, le lieu est ouvert de 7h à 10h le matin et de 12h à 14h. Il est possible qu’il y ait un peu de queue mais nous avons eu de la chance.
Les personnes qui portent un short, une jupe ou un décolleté trop prononcé sont invitées à acheter un cheich plutôt cher pour cacher les parties du corps trop dénudées.

3. LE SAINT-SÉPULCRE

Le saint du saint, c’est là que Jésus aurait été mis sur la croix et enterré, puis ressuscité.

Le site est bondé de pèlerins :

– qui embrassent la pierre située à l’entrée de la basilique. Selon la tradition, c’est là qu’on aurait préparé Jésus avant de l’enterrer.

– qui font la queue pour voir là où aurait été la grotte/tombeau de Jésus.

Enfin, il y a un autre endroit où on aurait planté la croix.

FF
La basilique est divisée en 6 églises 
de confessions chrétiennes différentes : les catholiques, les grecs orthodoxes, les apostoliques arméniens, les coptes orthodoxes, les éthiopiens orthodoxes et enfin les orthodoxes syriaques. Au 18ème siècle, las des affrontements entre ces différents courants religieux, l’empire ottoman a octroyé à chacun une partie du lieu. Ce « statu quo » est en cours depuis 1878. Le Maître des clés, le Passe-Partout de Jérusalem, celui qui a la garde des clés de ce site fait partie d’une famille arabe, la même depuis l’empire Ottoman. Malgré ce partage, la situation est encore parfois tendue entre ces communautés.

Profitez aussi de toutes les petites rues dans lesquelles vous allez surement vous perdre, Jérusalem étant un vrai labyrinthe.

Enfin, Il y a le Mont des Oliviers mais je ne l’ai pas fait. On le voit très bien depuis le Mont du Temple , et je me suis contentée de ça.

Pour les chrétiens, c’est le lieu de l’ascension d’où Jésus est parti aux cieux.

Pour les juifs, c’est là que devrait apparaitre le messie. Et que fera le messie ? Il ressuscitera les morts! C’est donc un des plus grands cimetières juifs au monde.photo_itineraire_israel_12

Pour déjeuner, on a surtout fait des petits bouibouis où on a mangé du houmous, des pitas et des fallafels.

Pour dormir, je vous conseille l’Abraham Hostel. Le staff est très accueillant, les chambres sont propres et il existe même un rooftop.

Des circuits organisés sont proposés tous les jours, il suffit de se renseigner au bureau situé dans le lobby. Personnellement, je n’ai pas essayé mais j’ai eu de bons échos.

L’auberge n’est pas située dans la vieille ville, mais ça nous a permis de voir ce qui se passait dans la vraie vie, parce que la vieille ville c’est quand même beaucoup de pèlerins et de touristes!

Pour faire la fête, NE SURTOUT PAS aller au Zollies bar, ni d’ailleurs dans aucun bar de la rue, c’est la rue des attrape touristes, et on s’est fait avoir. Je n’ai malheureusement rien à proposer car on a fait la fête là, puis sur le rooftop de notre auberge.

JOUR 5 /// LA MER MORTE / EIN GEDI

Ein Gedi est une oasis située un peu au sud de la frontière cis-jordanienne. Elle prend le statut de réserve naturelle en 1971.

Gardez bien en tête que le jour de shabbat, il n’y a pas de moyens de transports pour aller à la mer morte. Les bus ne circulent pas du vendredi soir jusqu’au samedi matin. Il est donc nécessaire d’avoir une voiture. Comptez 2h30 de trajet.

Si vous décidez de prendre le bus, vous pouvez vous renseigner sur les horaires à cette adresse.

La route vers la mer Morte est en soi assez incroyable. Vous voyez les paysages défiler, et tout à coup, on se retrouve en plein désert. Il s’agit du désert de Judée. La mer apparaît au loin, son niveau est mentionné par une pancarte. Nous sommes alors encore loin de l’eau. 50 m en dessous du niveau de la mer, -100m, -200m, -300m, -400m, nous arrivons ! La vue est magnifique sur les montagnes roses de Jordanie.

photo_itineraire_israel_8 photo_itineraire_israel_eingedi

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour les nuitées :

1. Pour les petits budgets, je vous conseille la Field School de Ein Gedi, une auberge de jeunesse assez atypique située au pied d’un parc naturel. Les ibex encore appelés bouquetins de Nubie se baladent en liberté et le petit déjeuner est particulièrement bon.
2. Pour les budgets plus importants, le kibboutz de Ein Gedi est particulièrement confortable.
3. Pour les aficionados du camping, il est possible de planter sa tente directement sur la plage et c’est gratuit. Une petite buvette permet de se restaurer.

Commencez votre journée par un bain dans la mer Morte.

La plage d’Ein Gedi est loin d’être parmi la plus belle (pour cela, continuez 40km plus au sud pour atteindre Ein Bokek et ses plages de luxe), mais elle propose le principal, à savoir l’eau de la mer Morte.

Se baigner dans la mer Morte est une sensation très étrange. Pour commencer, on flotte. L’eau est très dense, presque comme de l’huile. Ce n’est ni rafraichissant ni particulièrement agréable pour être tout à fait honnête car on ne peut pas nager. On reste assis dans l’eau pendant quelques minutes. Il est recommandé de ne pas y rester plus de 20min. C’est quand même une expérience indispensable à faire dans sa vie rien que pour l’excitation des premiers moments où l’on flotte malgré soi.

Se baigner au point le plus bas de la terre = check !

Pour ma part, les bienfaits pour la peau ont été visibles très rapidement.

Les douches mises à disposition sont indispensables pour débarrasser sa peau des résidus de sel.

photo_itineraire_israel_9 photo_itineraire_israel_mer_morte

L’après-midi, découvrez l’oasis qu’est Ein Gedi. Cette réserve naturelle est une véritable bouffée de fraicheur dans cette chaleur désertique.

Vous y découvrirez de nombreuses chutes d’eau et bassins naturels dans lesquels vous pourrez vous baigner.

Plusieurs randonnées sont proposées. Vous trouverez des infos et des cartes à l’accueil de la School Field. Les paysages sont magiques, un petit coin de paradis au milieu du désert.

photo_itineraire_israel_eingedi_2

 

JOUR 6 /// LA MER MORTE / MASSADA


photo_itineraire_israel_10Massada
est une forteresse antique située au sommet d’une petite montagne à 450 m de hauteur environ. Le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il se situe à un quart d’heure d’Ein Guedi.

Je ne pourrais que conseiller de faire l’ascension de nuit vers 4h du matin pour voir le lever du soleil au dessus de la mer Morte : un spectacle merveilleux. En suivant le fameux Sentier du Serpent, il faut compter entre 30 et 45 minutes de marche pour l’ascension, la descente se fait en une vingtaine de minutes.

Il existe aussi un funiculaire pour ceux qui n’aiment pas la randonnée que je conseille aussi aux lève-tard. Pendant les saisons chaudes, le soleil commence à taper dès 8h30 et la marche est beaucoup plus difficile, n’oubliez pas que nous sommes dans un désert ! Pensez à prendre des bouteilles d’eau, vous trouverez aussi des fontaines d’eau fraiche au sommet du socle.

Au sommet, vous visiterez les ruines des anciens palais, l’ancienne synagogue et l’église byzantine. Une ligne noire parcourt la majorité des murs, elle marque la limite entre les vestiges originaux et les ajouts contemporains qui permettent de mieux visualiser ce qu’était le site. Vous trouverez au pied du site de quoi vous restaurer.

Si vous pouvez profiter de l’après-midi avant votre départ, n’hésitez pas à visiter le kibboutz de Ein Guedi ! Véritable jardin botanique au milieu du désert, il y fait particulièrement frais. Deux restaurants proposent une cuisine internationale très correcte. Au fond du jardin, vous trouverez un spa luxueux et pourtant assez bon marché. Vous pourrez vous baigner dans la piscine extérieure en profitant d’une vue magnifique ou dans la piscine intérieure remplie d’eau de la mer Morte, et vous relaxer dans un hammam ou un sauna. Vous pouvez aussi vous faire une petite folie en faisant un soin à la boue de la mer Morte, trèèèès relaxant !!

Si vous êtes pressés, le jour 5 et 6 peuvent se réaliser en une seule journée en commençant par Massada le matin et en randonnant à Ein Guedi l’après-midi. Une baignade dans la mer Morte terminera cette journée chargée en émotion.

Le retour en France va être difficile !

MERCI À BRUNO JACQUOT POUR SES PHOTOS SUPPLÉMENTAIRES !

EDEN => 1 FOIS LÀ-BAS

Liens_U
Europe

Turin en 3 jours

turin

WEEKEND CHEZ LA VIEILLE DAME

Turin n’est pas forcément la première ville qui vient à l’esprit lorsqu’on veut visiter l’Italie.

Pourtant, cette ville, agréable et de taille humaine, est chargée d’histoire, ancienne capitale des Ducs de Savoie, cité royale, première capitale de l’Italie, son centre ville regorge d’empreintes venant du passé.

Elle est fière de ses racines, de son patrimoine culturel, de son architecture et de sa gastronomie. Bon, et aussi de ses deux équipes de foot !

En vous baladant, vous serez forcément charmés par ses galeries, ses rues, ses arcades, ses parcs et son atmosphère.

BaS

L’office du tourisme propose de nombreux itinéraires et des brochures pour découvrir la ville.

On peut facilement faire la visite du centre historique de Turin à pied.

CdC

Le gianduia : pâte au chocolat et aux noisettes artisanale, le gianduia se décline en glace, crème, petits chocolats, gâteaux…

L’aperitivo : vous payez votre boisson et vous profitez d’un buffet à volonté composé de spécialités locales

Déguster les vins de la région : Barolo, Barbaresco, Nebbiolo d’Alba, Asti, et tant d’autres…

FF

Le saviez-vous que Turin détient de nombreux records que la ville a façonnés et alimentés avant de les perdre ? Première capitale d’Italie de 1861 à 1865, siège de la plus grande industrie automobile italienne, premiers studios de cinéma italiens, siège de la RAI (radio et télé italiennes), patrie du chocolat et des glaces à l’italienne…

JOUR 1 ///

Commencez votre balade turinoise par la piazza Vittorio. C’est l’une des plus grandes places de Turin. Elle est très impressionnante. Vous la reconnaitrez facilement, elle borde le Pô et est entourée d’arcades.

De là, prenez la via Po, puis tournez à droite au niveau de la via Montebello pour vous rendre à la Mole Antonelliana, l’un des symboles de la ville. On y trouve le Musée du Cinéma et surtout un ascenseur qui vous permettra d’admirer une vue panoramique sur tout Turin.

photo_itineraire_turin_1_molle

Puis, retournez vers la via Po pour atteindre la piazza Castello. J’adore cette rue, elle est bordée de boutiques et de cafés typiques sous les arcades.
Tout au long de cette promenade, vous ne manquerez pas :photo_itineraire_turin_1_guianduja

– Ghigo (spécialité : marrons glacés, nuvola – superbe pandoro au beurre),

– Fiorio (spécialité : glace crema et giandiua, chocolat chaud),

– Mullassano (spécialité : tramezzini),

– Baratti et Milano (spécialité : bonbons, gianduiotti, salon de thé),

– Caffè Torino (attention : marcher sur les testicules du Taureau porte chance, caffeteria et salon de thé)

photo_itineraire_turin_2

photo_itineraire_turin_galerie

Juste en arrivant sur la piazza Castello, sur votre gauche, allez voir la Galerie subalpine, d’architecture Art nouveau, c’est magnifique !

La piazza Castello regroupe les principaux monuments de la ville. Vous y trouverez le Palazzo Madama, la Piazzetta Reale, le Palazzo Reale, la Chapelle du Saint Suaire, les jardins royaux, l’église de San Lorenzo et le théâtre Regio.

 

photo_itineraire_turin_place_2photo_itineraire_turin_place

Par la suite, prenez la via Pietro Micca pour arriver sur la Piazza Solferino.

photo_itineraire_turin_4

Pour le repas, je vous propose un petit kif, allez déjeuner dans un ancien Palais. Prenez la via Santa Teresa jusqu’à la via Bogino, puis au n° 9, au Palazzo Graneri della Rocca, dites que vous allez au Circolo dei lettori. En arrivant au 1er étage, vous verrez des tables au fond, là se trouve un bar qui propose un buffet. C’est très bon et abordable, et le cadre vaut le déplacement.

J’ai préféré être placée dans les salles plutôt que dans la véranda pour profiter du dépaysement qu’offre cet endroit.

photo_itineraire_turin_5

En sortant du restaurant, rejoignez la via Accademia delle scienze, pour admirer la Piazza Carignano. Puis, longez cette rue jusqu’à la via Lagrange, rue très chic de Turin, pour atteindre la piazza Carlo Felice.

Dans la via Lagrange, deux boutiques à ne pas manquer : EATALY, épicerie fine dans laquelle on peut également se restaurer, et GOBINO, l’endroit parfait pour acheter les chocolats et gianduiotti. Certes, un peu cher mais tellement bon !

Avant d’atteindre la piazza Carlo Felice, faites un petit crochet pour aller voir la piazza Bodoni, en prenant la via Andrea Doria puis, pour le retour, la via Mazzini.

Une fois arrivé piazza Carlo Felice, rebroussez chemin en continuant votre balade par la via Roma, autre rue très chic de Turin. Vous croiserez la piazza CLN et la piazza San Carlo avant de rejoindre la piazza Castello.

photo_itineraire_turin_6

Pour le dîner, découvrez la pratique de l’aperitivo : vous payez votre boisson et vous profitez d’un buffet à volonté composé de spécialités locales (dans les environs de piazza Castello, l’un des apéritifs les plus copieux est celui du caffè Roberto).

JOUR 2 ///

photo_itineraire_turin_7

Partez de la piazza del Castello pour prendre la via Barbaroux, puis la via dei Mercanti et la via Palazzo di Città. Ce quartier très commerçant, appelé il Quadrilatero romano, regorge de petites ruelles étroites et de magasins typiques. Vous ne vous en lasserez pas.

Par la suite, empruntez la via XX settembre jusqu’à la piazzetta San Giovanni. Admirez la cathédrale de San Giovanni, la Chapelle du Saint Suaire et le théâtre romain. Ensuite, rendez vous sur la piazza Cesare Augusto pour contempler les ruines de la Porte Palatine.

photo_itineraire_turin_8

Rejoignez ensuite la piazza della Repubblica et le quartier de Porta Palazzo pour profiter de son immense marché, le plus grand d’Europe (soi-disant). L’ambiance est très pittoresque. Je vous conseille tout de même d’y aller le matin pour bénéficier d’une atmosphère plus familiale.

C’est le moment de ramener quelques souvenirs culinaires de Turin : pâtes fraîches, fromages ou charcuteries.

photo_itineraire_turin_9

Après cette petite escapade, rendez-vous à la piazza Emmanuele Filiberto, puis empruntez la via della Consolata. Juste à côté se trouve le café « Al bicerin », connu pour préparer les traditionnels bicerin de Turin, boisson chaude à base de café, de chocolat et de crème.

photo_itineraire_turin_10

Par la suite, traversez la piazza Savoia puis tournez au niveau de la via Garibaldi pour rejoindre le Palazzo di Citta et la piazzetta IV Marzo.

Pour le déjeuner, vous trouverez votre bonheur dans n’importe lequel des restaurants du quartier. Je peux tout de même vous conseiller un restaurant qui se trouve sur la place même de l’hôtel de ville, sous les arcades, vers la via Conde Verte. De mémoire, il porte le même nom.

Après une pause bien méritée, je vous propose de retourner vers le Pô que vous pouvez traverser avec le ponte Vittorio Emanuele 1er pour vous rendre sur la Piazza Gran Madre di Dio.

Puis, prenez la via Vittozzi pour monter jusqu’au Monte dei Cappuccini.

De là, vous aurez une vue imprenable sur Turin.

photo_itineraire_turin_12_vue

Par la suite, tournez à droite sur la via Sforzesca puis encore à droite, via Curtatone pour traverser le ponte Umberto 1er et rejoindre la riche via della Rocca, puis profitez des places Maria Teresa, Cavour et Carlo Emanuele II (également appelée piazza Carlina).

Pour le diner, goutez la pizza al tegamino, sorte de petit poêlon dans lequel la pizza est cuite, plus épaisse et plus croustillante (quelques noms de pizzeria spécialisées au vol : i Sette nani, Cit ma Bon, Pieros).

JOUR 3 ///

Rendez-vous au Borgo Medievale, le long du Pô, dans les jardins du Parc Valentino, pour vous balader dans ce musée à ciel ouvert. Le métro le plus proche est Nizza.

Ce village reconstitué reproduit les édifices existants dans la région au XVe siècle. Voyage dans le temps garanti !

Par la suite, rejoignez le quartier de San Salvario. Il s’agit d’un quartier multiethnique de Turin, situé entre la gare Porta Nuova et le Parc Valentino, plus précisément entre les rues la via Federico Campana et le corso Vittorio Emanuele II.

Il offre de nombreuses solutions pour manger sur le pouce ou pour s’asseoir dans un bar, comme les vraies Madama, les dames piémontaises : essayer un déjeuner au bar Salambaia et vous comprendrez !

Retour vers le centre de la ville en longeant le Pô : Vous passerez par le Valentino, Arc du Valentino, le corso Cairoli, lungo Po A. Diaz, Murazzi del Pô (au bord du Pô).

Sachez que la piazza Vittorio, via Pô et le proche quartier Vanchiglia (vers la via du même nom) sont devenus des temples de la nuit depuis que les bars et les discothèques situés sur les quais (les fameux Murazzi) ont été fermés.

J’espère que vous aurez profité de cette échappée piémontaise.

Liens_U

– commune de Turin

– tourisme Turin

MERCI A ELISA POUR SON AIDE ET SES CONSEILS DE TURINOISE !

DIANA => 3 FOIS LÀ-BAS
Europe

Prague en 4 jours

prague
PRAGUE’TIC

Préparez-vous à être émerveillé et envouté par cette ville. J’y suis déjà allée plusieurs fois et je ne m’en lasse pas.

Elle a un côté magique et mystérieux qui m’a personnellement ébloui, sans que je puisse vraiment l’expliquer.

Il y a un mélange d’ambiance médiévale digne d’un conte de fées et d’architecture Art Nouveau qui ne pourra que vous charmer.

J’adore y aller et me promener sur le pont Charles, en plein hiver, puis lever la tête et apercevoir, derrière la brume, le Château perché sur la colline.

Pour les logements, j’ai loué un appartement juste à côté du pont Charles sur le site Only appartment.

Côté Hôtel,  tentez le Vintage Sax Hotel, 4* atypique et très bien placé au pied du pont Charles et du Château. C’est une ode aux architectes d’intérieurs, avec grosse valorisation des 60’s et 70’s.


BaS

РEn ̩t̩, il y a beaucoup de touristes, vous ne pourrez peut-̻tre pas tout faire ou alors vous ferez la queue.

РLa monnaie de la R̩publique Tch̬que est la Couronne. Vous ne pourrez pas payer en Euro.

CdC

– Me balader sur le pont Charles en plein hiver et apercevoir, derrière la brume, l’église Saint Guy et le Château.

– Prendre un verre de vin chaud sur la place de l’Hôtel de Ville.

РFaire une pause en prenant un th̩ au bar de la Maison Municipale.

JOUR 1 /// 

Rendez vous dans le quartier du Château. Pour cela, traversez le Pont Charles, la première étape obligatoire à tout séjour praguois.

Je l’adore, il est juste incroyable, je ne m’en lasse pas, dès que je vais à Prague, je dois y aller.

Prenez ensuite la rue Mostecka pour rejoindre le Château.

Il n’y a pas grand-chose à visiter mais il mérite d’être vu de près.

En sortant, allez à la cathédrale Saint-Guy. J’aime beaucoup cet endroit. L’architecture extérieure de la cathédrale est très impressionnante et les vitraux sont magnifiques.

photo_itineraire_prague_1

Par la suite, rendez vous à la basilique Saint-Georges, puis prenez la ruelle d’or.

Toute la zone est belle.

😀 Si vous y êtes, ne manquez pas la relève de la garde à 12h, c’est assez amusant.

Pour déjeuner, Je vous propose d’aller dans une brasserie très typique. Elle est indiquée dans certains guides de voyage : pivnice u cerneho, sur la rue loretanska.

photo_itineraire_prague_2

Pour retourner vers le centre, allez vers la cathédrale Notre Dame de Lorette puis prenez les rues Novy Svet et Cerninska. Ces rues sont très agréables.

Après, ne ratez pas l’église Saint Nicolas ! Très rococo, l’intérieur est incroyable !

Ensuite, passez par les places Maltezske et Velkoprevor pour rejoindre le petit coin de Na Kampé : l’ile Kampa. Elle est très pittoresque et offre une très jolie vue sur le pont Charles.

Si vous y allez en été, je suis sure que vous pourrez organiser des pique-niques très agréables.

photo_itineraire_prague_7

Sinon, traversez le Pont Most Legil pour rejoindre la rue Narodni, au n°22 se trouve le Café Louvre. On y trouve un café, un restaurant, une salle de billard, une terrasse. Vous pourrez y prendre un café, déjeuner (on recommande les chnitzels), déguster des pâtisseries pour le thé ou dîner.

Sachez que, pour le goûter,  ils proposent un tea for 2 très rassasiant à l’anglaise avec club sandwich, scones, cake à la praguoise.

Brasserie chargée d’histoire, il s’agissait d’un lieu où se retrouvaient les intellectuels. C’est pourquoi, sur chaque table on peut trouver un tas de petits papiers blancs et un crayon.

JOUR 2 /// 

Sur la rive opposée à celle du Château, à l’entrée du Pont, il y a une Tour. Vous pourrez y monter pour avoir une vue magnifique du Château et du Pont.

photo_itineraire_prague_3

Par la suite, prenez la rue Karlova, elle est très commerçante.

Au bout, vous tomberez sur la place de vieil Hôtel de Ville, Staromestske Namesti. Cette place est spacieuse, belle et pleine de charme.

En hiver, j’ai l’habitude de m’y arrêter pour m’asseoir sur un banc avec un verre de vin chaud. J’adore!!

Sur cette place, il y a plein de monuments à voir.

– Il y a tout d’abord le Vieil Hôtel de Ville avec sa magnifique Horloge astronomique.

A chaque heure, les petites fenêtres bleues s’ouvrent pour laisser apparaitre des personnages.

Il est également possible d’y entrer.

L’entrée se fait à gauche de l’Horloge, dans une sorte de bureau. Il faut monter tout en haut de la Tour pour profiter d’une vue panoramique sur Prague. Vous pourrez aussi visiter des salles de conférences et une chapelle.

– Il y a d’autre part l’église Notre Dame du Tyn, celles avec les deux flèches.

Bon, j’avoue avoir vraiment eu des difficultés pour trouver l’entrée. Elle est coincée entre des immeubles au StaromÄ›stské námÄ›stí 604. Elle n’est pas fréquemment ouverte alors passez-y régulièrement. Elle est très jolie.

photo_itineraire_prague_4_bis

photo_itineraire_prague_9_bis

– Enfin, sachez que toutes les ruelles autour de la place valent le détour, alors n’hésitez pas à y flâner!

Vous pouvez notamment prendre la rue Celetna. Une rue très chic. Elle vaut vraiment le détour.

La rue Parizska est très agréable aussi.

Ensuite, allez visiter le musée Mucha. A cet effet, prenez la rue Celetna, puis celle Na Prikope.

Après cette balade, rien de tel qu’un gouter ou un thé à la Maison Municipale : Obec Nidum. Le décor est incroyable, très Art Nouveau, d’un autre temps, j’adore. Bon, c’est un peu mon délire de vieille mais je l’assume complètement. C’est comme pour le pont Charles, c’est le passage obligé!

photo_itineraire_prague_10

Avec un peu de chance, vous pourrez profiter de la musique du pianiste.

Sachez aussi qu’il y a une salle qui offre de nombreux concerts, le Smetana Hall de la Maison Municipale! L’architecture et l’acoustique rendent ce moment magique.

La Maison Municipale propose aussi un restaurant gastronomique français, le Francouzska, tenue correcte conseillée. L’ambiance est incroyable, on se croirait revenu en 1900. Le lieu idéale pour profiter d’un cadre extraordinaire et se laisser bichonner par le maître d’hôtel. Bon alors, certes, c’est cher mais pas si cher. Le menu est à environ 60 euros, sans les boissons.

JOUR 3 /// 

photo_itineraire_prague_11Baladez vous dans le Quartier juif et vers la Place Venceslas.

Dans le quartier Juif, des tickets groupés sont vendus pour visiter les synagogues et le cimetière.

C’est un peu cher mais ça vaut le coup. Vous pourrez ainsi profiter des sites qui coutent individuellement assez cher.

/!\ Evitez d’y aller le samedi, c’est shabbat et tout est fermé !!

 

photo_itineraire_prague_5Les hommes devront porter une kippa, ils en fournissent en papier à l’entrée des sites.

Commencez par le vieux cimetière juif.

Il est dingue ! Il est déstructuré, vous verrez des pierres tombales les unes sur les autres.

Ensuite, visitez la Synagogue vieille/nouvelle, puis celle Pinkas. Cette dernière est très émouvante car elle liste le nom des victimes de l’Holocauste.

La synagogue Klaus expose les coutumes et les traditions juives.

Finissez par la Synagogue Espagnole, ma préférée. Elle est de style mauresque et est très belle !

Le tout vous prendra une bonne demi-journée.

Après ces visites, j’aime me balader dans les ruelles du quartier.

photo_itineraire_prague_8

Dans l’après-midi, allez-vous balader vers le quartier Nove Mesto, le Prague plus moderne.

De la Place de la République (Namesti Republiky), prenez la rue Na Prikope puis à gauche la Vaclavske Namesti. Promenez-vous dans cette avenue pour rejoindre et profiter de la Place Venceslas et du Musée National.

L’avenue est l’une des plus grandes de Prague. Elle est grandiose.

Ensuite, vous pouvez prendre la rue Narodni, à hauteur du métro Mustek, puis, à droite la rue Na Perstyne pour vous balader dans le quartier Bethléem.

Pour l’apéro ou pour prendre un verre en soirée, je vous propose de retourner sur la Staromestske Namesti, la place du Vieil Hôtel de Ville, et de déguster un cocktail dans le bar de l’Hôtel U Prince. L’ambiance y est feutrée, les caves voûtées et les pierres apparentes; dépaysement garanti! Ambiance chic, mais décontractée. Rassurez vous les prix sont très abordables. Une adresse immanquable du soir, quand on veut profiter, bien s’habiller et sortir.

JOUR 4 /// 

Pour votre dernier jour, retournez dans les endroits qui vous ont plu.

photo_itineraire_prague_6Sinon, vous pouvez aller vous balader dans les jardins du Sénat, les jardins Wallenstein. Le jardin est garni de statues et il y a un mur en pierre de lave, très impressionnant !

Vous pouvez aussi vous rendre sur la place Jiráskovo náměstí, à côté du Pont Jiraskuv Most, pour admirer la maison dansante avec un architecture incroyable !

😀 Le souvenir typique de Prague est le cristal de bohème, il y a une boutique pas chère qui vend des vases, verres et autres objets en cristal : 18 rue Karmelitska, la rue en face de l’église Saint Nicolas.

Voilà, cette escapade praguoise se termine…

Liens_U



Sites de tourisme :

- avantgarde
- prague welcome
- prague tourisme


Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

- Prague aéroport
- Prague transport
Le plan du métro :

- Prague metro

MERCI À AMANDINE POUR TOUS SES CONSEILS ET ASTUCES SUPPLÉMENTAIRES !!

DIANA => 3 FOIS LÀ-BAS

 

Amérique

Brésil Nord en 2 semaines

bresil_nord

 

LA CÔTE NORD EN HAVAIANAS

On connaît tous Rio de Janeiro et ses plages mythiques comme si le Brésil se résumait à cette ville. Mais ce pays 15 fois plus grand que la France déborde de lieux à découvrir notamment la côte nord. Elle est globalement plus pauvre, plus métissée, plus populaire mais ses paysages et ses parcs naturels sont absolument époustouflants.

BaS

– Pour le trajet jusqu’au Parc des Lençois ou jusqu’à Jericoacoara, nous avons fait le choix de nous débrouiller par nos propres moyens (car, 4×4) mais sachez que beaucoup d’agences ou d’hôtels proposent les trajets de Sao Luis (ou de Fortaleza) au Parc des Lençois et/ou à Jericoacoara pour un peu plus cher sans se soucier des différents trajets et de l’organisation.

– Prévoyez du liquide car les CB ne passent pas partout surtout à Jericoacoara.

– Il existe un Brazil Air Pass

– Les compagnies low cost brésiliennes GOL, AZUL sont réservées aux habitants brésiliens, à chaque achat, ils demandent le numéro de la carte de résident CPF. Pour les étrangers, il faut cliquer en haut à droite sur « other countries» pour pouvoir acheter des billets !

CdC

– Voir le coucher du soleil sur les dunes de Jericoacoara

РSe baigner dans les lagons du parc des Len̤ois

– Faire du cheval sur les dunes de Jericoacoara

– Aller bronzer dans un hamac dans les lagons proches de Jeri’ et rejoindre la rive en nageant.

Pictos_ITINERAIRE

Arrivée

 

SALVADOR DE BAHIA : 3 jours

SAO LUIS => BARREIRINHAS / PARC DES LENCOIS : 2 jourS

SAO LUIS => CAMOCIN : 1 jour

JERICOACOARA : 3 jours

FORTALEZA : 1 jour

RECIFE : 3 jours

SALVADOR DE BAHIA 

Départ

***

JOUR 1 /// SALVADOR DE BAHIA

J’ai été personnellement assez déçue de cette ville, très touristique et pauvre. On m’avait dit que les gens étaient très chaleureux et accueillants. On vous parle de ces bahianais qui font de la capoeira sur la place principale ou de ces femmes vêtues d’habits traditionnels, mais si vous prenez une photo ils viendront directement vous réclamer de l’argent. J’ai été gênée de cette ambiance assez tendue…

Je logeais à l’auberge Laranjeiras Hostel que je vous recommande, très agréable et très bien située, en plein cœur du Pelhourinho.

photo_itineraire_bresil2_1

Débutez votre journée par la visite de la ville haute.

Le quartier du Pelhourinho est le symbole de la ville, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il regroupe toutes les maisons colorées qui abritent des écoles de danse, de musique et de capoeira.

Commencez par la Praça da Sé et le largo Terreiro de Jesus. Puis, empruntez les rues Gregorio de Matos et Ordem Terceiro. Par la suite, rejoignez le largo do Pelhourinho pour vous rendre rua do Carmo et ainsi visiter le convent.

Arrêtez-vous pour déjeuner une spécialité bahianaise au Lanchonete, au bar Cruz do Pascoal.

Attention, la nourriture bahianaise peut offrir quelques particularités : les produits sont frits à l’huile de palme et les crevettes séchées ne sont jamais décortiquées.

Ensuite, continuez votre chemin jusqu’à la Praça de Santo Antônio Além do Carmo.

Arrivé à l’Eglise, vous aurez une très belle vue sur le port de Salvador. Puis, redescendez la rue pour arriver au Largo do Carmo. De là, prenez la parallèle rua Ribeiro dos Santos.

Le soir, prenez un verre sur la place Terreiro de Jesus.

photo_itineraire_bresil_13

JOUR 2 /// SALVADOR DE BAHIA

Visitez la ville basse en commençant par le marché Modelo, et baladez-vous sur le port.

Déjeunez au marché Sao Joaquim.

photo_itineraire_bresil_14

Allez ensuite dans le quartier de Bomfim pour visiter la fameuse Eglise Nosso Senhor do Bomfim de Bahia. 

C’est ici que vous trouverez les fameux bracelets porte-bonheur en tissu brésilien. Achetez-en plusieurs pour les offrir !

photo_itineraire_bresil_15

Pour la soirée, un spectacle de samba ou capoeira dans le Pelhourihno est tout indiqué.

Les auberges proposent souvent des spectacles, c’est comme ça que j’ai pu assister à une représentation des cultures bahianaises au « Teatro Miguel Santana ».

JOUR 3 /// SALVADOR DE BAHIA

photo_itineraire_bresil2_5

Dirigez-vous vers le quartier de Barra à pied. Un peu excentré et résidentiel, il offre une agréable balade sur le bord de mer.

Le soir, départ pour Sao Luis en avion.

 

 

 

 

 

JOUR 4 /// SAO LUIS

A Sao Luis, nous avons logé à l’auberge Solar das pedras mais il y en a pleins d’autres.

Cette ville est très pittoresque, les murs d’immeubles sont tous délabrés, de nombreux immeubles sont recouverts d’azulejos et la ville est assez sale. L’ambiance est totalement dépaysante, très populaire et change complètement de Sud du Brésil. Prenez l’après-midi pour flâner dans le centre ville et vous imprégner de son atmosphère.

photo_itineraire_bresil2_6

photo_itineraire_bresil2_7

Pour le déjeuner et le diner, goûter à la moqueca de camarao et au bobo de camarao. Ce sont des plats très typiques du nord du Brésil, pas d’une grande finesse, à base de crevettes et de lait de coco.

photo_itineraire_bresil2_8

 

JOUR 5 /// SAO LUIS / BARREIRINHAS

Départ de notre pousada le matin très tôt vers 5h, pour une excursion de deux jours vers le parc des Lençois.

Nous avons pris une sorte de mini-bus qui nous a emmené à Barreirinhas, ville de départ des visites pour le parc. Cette excursion nous a été proposée par l’auberge. Presque toutes les auberges et hôtels de la ville proposent cette excursion. Je ne me souviens pas exactement du prix mais cela ne m’avait pas paru très cher.

Nous sommes arrivés à Barreirinhas en fin de matinée, nous avons logé à la Pousada El Rancho. Un peu excentré du centre de la ville mais dans laquelle nous avons retrouvé l’ambiance familiale et chaleureuse que nous souhaitions avec un grand jardin dans lequel les poules se baladaient et une piscine en prime.

En début d’après-midi nous avons pris un 4X4, direction le parc des Lençois où nous sommes restés pour nous balader et nous baigner dans les lagons jusqu’au couché du soleil. Le chauffeur est venu nous récupérer à une heure donnée et nous a déposé à l’auberge.

photo_itineraire_bresil2_9

photo_itineraire_bresil2_10

 

JOUR 6 /// BARREIRINHAS

Le lendemain, départ toute la journée pour voir un autre côté de ce parc : balade en bateau sur le rio das Preguiças, balade sur les dunes, et découverte de petits singes trop mignons qui se baladaient partout, et enfin visite du village de Caburé.

photo_itineraire_bresil2_11

photo_itineraire_bresil2_12

photo_itineraire_bresil2_13La journée fut absolument géniale et pleine d’aventures.

En fin de journée, retour vers notre auberge de départ à Sao Luis où nous avions pu laisser nos valises le temps de l’excursion. Nous y avons passé la nuit.

 

 

 

 

JOUR 7 /// SAO LUIS / CAMOCIM

Le périple pour atteindre Jericoacoara est assez long et fastidieux mais une fois arrivée, vous serez heureux de pouvoir marcher pieds nus dans le village.

Il existe une solution alternative au transport en commun: vous pouvez louer une voiture à partir de Sao Luis pour faire le trajet d’un trait. Toute fois il nous avait été indiqué que la route était difficile d’accès.

Départ en car de la gare centrale de Sao Luis jusqu’à Camocim. Le trajet dure environ 12h avec la compagnie
GUANABARA.

Arrivé là-bas, vous devrez dormir une nuit sur place car le bus qui va à Jijoca part vers 8h. Nous avions logé à la Pousada Santana sur la place centrale juste à côté de la gare. Très spartiate mais qui nous a permis de dormir.

Cette petite ville n’a pas trop d’intérêt, c’est surtout une petite ville de transit.

 

JOUR 8 /// JERICOACOARA

Prenez le car de la compagnie FRETCAR à la gare centrale direction Jijoca, la ville la plus proche de Jericoacoara et surtout la dernière accessible avant de pouvoir atteindre le village.

Arrivé à Jijoca, vous devez prendre une sorte de 4×4 jusqu’au village de Jericoacoara. On ne peut pas y aller autrement car il faut traverser des dunes. Plusieurs 4×4 se trouvent à la sortie de la gare et n’attendent que vous.

Pas de panique niveau budget, ces différents trajets en bus ne coûtent pas très chers.

photo_itineraire_bresil2_14

A Jeri, nous avons logé à la « Pousada Juventud » qui était très agréable.

Profitez et détendez-vous sur la plage pour une pause bien méritée.

Le site est très connu et réputé pour le kite-surf.

En fin d’après-midi, laissez-vous convaincre par les locaux qui vous proposeront une balade à cheval d’une heure environ à travers les dunes. Puis admirez le plus beau coucher de soleil sur la fameuse dune « Pôr do Sol ».

photo_itineraire_bresil2_15

 

JOUR 9 /// JERICOACOARA

Aujourd’hui, faites une virée en buggy vers les différents lagons de Jeri : Azul, Paraisio, Tatajuba. Différentes agences et auberges le proposent. Personnellement, j’ai demandé à la même personne qui nous avait emmené en 4×4 de Jijoca à Jeri.

En fin d’après-midi, baladez-vous de l’autre côté du village vers la Pedra Furada qu’on associe souvent à Étretat mais qui n’a rien à voir.

photo_itineraire_bresil2_16

Le soir, allez diner dans le meilleur restaurant de poissons que j’ai jamais goûté de ma vie, Beco Sao Francisco, rua Sao Francisco. Il s’agit d’une poissonnerie qui fait également restaurant. On choisit le poisson et il nous le cuisine très simplement, c’est absolument délicieux !

photo_itineraire_bresil2_17

Après vous pouvez prendre une caipirinha sur la plage dans les nombreux marchands de caipirinhas qui sont installés sur le sable au bout de la rue principale. Toutes les saveurs de caïpi existent !

 

JOUR 10 /// JERICOCACOARA

photo_itineraire_bresil2_18Profitez du farniente pour votre dernier jour ou prenez un cours de kite-surf.

Le soir, retournez à Jijoca puis prenez le bus jusqu’à Fortaleza avec la compagnie FRETCAR

Une agence à Jericoacoara s’occupe du transfert, elle se trouve sur la rua do Forro, le lieu fait aussi office de bureau internet.

Si vous avez choisi l’option voiture il faudra la rendre à Fortaleza.

 

 

JOUR 11 /// FORTALEZA

Vous arriverez le lendemain matin très tôt à Fortaleza ! Installez-vous dansphoto_itineraire_bresil2_19 l’auberge ou l’hôtel si vous le pouvez.

La ville n’a rien d’extraordinaire, mais elle a une très longue plage magnifique et un centre ville animé.

Visitez la ville. Commencez par le marché municipal, puis baladez-vous sur la promenade maritime.

Prenez une glace chez 50 Sabores, Avenida Beira Mar, 3958 sur la promenade. Très bonne et où vous pourrez goûter à des saveurs totalement inédites caïpirinha, bières, fruits locaux,…

Départ, 2 options s’offrent à vous :

– Partez le soir en car pour 14 heures de trajet (et vous dormirez dans le car pour la 2eme nuit consécutive mais vous économiserez la nuit d’hôtel)

– Prenez l’avion le lendemain matin pour 1 heure de trajet mais plus cher.

photo_itineraire_bresil2_20

JOUR 12 /// RECIFE

La ville de Recife m’a beaucoup plut. Vous y retrouverez l’âme brésilienne pleine d’effervescence et de contraste !

Commencez la visite par la vieille ville et le quartier de Boa Vista. Démarrez par le marché Sao José, grignotez quelques choses dans les différents lanchonetes qui se trouvent autour du marché pour découvrir les spécialités de la région.

Dirigez-vous vers la praça da independencia puis vers la praça da republica où vous visiterez l’église da Ordem de Sao Francisco et le couvent de Santo Antonio.

Il y a beaucoup d’églises et de couvents à visiter, visitez les en fonction de vos envies.

photo_itineraire_bresil2_21

Le soir, allez prendre un verre sur la place du patio de Sao Pedro.

JOUR 13 /// OLINDA

Le matin, prenez le bus pour aller à Olinda, environ 20 min de transport. Vous pouvez aussi prendre le taxi, cela durera 10 min et ne vous coutera pas très cher.

Une fois arrivé à la Praça do Carmo, découvrez cette petite ville pleine de charme où les maisons sont restées dans leur écrin d’origine.

photo_itineraire_bresil2_22

Dirigez-vous vers l’église da Misercordia où vous aurez une superbe vue sur tout Recife.

photo_itineraire_bresil2_23

Perdez-vous dans les rues très colonial. Puis visitez le couvent de Sao Francisco et l’église Nossa Senhora das Neves.

JOUR 14 /// RECIFE

Aujourd’hui, visitez le quartier moderne et chic de Boa Viagem. Ce quartier est fameux pour sa plage et ses nombreuses animations. Il n’y a rien à visiter de particulier donc reposez-vous sur la plage et parcourez la promenade maritime.

photo_itineraire_bresil2_24

JOUR 15 /// SALVADOR DE BAHIA

Le retour au train train quotidien arrive à grand pas, alors préparez vos affaires !

DAFNÉ => 6 MOIS LÀ-BAS

Liens_U

 

Europe

Les Asturies en 7 jours

Asturies
LES ASTURIES, LES VACHES Y RIENT !

De l’eau vert émeraude, des criques cachées, de la verdure à perte de vue, des montagnes, des falaises, des vaches, oui, beaucoup de vaches, voilà tout ce que vous pourrez découvrir sur la côte asturienne. Quoi que vous aimiez, vous le trouverez là-bas. C’est le compromis parfait entre la mer et la montagne.

J’ai adoré, un vrai coup de cœur !

Les Asturies vous proposeront aussi un panel culinaire extraordinaire : chorizo à la sidra, fabada (sorte de cassoulet local), cabrales (fromage), casadieles (gâteau fourré aux noix) … Trop bon !

:D Afin de profiter pleinement des criques, des paysages de montagne et des villages asturiens, je ne peux que vous conseiller de louer une voiture.

J’ai décidé de scinder mon séjour en deux, la 1ère partie consacrée à l’ouest de la côte et la 2ème partie dédiée à l’est des Asturies.

Concernant le logement et l’organisation de votre voyage, vous aurez plein d’informations sur le site tourisme asturias

BaS

– L’aéroport des Asturies est à 1h de la capitale Oviedo.

– Contactez l’office du tourisme espagnol, ils vous adresseront plein de brochures pour préparer votre séjour en Asturies.

– C’est la région des vaches, il y en a partout !

– Il s’agit aussi d’une importante région minière.

РUn des chemins de Saint-Jacques passe par la c̫te Nord des Asturies.

– Oubliez les clichés sur l’Espagne (flamenco et architecture mauresque), ici, c’est cidre et cornemuse.

РCertains mots pourront ̻tre ̩crits en Bable, la langue r̩gionale.

– Même en été, il peut pleuvoir et faire assez frais, pensez à prendre un petit gilet.

CdC

– Les criques, et notamment celle de Barayo

– les vagues de la playa de la Vega

– La couleur de l’eau : vert émeraude

– Les fromages

FF

1/ Le cidre est la boisson régionale.

Il y en a partout et vous ne manquerez pas de remarquer la façon assez particulière qu’ils ont de le servir. En effet, la bouteille est tenue en l’air avec la main droite et le verre est à hauteur de cuisse. Pour apprécier toute la saveur du cidre, il faut briser celui-ci dans le verre pour le faire mousser et n’en servir que quelques gouttes. Après, il faut le boire cul sec ! Exercice assez délicat…il y aura souvent plus de cidre par terre que dans le verre !

Après avoir vu un barman le faire, il m’a laissé essayer tout en guidant mes mouvements, c’était très drôle.

2/ Tous les ans, au mois d’août, se déroule, sur un week-end, la compétition de canoë-kayak de Les participants descendent la rivière Sella d’Arriondas à Ribadesella. Il y a un monde fou. Après la descente, une grande fête est organisée dans le cœur de la ville.
D’ailleurs, vous trouverez de nombreuses écoles de canoë-kayak dans cette partie de la région.

 

JOUR 1 ///  CUDILLERO ET SES ALENTOURS

photo_itineraire_asturies_1

En arrivant, j’ai déposé mes affaires à l’hôtel. J’avais réservé une chambre dans un hôtel situé au bord de la plage Concha de Artedo, « Casa Miguel ». Très bon rapport qualité/prix, la vue vaut le détour : l’hôtel est le seul bâtiment le long de la plage, le cadre est idéal.

Par la suite, allez visiter le village de Cudillero.

C’est un très joli village de pêcheurs…Les maisons sont toutes très colorées et sont construites à flanc de falaise.

Empruntez la promenade qui vous amènera dans les hauteurs afin de profiter d’une très belle vue.

Rendez vous ensuite au Cabo de Peñas. Vous pourrez vous balader en admirant une succession de falaises impressionnantes, la mer cantabrique et une verdure flamboyante.

photo_itineraire_asturies_2
photo_itineraire_asturies_3

Pour finir cette petite balade, vous pourrez aller vous reposer sur la plage de Luanco. Elle n’est pas très grande mais ce petit village balnéaire est très sympa.

Pour le diner, je vous propose d’aller à Aviles. Cette ville est très agréable.

Les monuments à visiter sont numérotés. En les suivant, vous profiterez pleinement de l’ambiance et des richesses de la ville: la Plaza España, le marché, le palais de Balsera, le parc de Ferrera, l’église San Nicolas de Bari…

Cette balade vous mettra en appétit avant d’aller dîner.

Il y a pleins de petits restaurants sympa, notamment autour de la place du marché.

photo_itineraire_asturies_4

 

JOUR 2 ///  TAPIA DE CASARIEGO

Le matin, j’ai profité de la plage jouxtant l’hôtel, playa Concha de Artedo, elle est très belle, même s’il y a des petits galets.

photo_itineraire_asturies_5

Après ce petit farniente, allez vous balader dans le village de Tapia de Casariego. C’est une belle station balnéaire. Vous profitez de son centre historique et de ses petites criques.

photo_itineraire_asturies_6 photo_itineraire_asturies_7

Par la suite, vous pouvez pousser jusqu’en Galice pour profiter de la plage « As Castedrais » (les Cathédrales). La plage est magnifique mais bondée de monde (en août, en tout cas…), regardez les photos.

Si vous n’avez pas envie de vous mêler aux vacanciers, vous pouvez toujours vous promener sur les falaises.

photo_itineraire_asturies_8

 

JOUR 3 ///  LUARCA ET SES ALENTOURS

Commencez votre journée en allant à Luarca, magnifique village de pêcheurs, l’un de mes préférés.

Son petit port est superbe !

photo_itineraire_asturies_9
photo_itineraire_asturies_10Montez dans les hauteurs du village, à côté du cimetière, pour admirer la vue.

N’oubliez pas de vous balader dans le dédale des rues étroites.

Après cette promenade, faites une pause déjeuner bien méritée.

Vous trouverez pleins de restaurants sur le port. Je peux vous proposer le « Noray », spécialités asturiennes et cornemuse en musique de fond, très typique, j’ai adoré.

Pour faciliter la digestion, rien de mieux qu’un repos sur une plage magnifique, playa de Barayo. Un vrai coup de cœur, elle est vraiment magnifique.

Je vous préviens quand même, pour y aller, il faut descendre une centaine de marches à flanc de falaise… Et oui, mais c’est tellement beau et il n’y a pas beaucoup de monde !

photo_itineraire_asturies_11

JOUR 4 ///  GIJON

Quittez le côté ouest des Asturies pour vous rendre vers l’est.

Avant d’arriver à l’hôtel, vous pourrez faire un détour pour voir la Necropolis Monte Areo. Il parait que c’est l’une des plus grandes d’Espagne mais, très honnêtement, il n’y a pas grand-chose.

Par la suite, allez à Gijon, le principal port des Asturies. C’est une ville très agréable avec des bars, restaurants, monuments et une grande plage.

photo_itineraire_asturies_13

Pour déjeuner, vous trouverez pleins de petits restaurants. J’en ai trouvé un très simple et très bon marché, « la mar de vinos », rue Escultor Sebastian Miranda, un peu excentré du centre ville.

Ensuite, direction l’hôtel situé à côté de Ribadesella, l’hôtel Eva, très agréable et bon marché. L’accueil y est excellent !

Dirigez-vous ensuite au Mirador del Fitú. Vous aurez un panorama magnifique sur les montagnes à perte de vue.

photo_itineraire_asturies_14

 

JOUR 5 ///  COVADONGA ET SES ALENTOURS

Aujourd’hui, direction les montagnes asturiennes pour vous rendre au pied des « Picos de Europa » et vous balader autour de deux superbes lacs, Lago Enol et Lago Ercina.

Pour cela, rendez-vous tout d’abord dans le village de La Cuevona. Pour entrer dans le village, il vous faudra passer par une grotte !! Et oui, c’est très original et spectaculaire.

photo_itineraire_asturies_15

Allez ensuite à Congas de Onis, 1ère capitale de la région, dont le majestueux pont romain est le principal monument. Vous remarquerez que la croix asturienne, symbole des Asturies, y est suspendue.

Continuez votre chemin vers Covadonga.

Ce nom dira peut-être quelque chose aux cyclistes avertis. Il s’agit de l’une des étapes phare de la Vuelta.

Avant d’y arriver, vous devrez laisser votre voiture dans l’un des 4 parkings, P1/P2/P3 ou P4.

En effet, la circulation à Covadonga est contrôlée et l’accès aux lacs interdits aux voitures de tourisme.

Pour y accéder, vous devrez prendre un bus « ALSA » qui vous conduira à Covadonga et aux lacs. Il y a en a très régulièrement. Les arrêts se trouvent à la sortie des parkings. Vous pourrez, en fonction du temps, commencer, au choix, à Covadonga ou aux lacs. Gardez le ticket de bus avec vous, il vous permet de prendre le bus pour ces deux destinations.

Covadonga est un très joli village, admirez sa basilique en haut de la colline et sa chapelle à l’intérieur d’une grotte.

Dans cette chapelle, se trouve la tombe de Don Pelayo, 1er Roi des Asturies, qui a bloqué la conquête des Maures dans le nord de l’Espagne et a initié la reconquête.

photo_itineraire_asturies_16

photo_itineraire_asturies_17

Ensuite, prenez le bus pour aller admirer les lacs Enol et Ercina.

Le paysage est magnifique !

Faites attention, les lacs sont situés à plus de 1.000 mètres, la température et le temps changent très vite. Lorsque j’y suis allée, le brouillard est tombé en un clin d’œil.

En arrivant, un guide indique aux arrivants le circuit à faire pour profiter de la zone.

 

 

JOUR 6 ///  LLANES ET SES ALENTOURS

Allez visiter la station balnéaire de Llanes. Il y a plein de petites balades à faire dans le centre du village, du coté du port, et dans le parc où vous aurez une vue splendide sur les falaises.

photo_itineraire_asturies_18

Pour se rafraichir, rien de tel qu’une baignade, soit à la plage de Llanes, soit l’une des plages avoisinantes, au choix, notamment celle de Celorio, de Truenzo ou encore celle de San Antolin, dans laquelle se trouve la Punta de la Dehesa (que j’ai faite).

photo_itineraire_asturies_19

Après cette pause, allez au village Arenas de Cabrales, au milieu des les montagnes. De là vient le fameux Cabrales, un régal ! Un fromage bleu, très très costaud. Amateur de fromage doux s’abstenir !

J’ai personnellement diné dans un petit bar/restaurant du village qui fait également épicerie, Cabraliega : une grande assiette de fromages, servie avec du membrillo (pâte de coing) et de la confiture de poivrons, un régal ! Goutez aussi le vin des Asturies, le Cangas, pas mal du tout !

Les caves du fromage Cabrales se visitent, elles se situent dans des grottes.

 

JOUR 7 ///  RIBADESELLA

Nous avons attendu le dernier jour pour visiter Ribadesella, très jolie et très prisée station balnéaire.

photo_itineraire_asturies_20

Il y a de très jolies villas qui bordent la plage. Elles ont été construites par des asturiens qui ont émigrés en Amérique Latine et qui sont revenus dans la région après avoir fait fortune.

Le centre du village est très typique, grande place centrale, boutiques traditionnelles, bars, restaurants. Vous trouverez également un centre d’art rupestre, les caves Tito Bustillo et des empreintes de dinosaures. Bon, personnellement, je n’ai pas visité ces endroits mais des touristes qui logeaient dans le même hôtel l’ont fait et ils ont adoré.

Ce village prend ses habits de fête tous les mois d’août lors de la compétition internationale de descente du Sella, en canoë kayak, cf le fun fact.

Dans le coin, il y a vraiment une plage que j’ai adorée, c’est la playa de la Vega, très prisée des surfeurs.

Liens_U

Transports :

Train
Bus

Informations pratiques :

tourisme
spain info

RENFE SPAIN PASS

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS
Europe

Lisbonne en 1 semaine

lisbone

 

LISBONNE T’ES BONNE !

Lisbonne est une ville absolument enchanteresse ! C’est une ville encore très typique qui a gardé ses ruelles traditionnelles et sa culture. Vous ne résisterez pas à ses cafés pittoresques et à leurs petits déjeuners.

Vous pourrez également vous y amuser grâce à ses nombreux bars et à sa vie nocturne très animée.

BaS

РPr̩voyez de bonnes baskets car la ville est construite sur 7 collines. La marche sera donc sportive.

РLes amuse-bouches servis au d̩but des repas dans les restaurants (olives, fromages etc) sont payants.

– Les portions sont en général très copieuses. Il existe des « dose » et des « meia-dose« , renseignez-vous avant de commander. Il se pourra qu’un plat suffise à deux personnes.

– Pour les trotteurs dont la famille s’est agrandie, la ville de Lisbonne peut se visiter avec des enfants, même en bas âge.

Les Lisboètes sont très accueillants et très « famille ». Vous trouverez facilement des restaurants pour chauffer les pots et biberons des plus jeunes, des chaises hautes et des tables à langer (moins fréquents mais quand même). Pour ce qui est des balades, il faut savoir alterner entre poussette et sac de portage. Pour Belem, le Chiado et le sud du Barrio alto, la poussette est tout à fait envisageable. En revanche, pour l’Alfama et Sintra, privilégiez le sac de portage …

CdC

РPrendre un verre de vinho verde sur la terrasse du Noobai Caf̩ avec vue sur le Taje.

– Manger des pasteis de nata !

FF

– Tous les bars et restaurants ont une télé allumée ! Il faut absolument en profiter pour regarder un match de foot du Benfica ou du Sporting pour vous plonger dans l’ambiance lisboète.

 

JOUR 1 /// 

Pour le logement, nous avions loué un appartement sur AirBnB qui était super, en plein centre ville, à côté de la avenida da Libertade. Dans tout les cas, tous les quartiers du centre de Lisbonne sont agréables pour séjourner. Si vous voulez sortir le soir, privilégiez le quartier du Bairro Alto.

Dès votre arrivée, mettez-vous dans l’ambiance en prenant votre petit déjeuner dans l’une des nombreuses « pastelarias » de Lisbonne. Je ne peux pas vous en conseiller une en particulier puisque j’en changeais à chaque fois, histoire d’en découvrir un maximum. Elles étaient toutes aussi bonnes les unes que les autres ! Goutez les pasteis de nata et les pasteis salés, au comptoir pour faire plus local !

photo_itineraire_lisbonne1

Après cette découverte gustative, rendez vous dans le quartier de Baixa. Partez de la Praça Dom Joao da Camara où se trouve la gare centrale de Rossio. Puis dirigez-vous vers la Praça Dom Pedro IV et juste à côté la Praça da Figueira où il y a régulièrement un marché de produits locaux (en été).

photo_itineraire_lisbonne2

Longez ensuite la rua do Ouro et toutes les petites rues commerçantes parallèles, elles ont un charme incroyable. Pendant cette balade, arrêtez-vous pour admirer l’ascenseur de Santa Justa coincé en plein milieu des ruelles. Quelque soit la rue que vous empruntiez, vous arriverez à la Praça do Comércio.

photo_itineraire_lisbonne3
photo_itineraire_lisbonne_tramRemontez vers la Praça L. de Camoes.

Vous vous trouverez alors dans le quartier du Chiado.

Déjeunez au restaurant Casa da India, rua do Loreto. C’est une churrasqueria, un restaurant spécialisé dans la viande grillée, très local et très bon.

Passez après par la rua Garrett et la rua do Carmo.

Allez jusqu’à la rua da Bica Duarte Belo pour voir le fameux Tram 28. Il s’agit du plus célèbre Tram. Il traverse les quartiers les plus intéressants de la ville.

Remontez toute la rua da Rosa jusqu’à la Praça do principe Real.

En fin d’après-midi, prenez un verre dans les rues très animées du Bairro Alto, rua da rosa, rua da Atalaia et dinez dans le bar à tapas « Tapas Bar 28 », Travessa Fieis de Deus. L’endroit est très sympa, on s’assoit sur les marches d’escaliers et les tapas sont très bonnes.

photo_itineraire_lisbonne_4

 

JOUR 2 /// 

Aujourd’hui, je vous propose de visiter le château de Sao Jorge. Il n’y a pas grand chose à voir et l’entrée est assez chère, 8€50, mais de là, vous aurez une superbe vue sur la ville.

photo_itineraire_lisbonne5

Redescendez par les ruelles du quartier de l’Alfama, le plus pittoresque et le plus typique de Lisbonne. Déjeunez dans un restaurant du quartier. Vous devrez absolument gouter à LA spécialité portugaise, le bacalao (Morue) servi avec des pommes de terre à l’eau.

photo_itineraire_lisbonne6 photo_itineraire_lisbonne7

En vous baladant, vous découvrirez le Monastère de Sao Vicente de Fora, le Panthéon, et la cathédrale Santa Maria Maior que vous pourrez visiter.

 

JOUR 3 /// 

Aujourd’hui, je vous propose de visiter le quartier de Belem.

Prenez le train depuis la gare de Cais do Sobré jusqu’à la station Belem.

Dirigez-vous vers la fameuse pâtisserie de Pasteis de Belem, la plus connue de tout Lisbonne… Possible que vous ayez à faire la queue, mais les pasteis sont excellents.

photo_itineraire_lisbonne11

Visitez le Monastère dos Jeronimos. Absolument magnifique, à ne manquer sous aucun prétexte !

Dirigez-vous ensuite vers la Tour de Belem.

Il existe des billets combinés Monastère et Tour, pour 12€.

Terminez votre visite de Belem en flânant dans le centre du quartier.

En fin d’après-midi, dirigez-vous vers le Miradouro de Santa Catarina.

Prenez un vers au Noobai Café si vous le souhaitez, rue de Santa Catarina, le cadre est très agréable.

Le soir, allez voir un spectacle de fado, ce chant typiquement portugais vous emportera.

 

JOUR 4 /// 

Tel un vrai lisboète, sortez et prenez votre petit-déjeuner au comptoir d’un café.

photo_itineraire_lisbonne9_bis

Je vous propose ensuite de vous diriger vers le quartier plus moderne de Lisbonne. Ce n’est pas mon quartier préféré mais il doit être vu.

Partez de la Praça Restauradores et longez toute l’avenue de la Libertade. Vous y trouverez principalement des boutiques de luxe.

Au bout de l’avenue, vous découvrirez le Parque Edouard VII, très agréable en été.

Pour déjeuner, je vous conseille de revenir vers le centre, vers le quartier de Rossio et d’emprunter les ruelles aux alentours de l’avenue, vous aurez plus de choix et ce sera moins cher.

photo_itineraire_lisbonne12

Après ce déjeuner, prenez le funiculaire da Gloria au début de l’avenue da Libertade pour accèder au Miradouro de Sao Pedro de Alcantara, la vue sur Lisbonne est absolument magnifique et le lieu très agréable pour se détendre.

De l’autre côté de l’avenue de la Libertade, baladez-vous dans la rua das portas de Santo antão. C’est une rue plutôt touristique mais qui est très agréable.

Au début de cette rue, vous trouverez une boutique spécialisée dans le Ginja, un alcool de griotte très typique. Vous pourrez y prendre un petit verre avant de continuer votre chemin.

Pour diner, je vous conseille un restaurant typique dans le quartier de Chiado, « O cantinho do Bem Estar », 46 rua do Norte. Il est recommandé dans de nombreux guides. Il est pas cher et les portions sont énormes. Un plat pour deux suffira.

 

JOUR 5 /// 

Pour ce dernier jour, 2 options s’offrent à vous:

1/ s’il fait beau, profitez de cette journée pour aller à la plage

ou

2/ si vous préférez continuer les visites, dirigez -vous vers Sintra, un magnifique site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

OPTION 1

Prenez le train à la gare de Cais do Sobré, 25 min, vers Cascais.

Profitez de la farniente et de la plage. Puis baladez-vous jusqu’à la Boca do Inferno.

photo_itineraire_lisbonne13

OPTION 2

Juste à côté de Lisbonne, je vous propose de découvrir Sintra, ville historique, pleine de châteaux absolument incroyables.

Prenez le train depuis la gare de Rossio, 45 min de trajet pour 4€ l’aller-retour et descendez à la station Sintra.

Partez à la première heure pour avoir le temps de visiter un maximum de châteaux.

Commencez par le Palais Nacional de Pena, plein de couleurs, il vous subjuguera par son style romantique ! Puis, visiterle Palais da Regaleira, rien à voir niveau architectural mais aussi impressionnant.

 

Depuis notre dernier itinéraire la ville de Lisbonne a évolué.

Une vraie belle promenade sur les rives du Tage a été aménagée.

Nous avons découvert le Mercado de Ribeira, à Côté de Cais do Sodre. Ce marché regroupe notamment pleins de petits restaurants. Vous commandez au guichet et après vous vous installez sur de grandes tables. Le grand intérêt réside sur la présence de nombreux chefs portugais qui proposent des plats à des prix abordables.

Nous sommes également allés boire un verre:

– à l’institut national des vins du Douro et du Porto, en face du mirador San Pedro de Alcantara. Vous pouvez y déguster une centaine de Porto à des prix défiants toute concurrence.

– à la pensao amor, un ancien bordel converti en bar, rua do Alegrim, juste à côté de Cais do Sodré. Le cadre vaut le détour.

Рau dernier ̩tage du magasin Pollux. Vous y trouverez un bar surplombant tout Lisbonne. La vue est magnifique.

 

DAFNE & NADIA => 2 FOIS LÀ-BAS

Liens_UРM̩tro