Browsing Category

Europe

Europe

Londres en 3 jours

londres
LONDON CALLING
BaS

– Pour se déplacer, le plus simple est d’investir dans une Oyster card. Vous pouvez l’utiliser à chacun de vos voyages et vous la rechargerez ensuite en fonction de vos déplacements.

– Si se repérer en métro est assez simple, pour les bus, c’est plus compliqué. Du coup, aller directement à la station de bus la plus proche. Vous y trouverez un panneau constitué d’une carte du quartier avec toutes les stations de bus aux alentours (repérées par des lettres) et une liste qui indique toutes les destinations possibles et les bus correspondant.

Par exemple, si vous voulez aller à Camden Town, vous cherchez dans la liste Camden Town, à coté se situent les numéros du ou des bus qui y marquent l’arrêt puis les lettres des stations à proximité où vous pourrez prendre ce bus.

– Londres est une ville chère, si votre budget est limité, sachez que les supermarchés Tesco font des happy hours sur leurs sandwichs et leurs salades du jour. Ils les vendent à moitié prix à partir de 17h. De même au Camden Market, les traiteurs font des prix sur leurs plats à partir de 16h-16h30. N’hésitez pas à négocier.

CdC

– Se balader à Little Venice

– Prendre un verre au pavillon d’été de la Serpentine Gallery

– Faire un tour de bateau sur la Tamise

FF

Les soirées commencent tôt ! On est au pub dès 17h et on termine aussi tôt, les bars ferment à minuit !

JOUR 1 ///

On commence la journée par une promenade au Saint James’s Park. Pour cela vous pouvez descendre à la station de métro du même nom sur la ligne district (verte) ou à Victoria sur la Circle line (jaune).

Ce petit parc londonien (23 hectares quand même) est très élégant avec son lac et ses allées joliment fleuries, et représente une parfaite introduction du palais de Buckingham et de la célèbre relève de la garde. Cette cérémonie consiste comme son nom l’indique à remplacer un contingent en faction par un autre. Il est indispensable d’assister à cette cérémonie, qui constitue une des images les plus répandues de l’Angleterre.

La relève de la garde a lieu tous les jours à 11h30 d’avril à juillet et tous les deux jours le reste de l’année. Pour connaitre les jours exacts, il faut se reporter au site internet de l’armée britannique.

Cette cérémonie attire de nombreux touristes, il s’agit donc de se positionner. Pour cela, 2 stratégies:

1. Etre à 11h devant le Saint James’s Palace, rue Malborough. C’est ici que la nouvelle garde est inspectée pour ensuite se diriger vers Buckingham Palace. Vous pouvez ainsi suivre la fanfare en remontant l’allée mais rien ne dit que vous trouverez une bonne place à votre arrivée.

2. Vous positionner à 11h directement devant Buckingham Palace pour profiter pleinement de la relève de la garde. Vous pourrez ensuite suivre l’ancienne garde retourner au Saint James’s Palace, à la fin de la cérémonie. Celle-ci dure une quarantaine de minutes. Si vous avez la chance d’être à Londres en août ou septembre, l’aile ouest du palais s’ouvre au public. N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil.

londres_photo_itineraire_1

Après cette overdose de testostérone, dirigez-vous vers Westminster Abbey par la Birdcage Walk. A Londres, contrairement à nos habitudes françaises, les églises sont payantes et les musées gratuits. Westminster Abbey ne fait pas exception avec son entrée à 18 livres. Le bon plan est d’y aller pendant la messe, c’est alors gratuit !

Cet édifice est réputé car il s’agit du lieu de couronnement et de sépultures d’une grande partie de la monarchie anglaise. C’est ici aussi que se déroule les mariages princiers comme celui du Prince William et de sa dulcinée Kate Middleton.

londres_photo_itineraire_westminster

Juste à côté de l’Abbaye se situe le palais de Westminster qui abrite le Parlement. Il est reconnaissable à son architecture en dentelle et surtout au célèbre Big Ben.

Ce monument symbolise à lui seul tout Londres, c’est un peu la Tour Eiffel anglaise.

De l’autre côté de la Tamise, vous pouvez voir London Eye, cette gigantesque grande roue qui surplombe le fleuve.

 

 

londres_photo_itineraire_2

Ce n’est pas tout mais c’est qu’il fait faim…

londres_photo_itineraire_marche_2

Pour l’occasion, je vous emmène dans un de mes endroits préférés de Londres, le Borough Market, grande halle où se côtoient marchands de légumes, bouchers et poissonniers. Les produits sont souvent d’origine biologique. Vous êtes sûr d’y trouver votre bonheur !!

Il se situe sous le pont de Londres. En métro, descendez tout simplement à la station London Bridge, située sur les lignes Jubilee (grise) et Nothern (noire).

Mais je vous conseille d’y aller en bateau ! La ville a mis en place des bus nautiques que l’on peut prendre tout le long de la Tamise. Vous pouvez utiliser votre Oyster card pour payer pour un prix d’environ 6 ou 7 livres. La station portuaire se situe au niveau de la London Eye. Vous devrez ensuite descendre à l’arrêt London Bridge City.

Après avoir étanché votre faim et votre soif, reprenez les visites touristiques.

Tout d’abord, il est nécessaire de vous rappeler que vous êtes situés près du plus vieux pont de Londres. Le London Bridge date en effet de l’époque romaine, aux alentours de l’an 50. Mais là, vous regardez le pont et vous me dites : « hé cocotte, faudrait pas nous prendre pour des rigolos, les ponts romains n’étaient pas fait en béton armé. » Okay ! Okay ! Je suis dévoilée ! Ce pont date des années 70, mais il existait bien un pont (en bois) datant de l’époque romaine qui franchissait le fleuve au même endroit et qui fut plusieurs fois remplacé. Une autre anecdote, il était souvent décoré de piques sur lesquels étaient plantées les têtes des condamnés à mort… Bonne ambiance !

On traverse donc ce pont, et on bifurque à droite pour se diriger vers la Tour de Londres. On peut voir juste derrière le célèbre Tower Bridge.

londres_photo_itineraire_towerbridge

La Tour de Londres a une sinistre réputation notamment parce qu’elle a servi de prison. Elle a été le théâtre de nombreuses exécutions de personnalités. On pense notamment à Henri VIII qui y a envoyé deux de ses épouses avant de les faire exécuter ou encore à l’emprisonnement de la future reine Elisabeth Ière par sa sœur la reine Marie Ière.

La Tour de Londres est aujourd’hui connue pour abriter les joyaux de la Couronne. Je tiens ici à préciser que la queue est souvent interminable et on ne peut pas vraiment prendre le temps de les admirer, mais ils sont vraiment impressionnants. Je vous conseille d’ailleurs de commencer par là. Vous pouvez ensuite visiter la Tour Blanche, les remparts… N’hésitez pas à prendre un audio guide, et comptez bien 3h de visite !

Si vous avez le temps dans l’après-midi, dirigez-vous vers la station Waterloo. Pour les amateurs de street art, vous découvrirez le Leake street graffiti tunnel, une portion de rue couverte de graffitis (autorisés). Gratuit et assez éphémère vu qu’il y a peu d’espace par rapport au nombre de graffeurs.

londres_photo_itineraire_streetart

Pour la soirée, à ceux qui voudraient délirer, rendez-vous dans un roller disco ! Métro Vauxhall. Un peu (même beaucoup) excentré mais tellement sympa, à 10£.

londres_photo_itineraire_13

 

JOUR 2 ///

londres_photo_itineraire_nottinghill

On commence notre journée par Notting Hill, quartier bourgeois et très résidentiel qui a connu son heure de gloire grâce à Hugh Grant et Julia Roberts à la fin des années 90. Les maisons sont cossues et, dans certaines rues, très colorées. Le plus intéressant reste Portobello Market, un grand marché d’antiquaire, même si aujourd’hui on y trouve de tout. Il se situe sur Portobello Road. On privilégiera le vendredi et la samedi même si le reste de la semaine, un marché de plus petite ampleur existe.

Pour ceux qui souhaiteraient voir The Travel Bookshop, la librairie du personnage de Hugh Grant dans « Coup de foudre à Notting Hill » était située au 13 Blenheim Crescent, une perpendiculaire à Portobello Road. Elle a malheureusement fermé en 2011.

Après le shopping, le déjeuner. S’il fait beau, un pique-nique à Hyde Park (notre prochaine destination) s’impose. Sinon, je vous conseille Books for Cooks, un sympathique petit troquet qui tire le plat du jour d’un livre de cuisine dont le chef tente la recette. Ici pas de choix, un seul plat à la carte !

Ensuite, rendez vous à Hyde Park. Il est le plus grand et le plus symbolique des parcs londoniens. Avec une surface de 250ha, le visiter pourrait prendre toute une après-midi. Concentrez-vous sur Kensington Garden situé à l’ouest de la Serpentine. Vous y verrez notamment le Château de Kensington, ancienne demeure de Lady Di, les jardins italiens et hollandais, le mémorial du Prince Albert et ma préférée, la Serpentine Gallery, une galerie d’art contemporain. En été, la galerie invite un architecte ou un scénographe à réaliser un pavillon éphémère.

Outre les jardins de Kensington, le Speaker’s Corner est un lieu intéressant à voir dans lequel tout un chacun peut prendre la parole librement et incarner le rôle d’un orateur. Il est situé au nord-est du parc, vers Marble Arch.

Après s’être un peu restauré, je vous propose 3 CHOIX D’ITINÉRAIRES POUR LA FIN D’APRÈS-MIDI :

1. Pour les fans de Sherlock Holmes, direction BAKER STREET.

Juste à la sortie du métro au numéro 221 (oui comme dans les romans), se situe un musée dédié au célèbre détective reconstituant ses appartements tels que décrits dans les livres. Vous reprendrez ensuite le métro vers Camden Town.

2. Pour ceux qui ont encore envie de se promener, dirigez-vous vers les stations WARWICK AV ou PADDINGTON.

Vous rejoindrez ensuite le canal, encore appelé Little Venice. En remontant le canal, vous atteindrez Camden Town. C’est personnellement une de mes balades préférées, que je vous conseille tout particulièrement, quitte à réduire la visite de Hyde Park. Il faut tout de même compter une petite heure de marche.

3. Pour ceux qui n’ont plus envie de marcher, aller directement à la station de CAMDEN TOWN.

londres_photo_itineraire_3Vous allez comprendre tout de suite que vous êtes arrivés à Camden Town.

Avec son identité bien affirmée et ses façades colorées, c’est le quartier historique des cultures alternatives. Ici, les boutiques punks côtoient les bars gothiques.

A Camden Market et sur Chalk Farm Road, le shopping y est particulièrement intéressant et original. On y trouve aussi de nombreux traiteurs proposant différentes cuisines du monde et qui vendent des plats à des prix tout à fait raisonnables.

Le quartier est aussi connu pour ses nombreuses salles de concert ! N’hésitez pas à regarder les affiches dans les rues ou les programmations des bars, vous trouverez parfois de petites pépites.

Si vous voulez continuer en dansant jusqu’au bout de la nuit, vous pouvez tenter le Koko, un ancien théâtre rococo transformé en dancefloor ou encore le Egg London et son immense Beer Garden.

Pour les fêtards qui ne se contenteraient d’une soirée s’arrêtant à minuit, il y a la Fabrique qui est ouverte jusqu’à 6h du matin, avec du son électro (attention les photos ne sont pas autorisées à l’intérieur donc il faut être discret au cas où) .

 

JOUR 3 ///

On ne peut pas venir à Londres sans visiter l’un de ses superbes musées.

En cette matinée, je vous propose de vous rendre dans l’un de mes trois musées préférés.

Ils sont d’ailleurs tous gratuits (tout du moins les collections permanentes)!

londres_photo_itineraire_9

AU CHOIX :

1. LA NATIONAL GALLERY

Direction Trafalgar Square où on peut imaginer la femme aux oiseaux de Mary Poppins donner du pains aux pigeons ! Ici ce n’est pas cela qui manque. Les enfants (et les plus grands) s’amuseront à grimper sur les lions qui entourent la colonne Nelson (non ce n’est pas Napoléon mais l’amiral Horatio Nelson qui remporta la bataille de Trafalgar, bien qu’il y perdit la vie). Cette place se situe juste devant la National Gallery ! Un des plus grands musées de Londres qui propose une collection datant de 1250 à 1900. A mon avis, le clou du spectacle reste les peintures de Turner qui sont superbes!

2. LA TATE BRITAIN

Premier musée de ce qui constituait la Tate Gallery, composée en grande partie des œuvres collectées par Sir Henry Tate, un riche commerçant, passionné d’art qui céda l’ensemble de ses peintures à la Nation. La Tate Britain abrite une collection d’art britannique. On y retrouve des Bacon, des John Everette Millais ou encore des William Blake.

3. LA TATE MODERN

Direction la Tate Modern, l’autre musée de la Tate Gallery ! Situé en face du Millenium Bridge, le bâtiment ne passe pas inaperçu. Construite dans une ancienne centrale électrique, son architecture monumentale est mise en valeur dès l’entrée, constituée d’un gigantesque hall qui ouvre le bâtiment jusqu’à son sommet. Le musée propose des œuvres modernes et contemporaines, organisées par thématique, plutôt que de manière chronologique. Leur abondance oblige malheureusement à faire des choix. Des visites guidées gratuites sont organisées tous les jours à 11h, 12h, 14h et 15h.

Si vous êtes particulièrement féru d’art et que vous souhaitez combiner les deux musées formant la Tate Gallery, des bateaux relient la Tate Britain et la Tate Modern !

Pour le déjeuner, direction Chinatown !

Si vous avez choisi la National Gallery c’est juste à côté, pas besoin de prendre les transports. Vous pouvez vous rendre au Jen Café, remarquable par sa devanture verte sur Newport Place. On y mangera surtout les délicieux raviolis faits mains, qu’on choisit à la vapeur ou grillé. Un vrai régal !

ENSUITE ET ENCORE AU CHOIX :

OPTION 1

Dirigez-vous vers Picadilly Circus, bien connu pour ses écrans géants. On remontera Regent’s Street jusqu’à Oxford Circus et Oxford Street pour une après-midi shopping ! C’est ici que vous trouverez votre bonheur avec des enseignes telles que Topshop, Miss Selfridges, French Connection ou encore Primark.

londres_photo_itineraire_8

londres_photo_itineraire_4

OPTION 2

Pour ceux qui n’aiment pas le shopping rendez-vous à Covent Garden.

Baladez vous dans les rues Earlham Street jusqu’à la place où se situe le Cambridge Theatre qui a produit certaines des plus importantes comédies musicales, dans celles de Monmouth Street et Neal Street avec ses magasins colorés et ses immeubles en briques, et ne manquez pas Neal’s Yard, arrière-cour aux murs de toutes les couleurs.

Il s’agit là d’un petit bijou bien caché au cÅ“ur de ce quartier. On y accède par Monmouth Street ou par Short Gardens.

C’est assez confidentiel donc ouvrez l’œil.

Pour vous restaurer, 2 endroits valent la peine de faire la queue :

le World food Café qui sert une nourriture saine et délicieuse et Homeslice pizza qui propose des pizzas dont les garnitures se choisissent au ¼. Vous pouvez ainsi avoir un quart de pizza marguerita, un quart de reine et une demie de peperonni. Ces deux restaurants se remarquent par la fraicheur de leurs produits.

Si vous souhaitez continuer votre soirée, direction le nord de Soho. Les bars y foisonnent et les rues sont très animées.

A vous de faire votre choix pour cette dernière soirée dans la capitale anglaise !

MERCI À VIOLAINE POUR TOUS SES CONSEILS ET ASTUCES SUPPLÉMENTAIRES !!


EDEN => 3 MOIS LÀ-BAS
Europe

Budapest en 4 jours

budapest

TOKAJ, BAINS ET PLUS SI AFFINITÉS…

 

L’une des plus belles capitales d’Europe!

Budapest m’a toujours attiré et j’ai adoré y séjourner. Vous serez conquis par son ambiance, son architecture, son histoire et sa culture. Toutes les époques et tous les styles se concentrent dans cette ville. Il n’y a rien de mieux que de flâner sur ses ruelles et sur les rives du mythique Danube pour déconnecter.

*

Pour les logements, j’ai loué un appartement entre les stations Ferenciek-Astoria-Deak F. tér, sur le site www.only-appartment.com. L’appartement était très bien situé et très bien desservi par le métro puisque j’avais 3 lignes de métro à deux pas.
BaS

– La Hongrie n’a pas encore intégré la zone Euro. Il faudra donc prendre ou retirer des Forints.

CdC

– Prendre un verre de Tokaj (vin hongrois) en terrasse

РPrendre le soleil dans les bains ext̩rieurs de Szechenyi

– Une balade nocturne au bord du Danube

 

***

JOUR 1 /// 

J’ai pris le 1er avion pour arriver à Budapest en fin de matinée. Une fois installée dans l’appartement, je suis immédiatement partie à la découverte de la ville.

photo_itineraire_budapest_13

Longez le Danube en partant du pont Erzsebet Bid, côté Pest, passez ensuite par l’église orthodoxe, sur la rue Szerb.

Puis, rendez-vous vers les ruines de contra-aquincum pour rejoindre le redoute de pest (grande salle de concert).

Ensuite, rejoignez  le square de Roosevelt ter pour traverser le Danube par le Pont des Chaines.

Ce pont imposant est vraiment magnifique.

Une fois à Buda, continuez votre promenade en longeant le Danube par la rue Sztehlo Gabor pour vous rendre sur la place Corvin afin de monter les marches jusqu’au Bastion des Pêcheurs.

Dès les premières marches vous remarquerez l’architecture digne d’un conte de fées de ce monument.

photo_itineraire_budapest_1

Perdez-vous dans ces colonnes pour admirer la vue du Parlement depuis le Bastion des Pêcheurs.

Ce monument et la vue sont magnifiques !

Derrière le Bastion des pêcheurs, allez vers l’église Mathias. Sur la place, admirez la colonne de la Sainte Trinité.

Cette zone est l’une de mes zones préférées à Budapest.

photo_itineraire_budapest_2

Baladez-vous par la suite dans les rues Uri.U, Orszaghaz et Fortuna, ces trois rues sont bordées de petites maisons qui donnent à ce quartier un côté très pittoresque.

Puis, traversez de nouveau le Pont des Chaînes et visiter l’église Saint-Etienne.

Prenez ensuite la rue Bajcsy puis Deak Ferenc pour atteindre la Vörösmarty tér et vous reposer dans le café Gerbeaud. Il vous permettra de voyager dans une autre époque !

Après cette petite pause, baladez-vous dans l’avenue Karoly. Dans cette rue, il y a une supérette très utile. Vous trouverez également des petits restaurants pour manger sur le pouce.

Sinon, pas très loin, il y a le Gerloczy Café, rue Gerloczy, une rue perpendiculaire à l’avenue Karoly. Ce restaurant très intime et très romantique ne pourra que vous charmer. Lors de mon séjour, il y a même eu un joueur de harpe dont la musique a accompagné mon diner.

Après avoir diné, rien ne vaut une balade digestive au bord du Danube jusqu’au Parlement pour voir le Château et le Parlement illuminés.

photo_itineraire_budapest_3

BT_budapest_vue_4

JOUR 2 /// 

Dès le matin, allez visiter la grande synagogue de Budapest. Sachez que des visites guidées sont organisées.

 

Cette synagogue est vraiment sublime !

Vous serez charmés par sa hauteur, ses lustres imposants et surtout par son style mauresque. 

photo_itineraire_budapest_4bis

En sortant, rendez vous dans le parc de la synagogue, dans lequel se trouve le symbolique et émouvant Arbre de Vie.

Baladez-vous ensuite dans le dédale des ruelles du quartier juif pour vous imprégner de son ambiance.

 

Prenez la rue Muzeum Krt pour arriver jusqu’au Musée National et ensuite, vous rendre au Marché Central. Sur le chemin, admirez l’architecture des immeubles, de style Art-déco.

 

Une fois arrivé au marché, les produits typiques vous attendent, saucisses et autres mets…

Il y a pas mal de petites échoppes dans lesquels il est possible de grignoter quelque chose.

photo_itineraire_budapest_5

Traversez ensuite le pont Szabadsag hid pour rejoindre la chapelle Saint Gellert.

Située dans une petite grotte, elle est magnifique.

Puis, commencez la montée pour atteindre la citadelle en passant par le monument de la libération. 

photo_itineraire_budapest_6

Tout au long de la montée, vous serez charmés par la vue imprenable sur Budapest !

photo_itineraire_budapest_7
Continuez enfin jusqu’à la statue de Saint Gellert.

 

Après une petite pause, redescendez de cette petite colline par la rue Also Rakpart pour rejoindre le funiculaire qui vous amènera au château. Il est grandiose.
N’hésitez pas à flâner dans les jardins, c’est très agréable.
photo_itineraire_budapest_8

BT_budapest_goulash_3

Pour le dîner, tentez le goulash, plat traditionnel hongrois à base de viande, légumes et aromates présenté sous forme de soupe épaisse. Un régale!

Allez prendre un verre au Szimpla Kert, c’est un ruin bar, installé dans un immeuble désinfecté. Le lieu était un ancien immeuble habité et aujourd’hui, les appartements et anciennes chambres sont des bars aux ambiances très différentes et la cour est devenue une super piste de danse.

 

 

 

JOUR 3 /// 

photo_itineraire_budapest_9

 

Prenez le métro jusqu’à la place des héros Hosok Tere.
Admirez cette magnifique place dédiée aux héros de la Nation.
Baladez-vous ensuite dans le musée à ciel ouvert du Magyar Mezogazdasagi Muzeum.
C’est très ludique.

photo_itineraire_budapest_10

J’avais acheté de quoi faire un petit pique-nique pour déjeuner dans le parc avoisinant.

photo_itineraire_budapest_11

Enfin, allez-vous reposer dans les bains de Szechenyi.

Ils sont magnifiques !
Ne ratez pas les célèbres joueurs d’échecs dans les bains extérieurs !

BT_budapest_bain_2

A la sortie des bains et pour rejoindre le centre-ville, je vous propose de prendre le métro et de descendre à la station Kodaly Korond.
La balade va être un peu longue mais elle est très agréable.
Certains immeubles sont très beaux.

Toute l’avenue est bordée de musées variés.
Arrêtez-vous plus particulièrement sur le mur de la Terror Haza, au 60 av. Andrassy sur lequel se trouvent des photographies des personnes qui ont souffert des régimes ayant existé dans ce pays.

 

Après cette longue promenade, rien de tel qu’un petit apéro, et plus spécifiquement un verre de Tokaj, dans un des bars proches de l’Opéra, entre les rues O utca et Hajos U.

 

JOUR 4 /// 

BT_budapest_parlement_5

Pour votre dernière promenade budapestoise, rendez vous au Parlement.

Entre le pont aux Chaînes et le Parlement, vous découvrirez le mémorial des chaussures au bord du Danube.

Une fois arrivé au Parlement, faites le tour de ce magnifique monument pour flâner sur la place Kossuth Lajos ter et admirer l’architecture du Musée ethnographique.

 

Puis, rendez vous à la Place Szabadsag ter pour vous balader sur cette place de la Liberté.

photo_itineraire_budapest_12
Après cette petite promenade, rendez vous à l’appartement pour préparer le départ …

Liens_U

Plus d’infos :

– budapest.com
– visiterbudapest.com

Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

– visiterbudapest/transports

Le plan du métro :

– budapest metro
– metro budapest officiel

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS 
Europe

Andalousie en 10 jours

andalousie

 

MÁS TAPAS POR FAVOR

L’Andalousie : Tout y est différent ; culture, histoire, mode de vie, style architectural. Cette région vous émerveillera. J’adore y aller, flâner dans les ruelles étroites, prendre mon temps en terrasse et profiter tout simplement des splendeurs que vous offre cette région.

BaS

– Réservez vos places pour l’Alhambra en avance.

– Les gens déjeunent tard, plutôt vers 14h.

– Il fait très chaud en été, privilégiez la visite au printemps ou en automne.

– Il existe un RENFE SPAIN PASS pour 1 mois, le prix est fonction du nombre de trajet.

CdC

– Ecouter les personnes âgées discuter toute la journée dans les bars.

– Faire la tournée des bars à tapas pour goûter à toutes les spécialités.

– Voir un spectacle de Flamenco.

FF

– Le taureau que vous voyez à l’entrée des villes espagnoles n’est pas un signe de bienvenue mais une pub pour la marque d’alcool Osborne.

JOUR 1 /// SÉVILLE

Nous commençons ce périple en Andalousie par la capitale, Séville, reflet de la culture andalouse.

Démarrons la visite par la découverte du centre historique de la ville. Cette matinée est très chargée en visite mais magnifique.

Depuis la plaza Nueva où se trouve la Mairie, longez l’avenida de la Constitucion pour arriver au centre des visites avec la sublime Cathédrale de Séville, la Giralda depuis laquelle vous aurez une vue magnifique sur tout Séville, l’Alcazar et ses jardins, ainsi que les archives générales des Indes.

photo_itineraire_andalousie_1 photo_itineraire_andalousie_2 photo_itineraire_andalousie_3

Passez par la calle Mateos Gago pour déjeuner dans un des nombreux bars à tapas de la rue. Vous pourrez ainsi, si vous n’avez pas eu le temps de tout visiter le matin, retourner dans certains lieux proposés et finir la visite.

Par la suite, dirigez-vous vers la casa de pilatos et déambulez dans les ruelles du Barrio Santa Cruz, l’ancien quartier juif de la ville. Vous êtes ici dans le quartier le plus pittoresque de Séville.

C’est ici qu’est né le flamenco, profitez-en pour voir une représentation dans la soirée. Allez à la Casa de la Memoria, la moins chère et la plus authentique, calle Cuna.

JOUR 2 /// SÉVILLE

Promenez-vous dans la calle San Pablo puis la calle de los Reyes Catolicos pour arriver à la plaza de Toros de la Real Maestranza.

Si vous voulez assister à une corrida, la période est en général d’avril à septembre, une fois par semaine mais les places sont très demandées, il faut réserver en avance.

Puis, longez les rives du Guadalquivir en vous promenant sur le paseo de Cristobal Colon. Vous arriverez ensuite à la Torre del Oro.

Pour déjeuner, trouvez un bar à tapas qui vous inspirera dans le quartier.

Prenez l’après-midi pour admirer l’imposante et magnifique Plaza de España qui regroupe des pans de l’histoire des régions espagnoles.

Puis détendez-vous dans le parc Maria Luisa juste en face.

photo_itineraire_andalousie_5

Posez-vous dans un des bars de la calle San Fernando, devant l’université de philosophie.

Le soir, déambulez dans le quartier de Triana, notamment dans la calle San Jacinto, pleine de bars et dans une ambiance très sympa. Nous avons mangé à la « casa cuesta » calle de castilla 1, très bon vin et tapas.

 

JOUR 3 /// SÉVILLE

photo_itineraire_andalousie_4

Partez de la très jolie basilique de la Macarena, où beaucoup de célébrités andalouses se marient, puis longez les murailles de l’ancienne ville de la calle Macarena.

Ensuite baladez-vous dans les ruelles en vous dirigeant vers le Palacio de Lebrija, calle Cuna et imprégnez-vous de l’atmosphère andalouse.

Déjeunez au marché « mercado de feria », calle feria.

Par la suite, rendez-vous au Metropol Parasol, bizarrerie de l’architecture Sévillane. Puis visiter le centre, la calle cuna et la calle sierpes.

Le soir, prenez le train ou le bus en direction de Cordoue. Le trajet en train dure environ 45 min et environ 2 heures en bus pour 20 à 40 euros.

JOUR 4 /// CORDOUE (CORDOBA)

photo_itineraire_andalousie_6

Une journée suffit pour visiter le vieux Cordoue.

La vieille ville est petite et se visite aisément. Commencez votre balade en visitant l’Alcazar des rois chrétiens (gratuit du mardi au vendredi jusqu’à 10h30). Vous serez subjugués par la splendeur et la verdure de ces jardins. Vous pourrez aussi profiter de la vue sur Cordoue.

Puis rendez-vous à la Mezquita qui se trouve juste à côté. Avant d’y entrer, faites le tour et admirez le style mauresque du bâtiment. Une fois à l’intérieur, cette mosquée majestueuse, transformée en cathédrale, vous coupera le souffle.

photo_itineraire_andalousie_7 photo_itineraire_andalousie_8

Traversez le pont romain pour avoir une vue sur la ville et revenez.

Pour déjeuner, nous avions essayé la Bodega Mezquita qui est sur la place. Le repas était très bon et le cadre très typique. Je vous conseille la porra et les berengenas con miel.

Après cette pause, promenez-vous dans les ruelles du quartier juif, notamment la calle Judios et visitez la synagogue. Aux alentours de la mosquée et de la Juderia vous trouverez plein de petits patios notamment celui du Palacio de Viana et celui de Mercado Artesanal.

Remontez par la calle Belmonte, où vous trouverez plein de boutiques, allez jusqu’à la place Tendillas, puis jusqu’à la place de la Corredera et détendez-vous sur une terrasse avant de prendre le bus ou le train pour Grenade.

photo_itineraire_andalousie_9

En train, comptez 2h30 de trajet (entre 30 à 40€) et en bus, comptez entre 2h30 et 4h de trajet selon le bus, pour un prix compris entre 15 et 20€.

JOUR 5 /// GRENADE

Profiter de cette journée pour vous balader dans la ville.

Le matin, longez toute la Calle de los Reyes Catolicos, passez par la place Isabel la Catolica. Au niveau de la calle Salamanca, rejoignez la plaza Bib-Rambla. Depuis cette place, profitez des ruelles de l’ancien souk de la ville. On croirait voyager dans le temps.

photo_itineraire_andalousie_10

Par la suite, visitez la cathédrale et la chapelle Royale qui se trouvent juste à côté.

photo_itineraire_andalousie_11

Déjeunez à La Gran Taverna, plaza Nueva, 2. A chaque fois que j’y suis allée, la nourriture était bonne et l’ambiance chaleureuse.

Après cette pause bien méritée, récupérez la Calle San Jeronimo, vers la cathédrale.

Cette rue est très animée en raison de la présence de nombreux étudiants. Puis, tournez à la calle Mano de Hierro. Au bout de la rue, tournez à gauche pour récupérer la calle Rector Lopez Argueta, 9, pour visiter le monastère de San Jéronimo.

Ensuite, continuez sur la calle San Juan de Dios et récupérez la Calle Gran Via de Colon, descendez cette artère très fréquentée et admirez l’architecture de la rue.

photo_itineraire_andalousie_12

En fin de journée, depuis la Plaza Nueva, longez la carrera del Darro et enfoncez-vous dans le dédalle de rues de l’Albacin pour monter jusqu’au mirador de San Cristobal. De là, vous aurez une vue somptueuse sur l’Alhambra et laSierra Nevada.

photo_itineraire_andalousie_13

photo_itineraire_andalousie_14

Descendez par la Calle San Juan de los Reyes, très animée et dans laquelle se trouvent beaucoup de restaurants orientaux.

Le soir, dinez à la bodega Espadafor, calle Tinajilla et goûtez une des spécialités de la ville : les fèves avec du jambon (habas con jamon).

 

JOUR 6 /// GRENADE

Visitez l’incroyable Alhambra !

Cet ensemble de palais et de jardins de l’époque maure est somptueux !  Ce palais arabe a charmé les Rois Catholiques, il ne pourra que vous envoûter.

Attention, vous devez acheter vos entrées du Palais Nasride en avance sur internet. Les visites sont échelonnées par demi-heure. Vous devez être devant le palais à l’heure de votre visite, pas de retard !

Prévoyez donc de partir à la découverte de l’Alhambra au minimum 2 heures avant afin de ne pas être pressé par le temps…

Vous pouvez accéder à l’entrée principale de l’Alhambra, à pied, depuis la plaza Nueva en prenant la cuesta de Gomerez. Vous pouvez également prendre un petit bus sur cette même place qui vous y emmènera.

A l’entrée, pour éviter la queue, retirez vos places dans les machines automatiques.

Prenez le temps d’admirer cette splendeur du style Al-Andalus.

photo_itineraire_andalousie_15Le soir, prenez le bus pour 1h45 de trajet en direction de Malaga pour moins de 15€. En revanche, pas de train direct pour Malaga.

JOUR 7 /// MALAGA

Malaga est une ville très mignonne au bord de la mer où les touristes n’ont pas encore totalement envahi les rues et où vous retrouverez tout le charme de l’Espagne.

photo_itineraire_andalousie_17

 

Prenez un petit déjeuner local, avec un café au lait servi dans un verre et un pan con tomate, ou bien un chocolate espeso avec des churros.

Ensuite baladez-vous dans le centre ville. Découvrez le marché central puis passez plaza de Feliz Saenz, pour vous rendre dans l’artère principale, calle Marques de Larios. Au bout de la rue, vous arrivez plaza de la Constitucion.

Dirigez-vous vers la calle Granada pour visiter le musée Picasso.

En sortant, reprenez cette même rue pour rejoindre la place de la Merced, qui abrite la maison natale de Picasso.

Déjeunez dans un bar à tapas de la calle Granada. Elle regorge de petits restaurants typiques, par exemple La Campana dont la spécialité est le poisson frit, ou Le Patio qui propose un très bel éventail de tapas.

Poursuivez votre balade dans le centre tout en vous dirigeant vers le château de Malaga, l’Alcazaba. Il n’a rien d’exceptionnel comparé à Grenade et Séville mais c’est un symbole pour la ville.

A gauche de l’entrée principale de l’Alcazaba, vous verrez les ruines de l’ancien Théâtre Romain.

En sortant, allez vers le port et profitez de la promenade flambant neuve.

photo_itineraire_andalousie_18

Après cette balade reposante, retournez vers la Alameda Principal pour déguster les vins typiques de Malaga.

photo_itineraire_andalousie_19

Rendez-vous dans le temple des vins de la région : la Casa Guardia, où vous pourrez gouter le Pedro Ximenez, le Moscatel et le Pajarete. Le verre est à environ 1€50. Il s’agit de vins liquoreux à la saveur de raisins secs, uniques au monde.

Et pour diner, rendez-vous dans le plus vieux bar à tapas de Malaga, le Bar Orellana calle de Moreno Monroy, mon bar préféré, le poulpe y est délicieux.

 

 

 

JOUR 8 /// MALAGA

photo_itineraire_andalousie_20

Le matin, visitez la cathédrale et en sortant, baladez-vous sur El Paseo del Parque vers les Arènes de la ville. Même s’il n’y a pas de corrida, les portes sont ouvertes.

Puis montez jusqu’au mirador de la ville et visitez le château du Gibralfaro.

Vous admirerez une superbe vue sur la ville, le port et l’arène.

 

photo_itineraire_andalousie_22photo_itineraire_andalousie_21

En descendant, dirigez-vous vers la plage de la Malaguetapour un repos bien mérité après cette montée.

Déjeunez dans un restaurant de plage. Je vous conseille surtout les sardines braisées (espeto de sardinas) et les anchois frits (boquerones al limon).

Détendez-vous sur la plage

Dinez à El Pimpi, calle Granada. Le décor est totalement typique et la nourriture bonne. Malheureusement, ce lieu est devenu très touristique depuis quelques années, mais il vaut la peine de s’y arrêter.

 

JOUR 9 /// RONDA

photo_itineraire_andalousie_23Depuis Malaga, vous pouvez faire l’aller-retour à Ronda. Prenez le train à la gare de Maria Zambrano pour 1h45 de trajet à 14€. Départ à 10h et retour à 16h50.

Le centre est petit et vous n’aurez pas besoin d’être particulièrement guidé. Vous devez absolument voir la fameuse puente Nuevo qui relie les deux quartiers de la ville, puis, admirez le paysage depuis le mirador. Visitez la plaza de Toros, le palais de Mandragon, ainsi les bains arabes.

Arrêtez-vous dans un petit bar pour déguster les vins rouges de Ronda.

 

JOUR 10 ///

Profitez de votre dernière journée avant de repartir, ou si vous avez pris un aller-retour de Séville, retournez à Séville.

Liens_U

Tickets Alhambra :

– Alhambra

Information diverses :

– spain.info

RENFE SPAIN PASS :

– renfe.com

 
DAFNÉ => TOUS LES ÉTÉS LÀ-BAS
Europe

Rome Antique en 4 jours

rome_antique

 

LA ROME ANTIQUE

Ah Rome, Citá Eterna … les gladiateurs, César, Michelangelo, la Dolce Vita, la Vespa, les Campari, Vacances Romaines… qui n’a pas rêvé d’aller à Rome ? Et même d’y retourner encore et encore …

J’ai eu la chance d’y aller plusieurs fois et le charme opère à chaque fois, que ce soit pour se reposer, déconnecter, oublier le train-train quotidien ou prendre du bon temps.

Pour les logements, je ne suis pas sûre de pouvoir vous aider car, à chaque occasion, j’ai été hébergée par des amies qui vivaient à Rome.

BaS

– Ne vous attendez pas à trouver autant de supermarchés que dans les grandes villes de France. Je n’en ai trouvé qu’un, rue Claudia Naviccella, à côté du Colisée.

РPour ̩viter de faire la queue aux mus̩es du Vatican, vous pouvez naturellement acheter vos billets en avance, mais ̩galement aller visiter les mus̩es juste avant la fermeture de la billetterie, vers 15h30, par exemple.

– Attention, si vous voulez visiter le Palatin dans l’après-midi et si vous pensez prendre un audio-guide, ne repartez pas trop tard en fin de visite. En effet, pour prendre un audio-guide, vous devez laisser votre carte d’identité ou votre passeport. Si vous terminez trop tard, vous risquez de vous trouver face à des guichets fermés et vous ne pourrez pas récupérer votre pièce d’identité… ça nous est arrivé !

CdC

– Manger une glace de chez Giolitti (via degli Uffici Del Bicario) sur les marches de la fontaine de Trevi.

РFl̢ner dans les ruelles du Trastevere.

FF

– Se trouver nez à nez, à la sortie de l’église Santa Maria Sopra Minerva, avec un match de foot improvisé de jeunes écoliers .

JOUR 1 /// 

Vous pouvez commencer votre balade romaine par le Colisée. Faites le tour de ce magnifique et imposant monument. Avant d’y entrer, allez à quelques mètres, via San Gregorio pour visiter le Palatin et le Forum romain. Cette visite vous prendra toute la matinée.
🙂 Il existe un billet qui combine la visite du Colisée et le Palatin.

Lors de cette promenade, flânez au milieu de ces ruines, vous aurez la sensation de revivre l’antiquité romaine : un vrai retour dans le temps !

C’est grand, beau et imposant !

photo_itineraire_romeantique_1_bis

Par la suite, pour déjeuner, je vous propose une petite cantine, très bon rapport qualité/prix. Vous y trouverez aussi bien des touristes que des locaux. C’est la cantine de mon amie qui habite à Rome.

Il s’agit de La Trattoria – Luzzi. Elle se situe sur la via San Giovanni di Laterano, au coin avec la via Cellimontana. Il y a un gros panneau vertical indiquant Trattoria (2ème rue sur la droite quand on vient du Colisée) et il y a une petite terrasse.

La dernière fois que j’y suis allée, on a fait la connaissance d’une famille italienne assez typique, celle que l’on image, avec la grand-mère, les parents, les oncles et tantes et les enfants… A la fin du repas, ils nous ont invités à prendre un petit digestif avec eux. Il faisait chaud alors je ne veux même pas vous raconter l’état dans lequel j’étais après…

Après cette pause bien méritée, allez visiter le Colisée, site spectaculaire :

photo_itineraire_romeantique_2

En sortant, prenez la via dei Fori Imperiali. Vous pourrez admirer le forum. Le seul hic c’est qu’il y a très souvent des travaux … je ne peux pas vous garantir la vue !

Vous arriverez Piazza Venezia, avec l’imposant monument Vittorio Emanuele.

Si vous pouvez, essayez de monter au sommet, vous aurez une vue magnifique sur Rome.

photo_itineraire_romeantique_3

Faites un petit crochet par la droite du monument pour vous rendre au Capitole, en haut des escaliers sur votre gauche vous verrez la fameuse louve de Rome… La 1ère fois, j’ai été assez surprise parce que… elle est toute petite !

Baladez-vous dans ce petit coin.

Pour le diner, je vous propose un restaurant près du métro Cavour : Chicco di Grano, vers la via degli Zingari, à l’angle avec via del Boschetto. Sachez que dans ce coin il y a pleins de restaurants…

 

JOUR 2 /// 

Pour continuer cette visite de la Rome Antique, allez jusqu’au métro Circo Massimo, puis prenez la viale delle Terme di Caracalla, n°52, pour entrer dans les Thermes de Caracalla. Ces thermes sont situés au pied de la colline de l’Aventin, au sud-est de Rome. Cette balade dure au moins toute la matinée.

Les thermes sont impressionnants, vous serez frappé par leur richesse. C’est superbe !

Puis, baladez-vous sur le Circo Massimo, il n’y a rien à voir de spécial mais la promenade est très agréable. Les romains s’y retrouvent pour fêter les grandes victoires sportives.

photo_itineraire_romeantique_4Dans le coin, je n’ai pas de restaurants particuliers à vous conseiller mais vous trouverez forcément votre bonheur.

Au bout du Circo Massimo, apparaît l’église Santa Maria in Cosmedin, dans laquelle se trouve la Bouche de la Vérité. Comme Audrey Hepburn dans Vacances Romaines, glissez-y votre main ! Attention, les touristes y font souvent la queue…

Ensuite, rendez-vous, en face, pour admirer les ruines duForum Boarium.

Puis, longez le Lungo Tevere di Pierleoni, pour prendre lavia Portico d’Ottavia et ainsi entrer dans le ghetto juif.

photo_itineraire_romeantique_5

photo_itineraire_romeantique_6

 

Dans la soirée, rejoignez la piazza Campo dei Fiori, puis la Piazza Navona. Cette place est incroyable !
Si vous devez diner à côté de la place, je vous propose :

–        le Navona Notte (conseillé par le Routard), pas mal

–        la Focaccia, via della Pace, n°11, une rue parallèle a la place, prendre la via di Tor Millina (perpendiculaire à la place) et c’est la 2ème à droite

 

JOUR 3 /// 

Je vous propose de quitter pour un moment les ruines romaines pour vous balader à travers les places les plus imposantes de Rome.

Rendez-vous Piazza di Spagna. Montez les escaliers pour aller visiter l’église della Trinita dei Monti.

photo_itineraire_romeantique_7

Par la suite, allez à la Fontaine de Trevi. J’adore cette place, je ne sais pas trop pourquoi mais j’adore ! Vous y arriverez par des petites rues assez étroites et tout d’un coup, à côté de vous ou en face de vous apparaitra cette magnifique place.

N’hésitez pas à lancer une pièce… pour revenir à Rome !

Baladez-vous dans le coin, les rues sont étroites, petites, avec tellement de charme.

Ensuite, par la via del Corso, rejoignez l’église Santa Maria Sopra Minerva. Vous la reconnaitrez grâce à son obélisque à l’éléphant. Cette église est très belle, son intérieur est tout bleu !

photo_itineraire_romeantique_8

Juste en face de l’église, alors que vous vous promenez dans des petites ruelles surgit devant vous, coincé au milieu des immeubles, le Panthéon. L’intérieur est grandiose et fascinant.

Par la suite, retournez vers la Piazza Navona admirer de jour ses magnifiques statues.

Pour le déjeuner, je vous propose l’un des restaurants de la veille, ou un des nombreux restaurants du coin.

Après cette petite pause, traversez l’un des ponts pour vous rendre au Castel Sant’Angelo. De là, vous pouvez aller vers le Vatican et visiter la Basilique Saint-Pierre.

photo_itineraire_romeantique_9

photo_itineraire_romeantique_10

/!\Attention, il faut avoir les épaules couvertes pour rentrer dans la Basilique.

Après la visite de la basilique, je vous propose d’aller aux Musées du Vatican. Ils ferment à 18h mais les billets sont vendus jusqu’à 16h.

😀 Pour éviter de faire la queue, vous pouvez naturellement acheter vos billets en avance mais également aller visiter les musées juste avant la fermeture de la billetterie, vers 15h30, par exemple…

 

C’est pourquoi, j’ai toujours préféré aller au Vatican dans l’après-midi. A vous de voir.

 

JOUR 4 /// 

photo_itineraire_romeantique_11

Allez vous promener dans le Trastevere, c’est un quartier un peu excentré mais qui vaut le détour par son côté pittoresque.

Continuez votre balade pour visiter les églises de Santa Cecilia in Trastevere puis de Santa Maria in Trastevere et enfin San Pietro in Montorio.

Perdez-vous dans les ruelles, prenez un petit café dans les nombreuses terrasses… c’est super.

 

 

Pour le déjeuner, je peux vous proposer 2 restaurants :

–        Papa Re, via della Lungaretta n°159

–        Carlo Menta, via della Lungaretta n°101

Après le déjeuner, retournez en fonction de vos envies à l’endroit qui vous aura le plus plu !

Maintenant l’heure de préparer les bagages et de retourner à votre quotidien est arrivée.

Pas envie de retourner bosser ? Pas de souci, comme vous aurez lancé votre pièce dans la Fontaine de Trévi, vous reviendrez…

Liens_U

Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

– terravision.eu
– adr.it

DIANA => 4 FOIS LÀ-BAS
Europe

Rome en 4 jours

 

rome

BASILIQUES ET MOZZARELLA À ROME

Ah Rome, Citá Eterna … les gladiateurs, César, Michelangelo, la Dolce Vita, la vespa, les Campari, les Vacances Romaines… qui n’a pas rêvé d’aller à Rome ? Et même d’y retourner encore et encore …

J’ai eu la chose d’y aller plusieurs fois et le charme opère continuellement, que ce soit pour se reposer, déconnecter, oublier le train-train quotidien ou prendre du bon temps.

Pour les logements, je ne suis pas sure de pouvoir vous aider car, à chaque occasion, j’ai été hébergée par des amies qui vivaient à Rome.

BaS

– Il n’y a pas de supermarchés dans la ville. J’en ai trouvé un, rue Claudia Naviccella à côté du Colisée.

– Pour éviter de faire la queue aux musées du Vatican, vous pouvez naturellement acheter vos billets en avance mais également aller visiter les musées juste avant la fermeture de la billetterie, vers 15h30, par exemple.

CdC

– Manger une glace de chez Giolitti (via degli Uffici Del Bicario) sur les marches de la fontaine de Trévi.

– Déambuler dans le cloitre de San Paolo Fuori le Mura.

FF

– Se balader en rosalie dans les jardins de la Villa Borghese tout en évitant de rester coincé dans les gravillons!

JOUR 1 /// 

Vous pouvez commencer votre balade romaine en allant vers le Colisée. Faites le tour de ce magnifique et imposant monument. Pour votre premier séjour à Rome, la visite ne s’impose pas. Personnellement, j’ai préféré la faire lors de mon deuxième séjour à Rome.

photo_itineraire_rome_1

photo_itineraire_rome_2

Je vous propose de continuer votre balade en faisant un petit crochet vers l’église San Pietro In Vincoli. Outre les chaines de Saint Pierre, cette église abrite le Moise sculpté par Michelangelo.

Puis, dirigez-vous vers Santa Maria Maggiore, l’une des plus imposantes basiliques de Rome.

Prenez la via Merulana pour vous rendre à San Giovanni di Laterano. La nef principale abrite des statues colossales des apôtres. C’est grandiose !

En sortant de la basilique, prenez la via San Giovani di Laterano. Sur votre droite, il y a la petite basilique San Clemente, son décor baroque est fascinant.

Pour déjeuner ou diner, j’ai trouvé une petite cantine… non, enfin, c’est une de mes amies qui habite encore à Rome qui me l’a fait découvrir… Elle y va à chaque fois qu’elle a la flemme de cuisiner. Dans ce restaurant, on trouve à la fois des locaux et des touristes pour un très bon rapport qualité/prix. Le restaurant est « La Trattoria – Luzzi ». Il se situe sur la via San Giovanni di Laterano, au coin avec la via Cellimontana. Il y a un grand panneau vertical indiquant « Trattoria » (2ème rue sur la droite quand on vient du Colisée) et il y a une petite terrasse.

La dernière fois que j’y suis allée, on a fait la connaissance d’une famille italienne assez typique, celle que l’on image, avec la grand-mère, les parents, les oncles et tantes et les enfants… A la fin du repas, ils nous ont invités à prendre un petit digestif avec eux. Il faisait chaud alors je ne veux même pas vous raconter l’état dans lequel j’étais après…

Après une pause bien méritée, je vous propose de reprendre votre balade en allant sur la via dei Fori Imperiali. Vous pourrez admirer le forum. Le seul hic c’est qu’il y a très souvent des travaux … je ne peux pas vous garantir la vue !

photo_itineraire_rome_3

Vous arriverez à la Piazza Venezia, avec l’imposant monument Vittorio Emanuele. Si vous pouvez, essayer de monter sur le monument, vous aurez une vue magnifique de Rome.

Faites un petit crochet par la droite du monument vers le Capitole en haut des escaliers sur votre gauche, vous verrez la fameuse louve de Rome…La 1ère fois, j’ai été assez surprise parce que… elle est toute petite !

Pour la suite de la journée, si vous avez le temps, je vous propose d’aller vers la piazza Navona. Pour y arriver, passez par l’Eglise Santa Maria Sopra Minerva. Vous la reconnaitrez avec l’obélisque à l’éléphant. Cette Eglise est très belle. Son intérieur est tout bleu !

Vous pourrez peut-être assister à un match de foot improvisé à la sortie de l’école !

photo_itineraire_rome_4

Juste en face de l’église, alors que vous vous promenez dans des petites ruelles surgit devant vous, coincé au milieu des immeubles, le Panthéon. L’intérieur est grandiose et fascinant.

photo_itineraire_rome_5

Après vous arriverez sur la Piazza Navona.

La place est incroyable !

 

Si vous devez diner à côté de la place, je vous propose :

– le Navona Notte – pas mal
– la Focaccia, via della Pace, n°11, une rue parallèle a la place, prendre la via di Tor Millina (perpendiculaire a la place) et c’est la 2ème à droite.

 

JOUR 2 /// 

Si, la veille, vous n’avez pas eu le temps de faire le trajet de la piazza Venezia jusqu’à la piazza Navona, passez par l’Eglise Santa Maria Sopra Minerva. Vous la reconnaitrez avec l’obélisque à l’éléphant. Cette Eglise est très belle. Son intérieur est tout bleu !

Par la suite ou pour commencer, aller à la Fontaine de Trévi. J’adore cette place. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’adore !

Vous y arriverez par des petites rues assez étroites et tout d’un coup, à côté de vous ou en face de vous apparaitra cette magnifique place.

Baladez-vous dans le coin, les rues sont étroites, petites et elles ont tellement de charme.

photo_itineraire_rome_6

N’hésitez pas à lancer une pièce… pour revenir à Rome !

Continuez ensuite vers la piazza di Spagna. Montez les escaliers pour aller visiter l’église della Trinita dei Monti.

Dans l’après-midi, si vous avez le temps, vous pouvez aller vers le Vatican en traversant le ponte Cavour et visiter la Basilique Saint-Pierre.

/!\ Il faut avoir les épaules couvertes pour rentrer dans la Basilique.

photo_itineraire_rome_7

Après la visite de la basilique, je vous propose d’aller aux Musées du Vatican. Ils ferment à 18h mais les billets sont vendus jusqu’à 16h.

:D Pour éviter de faire la queue, vous pouvez naturellement acheter vos billets en avance mais également aller visiter les musées juste avant la fermeture de la billetterie, vers 15h30, par exemple…

C’est pourquoi, j’ai toujours préféré aller au Vatican dans l’après-midi. A vous de voir.

JOUR 3 /// 

Commencez votre journée en allant, comme Audrey Hepburn dans « Vacances Romaines », glisser votre main dans la bouche de la vérité et visiter l’église attenante, Santa Maria in Cosmedin.

Allez ensuite vous promener dans le Trastevere, c’est un quartier un peu excentré mais qui vaut le détour par son côté pittoresque.

photo_itineraire_rome_8

Continuez votre balade et allez visiter les églises de Santa Cecilia in Trastevere, Santa Maria in Trastevere et San Pietro in Montorio.

Ensuite, perdez-vous dans les ruelles, prenez un petit café dans les nombreuses terrasses…c’est super.

Pour le déjeuner, je peux vous proposer 2 restaurants :
– Papa Re, via della Lungaretta n°159
– Carlo Menta, via della Lungaretta n°101

Après le déjeuner, 2 OPTIONS s’offrent à vous :

OPTION 1 

Aller au Vatican, si vous ne l’avez pas fait la veille.

OPTION 2 

Se replonger dans le cœur de Rome en traversant le ponte Sisto,
baladez-vous dans le quartier du palais Farnese et vers la place Campo dei Fiori. Retournez ensuite vers les coins et endroits qui vous ont plu et touché…

Pour le diner, allez à Obika, un bar à mozzarela et à burrata qui se trouve un peu plus au nord de la piazza Navona, je vous avoue qu’il est un peu cher pour Rome.

JOUR 4 /// 

photo_itineraire_rome_9

 

Si vous voulez sortir un peu de Rome et échapper aux touristes, je ne peux que vous recommander d’aller à San Paolo Fuori le Mura.

Les lignes de métro B et E, la B passant par la station Colisée, s’y arrêtent.

La basilique et son cloitre sont magnifiques.

 

 

Dans le courant de l’après-midi, vous pouvez prendre le métro jusqu’à Flaminio. Entrez dans la basilique Santa Maria del Popolo puis faire une pause dans les jardins de la Villa Borghese.

La première fois que je suis allée à Rome, j’ai loué une rosalie pour faire un tour dans le parc, c’était très drôle … je suis restée coincée dans les gravillons du parc sans pouvoir redémarrer …

Vous pouvez entrer dans la galerie Borghèse, personnellement je ne l’ai pas fait.

Maintenant l’heure de préparer les bagages et de retourner vers notre quotidien est arrivée.

Oh oui, la grosse « pas envie de retourner bosser » est là, bien présente !! Mais, comme vous aurez lancé votre pièce dans la fontaine de Trévi, vous reviendrez…

EN EXTRA 

J’ai un restaurant vers le métro Cavour à vous conseiller « Chicco di Grano », vers la via degli Zingari, à l’angle avec via del Boschetto. Sachez que dans ce coin, il y a pleins de restaurants…

Liens_U

Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

– terravision.eu
– adr.it

DIANA => 4 FOIS LÀ-BAS
Europe

Florence en 3 jours

 

ARNO & FLORENCE

Là est né le syndrome de Stendhal… et oui, Florence ne vous laissera pas indifférente. Ville Musée, elle est un enchantement pour tous et idéale pour nous faire oublier les soucis du quotidien… J’ai adoré cette ville, petite et pleine de charme.

BaS

– Florence est une petite ville, on peut donc tout faire à pied.

– Il n’y a pas beaucoup de supermarchés dans le centre ville.

CdC

– Tout Florence est un coup de cÅ“ur !

– Se reposer Piazzale Michelangelo et admirer la vue sur Florence.

FF

РPrendre un bus qui vous emm̬ne faire le tour des vignes avoisinantes.

JOUR 1 ///

Vous pouvez commencer votre promenade en allant vers le Dôme, Piazza del Duomo, qui abrite Santa Maria del Fiore, le Campanile et le Battistero.

Baladez-vous autour du dôme, entrez dans la Cathédrale, puis en sortant, montez au sommet du Campanile, la vue est superbe !

photo_itineraire_florence_1

Allez, ensuite, dans le Battistero.

Avant le déjeuner, je vous propose d’aller faire le tour de la Piazza della Signoria sur laquelle se trouve le Palazzo Vecchio. Cette place est magnifique et regroupe la copie des plus importantes sculptures italiennes.

photo_itineraire_florence_2

Vous pouvez aller déjeuner dans un des restaurants se trouvant dans les ruelles entre la via dei Neri et les quais de l’Arno, Lungarno Generale Diaz.

Après cette petite pause, allez visiter l’intérieur du Palazzo Vecchio. Sur la façade extérieure, trouvez l’une des gravures les plus anciennes, un graffiti vieux de plusieurs siècles…

photo_itineraire_florence_3

Après la visite, traversez l’Arno grâce au Ponte Vecchio pour vous rendre à la Piazzale Michangelo.

Vous aurez une vue imprenable sur Florence.

N’oubliez pas de visiter l’église San Miniato al Monte. Cette église est magnifique, ma préférée de Florence.

Elle est en bois et a un charme fou.

photo_itineraire_florence_4

JOUR 2 ///

photo_itineraire_florence_5Je vous propose de vous rendre à la Basilique Santa Croce.

Cette basilique est magnifique. Elle regroupe les tombeaux des grands noms italiens tels que Michelangelo, Rossini ou Machiavel…

Ne ratez pas le cloitre, il est superbe !

En sortant de cette basilique, rendez vous au marché Mercato Sant’ Ambroglio, il y a à l’intérieur des petits restaurants très bons et vraiment bon marché. Mes parents y ont fait leur cantine pendant leur week-end à Florence.

Avant cela, vous pourrez vous mettre en appétit en regardant les étals…

Après ce déjeuner bien mérité, reprenez le chemin vers le Dôme pour vous rendre à la Basilique San Lorenzo. Vous pourrez également visiter la Chapelle des Medicis.

Si vous avez le temps, allez jusqu’à la Galleria dell’Accademia pour admirer le David de Michelangelo.

Il est magnifique.

 

JOUR 3 ///
OPTION 1 

Visitez les Offices.photo_itineraire_florence_6

Lorsque j’y suis allée, je suis arrivée à 7h30 du matin, c’était en février et il n’y avait personne… En revanche, ma sœur a fait la même chose en plein été et là, c’était blindé !

Prévoyez la matinée pour admirer les splendeurs de la Renaissance italienne.

Afin d’éviter de faire la queue, vous pouvez naturellement réserver les billets sur Internet.

 

En sortant, vous pouvez déjeuner vers la via dei Neri. Il y a pleins de bars et de trattoria. Je suis personnellement allée à La Prosciutteria, ils ont du vin au verre et des assiettes de charcuterie et de fromage. C’est très bon et le cadre est très sympa.

Dans l’après-midi, traversez l’Arno par le Ponte Vecchio et allez flâner dans les jardins du Palazzo Pitti.

OPTION 2 

photo_itineraire_florence_7Si vous n’avez pas envie de visiter les Offices!

Rendez vous au Palazzo Pitti, traversez le Ponte Vecchio et baladez vous dans les petites ruelles jusqu’au palais.

Dans ce quartier, je n’ai pas d’endroits particuliers à vous recommander pour le déjeuner mais vous trouverez forcément votre bonheur dans les ruelles attenantes.

Dans l’après-midi, retournez sur l’autre rive et baladez-vous en allant vers la Piazza della Repubblica, il y a pleins de boutiques.

 

Vous pouvez même aller jusqu’à la Basilique Santa Maria Novella, à côté de la gare.

Et oui, maintenant c’est fini, il faut retourner à l’hôtel ou dans son appartement et préparer les valises.

 

Liens_U

Les trains :

– italo.it
– trenitalia.it

Les connexions entre les aéroports et le centre ville :

– firenze-online.com
– aeroporto.firenze.it

 

DIANA => 3 FOIS LÀ-BAS