Europe

Les Asturies en 7 jours

Asturies
LES ASTURIES, LES VACHES Y RIENT !

De l’eau vert émeraude, des criques cachées, de la verdure à perte de vue, des montagnes, des falaises, des vaches, oui, beaucoup de vaches, voilà tout ce que vous pourrez découvrir sur la côte asturienne. Quoi que vous aimiez, vous le trouverez là-bas. C’est le compromis parfait entre la mer et la montagne.

J’ai adoré, un vrai coup de cœur !

Les Asturies vous proposeront aussi un panel culinaire extraordinaire : chorizo à la sidra, fabada (sorte de cassoulet local), cabrales (fromage), casadieles (gâteau fourré aux noix) … Trop bon !

:D Afin de profiter pleinement des criques, des paysages de montagne et des villages asturiens, je ne peux que vous conseiller de louer une voiture.

J’ai décidé de scinder mon séjour en deux, la 1ère partie consacrée à l’ouest de la côte et la 2ème partie dédiée à l’est des Asturies.

Concernant le logement et l’organisation de votre voyage, vous aurez plein d’informations sur le site tourisme asturias

BaS

– L’aéroport des Asturies est à 1h de la capitale Oviedo.

– Contactez l’office du tourisme espagnol, ils vous adresseront plein de brochures pour préparer votre séjour en Asturies.

– C’est la région des vaches, il y en a partout !

– Il s’agit aussi d’une importante région minière.

РUn des chemins de Saint-Jacques passe par la c̫te Nord des Asturies.

– Oubliez les clichés sur l’Espagne (flamenco et architecture mauresque), ici, c’est cidre et cornemuse.

РCertains mots pourront ̻tre ̩crits en Bable, la langue r̩gionale.

– Même en été, il peut pleuvoir et faire assez frais, pensez à prendre un petit gilet.

CdC

– Les criques, et notamment celle de Barayo

– les vagues de la playa de la Vega

– La couleur de l’eau : vert émeraude

– Les fromages

FF

1/ Le cidre est la boisson régionale.

Il y en a partout et vous ne manquerez pas de remarquer la façon assez particulière qu’ils ont de le servir. En effet, la bouteille est tenue en l’air avec la main droite et le verre est à hauteur de cuisse. Pour apprécier toute la saveur du cidre, il faut briser celui-ci dans le verre pour le faire mousser et n’en servir que quelques gouttes. Après, il faut le boire cul sec ! Exercice assez délicat…il y aura souvent plus de cidre par terre que dans le verre !

Après avoir vu un barman le faire, il m’a laissé essayer tout en guidant mes mouvements, c’était très drôle.

2/ Tous les ans, au mois d’août, se déroule, sur un week-end, la compétition de canoë-kayak de Les participants descendent la rivière Sella d’Arriondas à Ribadesella. Il y a un monde fou. Après la descente, une grande fête est organisée dans le cœur de la ville.
D’ailleurs, vous trouverez de nombreuses écoles de canoë-kayak dans cette partie de la région.

 

JOUR 1 ///  CUDILLERO ET SES ALENTOURS

photo_itineraire_asturies_1

En arrivant, j’ai déposé mes affaires à l’hôtel. J’avais réservé une chambre dans un hôtel situé au bord de la plage Concha de Artedo, « Casa Miguel ». Très bon rapport qualité/prix, la vue vaut le détour : l’hôtel est le seul bâtiment le long de la plage, le cadre est idéal.

Par la suite, allez visiter le village de Cudillero.

C’est un très joli village de pêcheurs…Les maisons sont toutes très colorées et sont construites à flanc de falaise.

Empruntez la promenade qui vous amènera dans les hauteurs afin de profiter d’une très belle vue.

Rendez vous ensuite au Cabo de Peñas. Vous pourrez vous balader en admirant une succession de falaises impressionnantes, la mer cantabrique et une verdure flamboyante.

photo_itineraire_asturies_2
photo_itineraire_asturies_3

Pour finir cette petite balade, vous pourrez aller vous reposer sur la plage de Luanco. Elle n’est pas très grande mais ce petit village balnéaire est très sympa.

Pour le diner, je vous propose d’aller à Aviles. Cette ville est très agréable.

Les monuments à visiter sont numérotés. En les suivant, vous profiterez pleinement de l’ambiance et des richesses de la ville: la Plaza España, le marché, le palais de Balsera, le parc de Ferrera, l’église San Nicolas de Bari…

Cette balade vous mettra en appétit avant d’aller dîner.

Il y a pleins de petits restaurants sympa, notamment autour de la place du marché.

photo_itineraire_asturies_4

 

JOUR 2 ///  TAPIA DE CASARIEGO

Le matin, j’ai profité de la plage jouxtant l’hôtel, playa Concha de Artedo, elle est très belle, même s’il y a des petits galets.

photo_itineraire_asturies_5

Après ce petit farniente, allez vous balader dans le village de Tapia de Casariego. C’est une belle station balnéaire. Vous profitez de son centre historique et de ses petites criques.

photo_itineraire_asturies_6 photo_itineraire_asturies_7

Par la suite, vous pouvez pousser jusqu’en Galice pour profiter de la plage « As Castedrais » (les Cathédrales). La plage est magnifique mais bondée de monde (en août, en tout cas…), regardez les photos.

Si vous n’avez pas envie de vous mêler aux vacanciers, vous pouvez toujours vous promener sur les falaises.

photo_itineraire_asturies_8

 

JOUR 3 ///  LUARCA ET SES ALENTOURS

Commencez votre journée en allant à Luarca, magnifique village de pêcheurs, l’un de mes préférés.

Son petit port est superbe !

photo_itineraire_asturies_9
photo_itineraire_asturies_10Montez dans les hauteurs du village, à côté du cimetière, pour admirer la vue.

N’oubliez pas de vous balader dans le dédale des rues étroites.

Après cette promenade, faites une pause déjeuner bien méritée.

Vous trouverez pleins de restaurants sur le port. Je peux vous proposer le « Noray », spécialités asturiennes et cornemuse en musique de fond, très typique, j’ai adoré.

Pour faciliter la digestion, rien de mieux qu’un repos sur une plage magnifique, playa de Barayo. Un vrai coup de cœur, elle est vraiment magnifique.

Je vous préviens quand même, pour y aller, il faut descendre une centaine de marches à flanc de falaise… Et oui, mais c’est tellement beau et il n’y a pas beaucoup de monde !

photo_itineraire_asturies_11

JOUR 4 ///  GIJON

Quittez le côté ouest des Asturies pour vous rendre vers l’est.

Avant d’arriver à l’hôtel, vous pourrez faire un détour pour voir la Necropolis Monte Areo. Il parait que c’est l’une des plus grandes d’Espagne mais, très honnêtement, il n’y a pas grand-chose.

Par la suite, allez à Gijon, le principal port des Asturies. C’est une ville très agréable avec des bars, restaurants, monuments et une grande plage.

photo_itineraire_asturies_13

Pour déjeuner, vous trouverez pleins de petits restaurants. J’en ai trouvé un très simple et très bon marché, « la mar de vinos », rue Escultor Sebastian Miranda, un peu excentré du centre ville.

Ensuite, direction l’hôtel situé à côté de Ribadesella, l’hôtel Eva, très agréable et bon marché. L’accueil y est excellent !

Dirigez-vous ensuite au Mirador del Fitú. Vous aurez un panorama magnifique sur les montagnes à perte de vue.

photo_itineraire_asturies_14

 

JOUR 5 ///  COVADONGA ET SES ALENTOURS

Aujourd’hui, direction les montagnes asturiennes pour vous rendre au pied des « Picos de Europa » et vous balader autour de deux superbes lacs, Lago Enol et Lago Ercina.

Pour cela, rendez-vous tout d’abord dans le village de La Cuevona. Pour entrer dans le village, il vous faudra passer par une grotte !! Et oui, c’est très original et spectaculaire.

photo_itineraire_asturies_15

Allez ensuite à Congas de Onis, 1ère capitale de la région, dont le majestueux pont romain est le principal monument. Vous remarquerez que la croix asturienne, symbole des Asturies, y est suspendue.

Continuez votre chemin vers Covadonga.

Ce nom dira peut-être quelque chose aux cyclistes avertis. Il s’agit de l’une des étapes phare de la Vuelta.

Avant d’y arriver, vous devrez laisser votre voiture dans l’un des 4 parkings, P1/P2/P3 ou P4.

En effet, la circulation à Covadonga est contrôlée et l’accès aux lacs interdits aux voitures de tourisme.

Pour y accéder, vous devrez prendre un bus « ALSA » qui vous conduira à Covadonga et aux lacs. Il y a en a très régulièrement. Les arrêts se trouvent à la sortie des parkings. Vous pourrez, en fonction du temps, commencer, au choix, à Covadonga ou aux lacs. Gardez le ticket de bus avec vous, il vous permet de prendre le bus pour ces deux destinations.

Covadonga est un très joli village, admirez sa basilique en haut de la colline et sa chapelle à l’intérieur d’une grotte.

Dans cette chapelle, se trouve la tombe de Don Pelayo, 1er Roi des Asturies, qui a bloqué la conquête des Maures dans le nord de l’Espagne et a initié la reconquête.

photo_itineraire_asturies_16

photo_itineraire_asturies_17

Ensuite, prenez le bus pour aller admirer les lacs Enol et Ercina.

Le paysage est magnifique !

Faites attention, les lacs sont situés à plus de 1.000 mètres, la température et le temps changent très vite. Lorsque j’y suis allée, le brouillard est tombé en un clin d’œil.

En arrivant, un guide indique aux arrivants le circuit à faire pour profiter de la zone.

 

 

JOUR 6 ///  LLANES ET SES ALENTOURS

Allez visiter la station balnéaire de Llanes. Il y a plein de petites balades à faire dans le centre du village, du coté du port, et dans le parc où vous aurez une vue splendide sur les falaises.

photo_itineraire_asturies_18

Pour se rafraichir, rien de tel qu’une baignade, soit à la plage de Llanes, soit l’une des plages avoisinantes, au choix, notamment celle de Celorio, de Truenzo ou encore celle de San Antolin, dans laquelle se trouve la Punta de la Dehesa (que j’ai faite).

photo_itineraire_asturies_19

Après cette pause, allez au village Arenas de Cabrales, au milieu des les montagnes. De là vient le fameux Cabrales, un régal ! Un fromage bleu, très très costaud. Amateur de fromage doux s’abstenir !

J’ai personnellement diné dans un petit bar/restaurant du village qui fait également épicerie, Cabraliega : une grande assiette de fromages, servie avec du membrillo (pâte de coing) et de la confiture de poivrons, un régal ! Goutez aussi le vin des Asturies, le Cangas, pas mal du tout !

Les caves du fromage Cabrales se visitent, elles se situent dans des grottes.

 

JOUR 7 ///  RIBADESELLA

Nous avons attendu le dernier jour pour visiter Ribadesella, très jolie et très prisée station balnéaire.

photo_itineraire_asturies_20

Il y a de très jolies villas qui bordent la plage. Elles ont été construites par des asturiens qui ont émigrés en Amérique Latine et qui sont revenus dans la région après avoir fait fortune.

Le centre du village est très typique, grande place centrale, boutiques traditionnelles, bars, restaurants. Vous trouverez également un centre d’art rupestre, les caves Tito Bustillo et des empreintes de dinosaures. Bon, personnellement, je n’ai pas visité ces endroits mais des touristes qui logeaient dans le même hôtel l’ont fait et ils ont adoré.

Ce village prend ses habits de fête tous les mois d’août lors de la compétition internationale de descente du Sella, en canoë kayak, cf le fun fact.

Dans le coin, il y a vraiment une plage que j’ai adorée, c’est la playa de la Vega, très prisée des surfeurs.

Liens_U

Transports :

Train
Bus

Informations pratiques :

tourisme
spain info

RENFE SPAIN PASS

DIANA => 1 FOIS LÀ-BAS

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.