Europe

Andalousie en 10 jours

andalousie

 

MÁS TAPAS POR FAVOR

L’Andalousie : Tout y est différent ; culture, histoire, mode de vie, style architectural. Cette région vous émerveillera. J’adore y aller, flâner dans les ruelles étroites, prendre mon temps en terrasse et profiter tout simplement des splendeurs que vous offre cette région.

BaS

– Réservez vos places pour l’Alhambra en avance.

– Les gens déjeunent tard, plutôt vers 14h.

– Il fait très chaud en été, privilégiez la visite au printemps ou en automne.

– Il existe un RENFE SPAIN PASS pour 1 mois, le prix est fonction du nombre de trajet.

CdC

– Ecouter les personnes âgées discuter toute la journée dans les bars.

– Faire la tournée des bars à tapas pour goûter à toutes les spécialités.

– Voir un spectacle de Flamenco.

FF

– Le taureau que vous voyez à l’entrée des villes espagnoles n’est pas un signe de bienvenue mais une pub pour la marque d’alcool Osborne.

JOUR 1 /// SÉVILLE

Nous commençons ce périple en Andalousie par la capitale, Séville, reflet de la culture andalouse.

Démarrons la visite par la découverte du centre historique de la ville. Cette matinée est très chargée en visite mais magnifique.

Depuis la plaza Nueva où se trouve la Mairie, longez l’avenida de la Constitucion pour arriver au centre des visites avec la sublime Cathédrale de Séville, la Giralda depuis laquelle vous aurez une vue magnifique sur tout Séville, l’Alcazar et ses jardins, ainsi que les archives générales des Indes.

photo_itineraire_andalousie_1 photo_itineraire_andalousie_2 photo_itineraire_andalousie_3

Passez par la calle Mateos Gago pour déjeuner dans un des nombreux bars à tapas de la rue. Vous pourrez ainsi, si vous n’avez pas eu le temps de tout visiter le matin, retourner dans certains lieux proposés et finir la visite.

Par la suite, dirigez-vous vers la casa de pilatos et déambulez dans les ruelles du Barrio Santa Cruz, l’ancien quartier juif de la ville. Vous êtes ici dans le quartier le plus pittoresque de Séville.

C’est ici qu’est né le flamenco, profitez-en pour voir une représentation dans la soirée. Allez à la Casa de la Memoria, la moins chère et la plus authentique, calle Cuna.

JOUR 2 /// SÉVILLE

Promenez-vous dans la calle San Pablo puis la calle de los Reyes Catolicos pour arriver à la plaza de Toros de la Real Maestranza.

Si vous voulez assister à une corrida, la période est en général d’avril à septembre, une fois par semaine mais les places sont très demandées, il faut réserver en avance.

Puis, longez les rives du Guadalquivir en vous promenant sur le paseo de Cristobal Colon. Vous arriverez ensuite à la Torre del Oro.

Pour déjeuner, trouvez un bar à tapas qui vous inspirera dans le quartier.

Prenez l’après-midi pour admirer l’imposante et magnifique Plaza de España qui regroupe des pans de l’histoire des régions espagnoles.

Puis détendez-vous dans le parc Maria Luisa juste en face.

photo_itineraire_andalousie_5

Posez-vous dans un des bars de la calle San Fernando, devant l’université de philosophie.

Le soir, déambulez dans le quartier de Triana, notamment dans la calle San Jacinto, pleine de bars et dans une ambiance très sympa. Nous avons mangé à la « casa cuesta » calle de castilla 1, très bon vin et tapas.

 

JOUR 3 /// SÉVILLE

photo_itineraire_andalousie_4

Partez de la très jolie basilique de la Macarena, où beaucoup de célébrités andalouses se marient, puis longez les murailles de l’ancienne ville de la calle Macarena.

Ensuite baladez-vous dans les ruelles en vous dirigeant vers le Palacio de Lebrija, calle Cuna et imprégnez-vous de l’atmosphère andalouse.

Déjeunez au marché « mercado de feria », calle feria.

Par la suite, rendez-vous au Metropol Parasol, bizarrerie de l’architecture Sévillane. Puis visiter le centre, la calle cuna et la calle sierpes.

Le soir, prenez le train ou le bus en direction de Cordoue. Le trajet en train dure environ 45 min et environ 2 heures en bus pour 20 à 40 euros.

JOUR 4 /// CORDOUE (CORDOBA)

photo_itineraire_andalousie_6

Une journée suffit pour visiter le vieux Cordoue.

La vieille ville est petite et se visite aisément. Commencez votre balade en visitant l’Alcazar des rois chrétiens (gratuit du mardi au vendredi jusqu’à 10h30). Vous serez subjugués par la splendeur et la verdure de ces jardins. Vous pourrez aussi profiter de la vue sur Cordoue.

Puis rendez-vous à la Mezquita qui se trouve juste à côté. Avant d’y entrer, faites le tour et admirez le style mauresque du bâtiment. Une fois à l’intérieur, cette mosquée majestueuse, transformée en cathédrale, vous coupera le souffle.

photo_itineraire_andalousie_7 photo_itineraire_andalousie_8

Traversez le pont romain pour avoir une vue sur la ville et revenez.

Pour déjeuner, nous avions essayé la Bodega Mezquita qui est sur la place. Le repas était très bon et le cadre très typique. Je vous conseille la porra et les berengenas con miel.

Après cette pause, promenez-vous dans les ruelles du quartier juif, notamment la calle Judios et visitez la synagogue. Aux alentours de la mosquée et de la Juderia vous trouverez plein de petits patios notamment celui du Palacio de Viana et celui de Mercado Artesanal.

Remontez par la calle Belmonte, où vous trouverez plein de boutiques, allez jusqu’à la place Tendillas, puis jusqu’à la place de la Corredera et détendez-vous sur une terrasse avant de prendre le bus ou le train pour Grenade.

photo_itineraire_andalousie_9

En train, comptez 2h30 de trajet (entre 30 à 40€) et en bus, comptez entre 2h30 et 4h de trajet selon le bus, pour un prix compris entre 15 et 20€.

JOUR 5 /// GRENADE

Profiter de cette journée pour vous balader dans la ville.

Le matin, longez toute la Calle de los Reyes Catolicos, passez par la place Isabel la Catolica. Au niveau de la calle Salamanca, rejoignez la plaza Bib-Rambla. Depuis cette place, profitez des ruelles de l’ancien souk de la ville. On croirait voyager dans le temps.

photo_itineraire_andalousie_10

Par la suite, visitez la cathédrale et la chapelle Royale qui se trouvent juste à côté.

photo_itineraire_andalousie_11

Déjeunez à La Gran Taverna, plaza Nueva, 2. A chaque fois que j’y suis allée, la nourriture était bonne et l’ambiance chaleureuse.

Après cette pause bien méritée, récupérez la Calle San Jeronimo, vers la cathédrale.

Cette rue est très animée en raison de la présence de nombreux étudiants. Puis, tournez à la calle Mano de Hierro. Au bout de la rue, tournez à gauche pour récupérer la calle Rector Lopez Argueta, 9, pour visiter le monastère de San Jéronimo.

Ensuite, continuez sur la calle San Juan de Dios et récupérez la Calle Gran Via de Colon, descendez cette artère très fréquentée et admirez l’architecture de la rue.

photo_itineraire_andalousie_12

En fin de journée, depuis la Plaza Nueva, longez la carrera del Darro et enfoncez-vous dans le dédalle de rues de l’Albacin pour monter jusqu’au mirador de San Cristobal. De là, vous aurez une vue somptueuse sur l’Alhambra et laSierra Nevada.

photo_itineraire_andalousie_13

photo_itineraire_andalousie_14

Descendez par la Calle San Juan de los Reyes, très animée et dans laquelle se trouvent beaucoup de restaurants orientaux.

Le soir, dinez à la bodega Espadafor, calle Tinajilla et goûtez une des spécialités de la ville : les fèves avec du jambon (habas con jamon).

 

JOUR 6 /// GRENADE

Visitez l’incroyable Alhambra !

Cet ensemble de palais et de jardins de l’époque maure est somptueux !  Ce palais arabe a charmé les Rois Catholiques, il ne pourra que vous envoûter.

Attention, vous devez acheter vos entrées du Palais Nasride en avance sur internet. Les visites sont échelonnées par demi-heure. Vous devez être devant le palais à l’heure de votre visite, pas de retard !

Prévoyez donc de partir à la découverte de l’Alhambra au minimum 2 heures avant afin de ne pas être pressé par le temps…

Vous pouvez accéder à l’entrée principale de l’Alhambra, à pied, depuis la plaza Nueva en prenant la cuesta de Gomerez. Vous pouvez également prendre un petit bus sur cette même place qui vous y emmènera.

A l’entrée, pour éviter la queue, retirez vos places dans les machines automatiques.

Prenez le temps d’admirer cette splendeur du style Al-Andalus.

photo_itineraire_andalousie_15Le soir, prenez le bus pour 1h45 de trajet en direction de Malaga pour moins de 15€. En revanche, pas de train direct pour Malaga.

JOUR 7 /// MALAGA

Malaga est une ville très mignonne au bord de la mer où les touristes n’ont pas encore totalement envahi les rues et où vous retrouverez tout le charme de l’Espagne.

photo_itineraire_andalousie_17

 

Prenez un petit déjeuner local, avec un café au lait servi dans un verre et un pan con tomate, ou bien un chocolate espeso avec des churros.

Ensuite baladez-vous dans le centre ville. Découvrez le marché central puis passez plaza de Feliz Saenz, pour vous rendre dans l’artère principale, calle Marques de Larios. Au bout de la rue, vous arrivez plaza de la Constitucion.

Dirigez-vous vers la calle Granada pour visiter le musée Picasso.

En sortant, reprenez cette même rue pour rejoindre la place de la Merced, qui abrite la maison natale de Picasso.

Déjeunez dans un bar à tapas de la calle Granada. Elle regorge de petits restaurants typiques, par exemple La Campana dont la spécialité est le poisson frit, ou Le Patio qui propose un très bel éventail de tapas.

Poursuivez votre balade dans le centre tout en vous dirigeant vers le château de Malaga, l’Alcazaba. Il n’a rien d’exceptionnel comparé à Grenade et Séville mais c’est un symbole pour la ville.

A gauche de l’entrée principale de l’Alcazaba, vous verrez les ruines de l’ancien Théâtre Romain.

En sortant, allez vers le port et profitez de la promenade flambant neuve.

photo_itineraire_andalousie_18

Après cette balade reposante, retournez vers la Alameda Principal pour déguster les vins typiques de Malaga.

photo_itineraire_andalousie_19

Rendez-vous dans le temple des vins de la région : la Casa Guardia, où vous pourrez gouter le Pedro Ximenez, le Moscatel et le Pajarete. Le verre est à environ 1€50. Il s’agit de vins liquoreux à la saveur de raisins secs, uniques au monde.

Et pour diner, rendez-vous dans le plus vieux bar à tapas de Malaga, le Bar Orellana calle de Moreno Monroy, mon bar préféré, le poulpe y est délicieux.

 

 

 

JOUR 8 /// MALAGA

photo_itineraire_andalousie_20

Le matin, visitez la cathédrale et en sortant, baladez-vous sur El Paseo del Parque vers les Arènes de la ville. Même s’il n’y a pas de corrida, les portes sont ouvertes.

Puis montez jusqu’au mirador de la ville et visitez le château du Gibralfaro.

Vous admirerez une superbe vue sur la ville, le port et l’arène.

 

photo_itineraire_andalousie_22photo_itineraire_andalousie_21

En descendant, dirigez-vous vers la plage de la Malaguetapour un repos bien mérité après cette montée.

Déjeunez dans un restaurant de plage. Je vous conseille surtout les sardines braisées (espeto de sardinas) et les anchois frits (boquerones al limon).

Détendez-vous sur la plage

Dinez à El Pimpi, calle Granada. Le décor est totalement typique et la nourriture bonne. Malheureusement, ce lieu est devenu très touristique depuis quelques années, mais il vaut la peine de s’y arrêter.

 

JOUR 9 /// RONDA

photo_itineraire_andalousie_23Depuis Malaga, vous pouvez faire l’aller-retour à Ronda. Prenez le train à la gare de Maria Zambrano pour 1h45 de trajet à 14€. Départ à 10h et retour à 16h50.

Le centre est petit et vous n’aurez pas besoin d’être particulièrement guidé. Vous devez absolument voir la fameuse puente Nuevo qui relie les deux quartiers de la ville, puis, admirez le paysage depuis le mirador. Visitez la plaza de Toros, le palais de Mandragon, ainsi les bains arabes.

Arrêtez-vous dans un petit bar pour déguster les vins rouges de Ronda.

 

JOUR 10 ///

Profitez de votre dernière journée avant de repartir, ou si vous avez pris un aller-retour de Séville, retournez à Séville.

Liens_U

Tickets Alhambra :

– Alhambra

Information diverses :

– spain.info

RENFE SPAIN PASS :

– renfe.com

 
DAFNÉ => TOUS LES ÉTÉS LÀ-BAS

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.